AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Discours > Troisième sommet Inde-Afrique - Allocution de S. E. M Macky SALL, Président de la République du Sénégal

Troisième sommet Inde-Afrique - Allocution de S. E. M Macky SALL, Président de la République du Sénégal

New Delhi, 29 octobre 2015

Monsieur le Premier Ministre Narendra Modi,
Chers Collègues,
Mesdames, Messieurs,

Je tiens, tout d’abord, à vous remercier vivement, Monsieur le Premier Ministre Modi, pour votre accueil chaleureux à l’occasion de ce troisième Sommet Inde-Afrique.

La terre indienne nous rappellera toujours le combat solidaire que nous avons mené ensemble pour la décolonisation et un ordre mondial plus juste. Aujourd’hui encore, nous continuons de joindre nos efforts, dans le même esprit de solidarité, pour relever les défis de notre temps : la paix et la sécurité, le développement et la protection de l’environnement.

Ces défis, nous les relèverons en travaillant ensemble dans un partenariat intelligent, durable et mutuellement bénéfique ; un partenariat renforcé et élargi au-delà de l’aide publique.

C’est le sens que le Sénégal donne à ce rendez-vous avec nos amis Indiens.

Selon les statistiques, le volume des échanges entre l’Inde et l’Afrique a quasiment doublé ces cinq dernières années, pour atteindre environ 72 milliards de dollars en 2014-2015.

Dans cette belle performance, le Sénégal apprécie positivement sa coopération avec l’Inde, dans des domaines aussi variés que l’agriculture, l’industrie automobile, les mines, le transport, la santé, l’hydraulique rurale et les TIC.

Mais je suis convaincu que nous pouvons faire encore plus, aujourd’hui que nos pays sont en pleine phase croissance.

C’est pourquoi je propose que notre programme d’action pour les années à venir se concentre davantage sur des secteurs clefs comme l’agriculture, les infrastructures, l’énergie et les TIC. Ce sont ces secteurs qui portent la croissance et le développement.

Le NEPAD, dont le Sénégal assure la Présidence en exercice, a défini un Programme de Développement des Infrastructures en Afrique (PIDA) pour la période 2012-2040, avec un Plan d’action prioritaire qui nécessite un financement de 68 milliards de dollars pour sa mise en œuvre d’ici 2020.

Tous les projets prioritaires d’infrastructure du NEPAD, routes, chemins de fer, ponts, centrales électriques et TIC figurent dans l’Agenda de Dakar dédié aux Actions, adopté en juin 2014.

Le défi, aujourd’hui, c’est de mobiliser les capitaux pour assurer le financement de ces projets.

Et dans cette phase cruciale pour l’émergence de l’Afrique, il nous faut également promouvoir l’investissement privé et conjuguer nos moyens, en développant des mécanismes de financement et de collaboration tels que des PPP, des BOT et des joint-ventures avec le privé national, y compris les PME-PMI.

Monsieur le Premier Ministre, si nous réussissons ensemble ce pari, alors, nous pourrons tous être fiers d’avoir traduit une vieille sagesse indienne : Vasudaiva Kutumbakam, the world is one family !

Je vous remercie de votre attention.

Voir aussi

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ...

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie