AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils interministériels > Réunion Technique Interministérielle consacrée à l’Ouverture des négociations avec le Syndicat Autonome des Enseignants du Supérieur

Réunion Technique Interministérielle consacrée à l’Ouverture des négociations avec le Syndicat Autonome des Enseignants du Supérieur

Allocutions d’ouverture et de clôture de Madame le Premier ministre Aminata Touré - mercredi 27 novembre 2013

Madame le Premier Ministre a présidé ce mercredi 27 novembre 2013, à 17 h, à la Primature, une réunion technique interministérielle pour réexaminer les points du protocole d’accord entre le Gouvernement et le (SAES).

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la préparation des négociations entre le Gouvernement et le SAES, prévues le 29 novembre 2013.

Madame le Premier Ministre a d’abord rappelé l’importance de la rencontre dans son allocution d’ouverture.

Allocution d’ouverture de Madame le Premier Ministre

Mesdames et Messieurs les Ministres,
Mesdames et Messieurs les Directeurs nationaux,
Mesdames et Messieurs,

Nous nous retrouvons aujourd’hui, dans le cadre de cette réunion technique interministérielle, pour réexaminer les points du protocole d’accord entre le Gouvernement et le Syndicat autonome de l’Enseignement supérieur (SAES). Elle s’inscrit dans la préparation des prochaines négociations entre le gouvernement et le SAES, prévues le 29 novembre 2013.

Je voudrais rappeler que cet accord date du 24 mars 2011, et depuis novembre 2012, il n’a pas connu d’avancées significatives. Cette situation, bien évidemment, est génératrice d’une certaine tension entre le SAES et le gouvernement. Tension susceptible de déboucher, si elle n’est pas traitée correctement avec diligence et responsabilité, sur des perturbations de l’année universitaire.

Il est donc temps, d’étudier les termes de l’accord, d’en apprécier la faisabilité technique et financière ainsi que les délais et les conditions de mise en œuvre, le cas échéant. L’enjeu principal est, comme vous le savez, la pacification de notre espace universitaire.

Vous conviendrez avec moi, que sans celle-ci, rien de significatif ne peut se faire dans le milieu universitaire.

En effet, le milieu académique a besoin d’un environnement où règnent, à la fois, le calme, la sérénité, la paix des cœurs et des esprits pour être productif et propice à un enseignement de qualité au service du développement et de la communauté.

Il est donc important d’arriver à cette paix durable tant recherchée. La réunion d’aujourd’hui est donc, une phase préparatoire importante de la rencontre avec le Syndicat Autonome de l’Enseignement supérieur, qui aura lieu après demain, pour examiner le protocole d’accord articulé autour des 6 points suivants :

  • l’accès au logement ;
  • les conditions de travail et sociales ;
  • l’augmentation des budgets des universités ;
  • l’accord entre 2002 et 2005 ;
  • la réforme des titres ;
  • l’harmonisation des textes.

Tout à l’heure, le Ministre de l’enseignement supérieur et de la Recherche nous en fera le point.

Je vous invite donc, Mesdames et Messieurs les Ministres, à mesurer l’importance de la rencontre et à aller autant que possible dans le sens de la mise en œuvre de ces points d’accord, par des solutions acceptables, et soutenables financièrement.

Il convient, toutefois, et c’est utile de le préciser, d’écarter, d’ores et déjà, de notre démarche, toute promesse insoutenable qui ne sera jamais tenues.

En Vérité, ce sont, entre autres, ces engagements non réalisés parce qu’irréalisables, qui ont amené le système éducatif sénégalais à ces mouvements d’humeur cycliques que nous connaissons régulièrement.

Mesdames et Messieurs,

Je souhaite que notre rencontre soit pratique et que toutes les questions soient abordées avec objectivité. Aussi, voudrais-je inviter les participants à faire des propositions concrètes pour faire évoluer positivement les termes du protocole. Le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, va d’abord, nous présenter son document introductif.

Il sera suivi par le Ministre de l’Economie et des Finances qui nous édifiera, ensuite, sur les aspects financiers, avant que les autres Ministres n’interviennent, chacun dans le domaine qui le concerne.

Monsieur le Ministre, vous avez la parole.

***************************

Après son mot d’ouverture, Madame le Premier Ministre a invité le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR) à développer les 6 points cités ci-dessus.

L’intervention du MESR a permis à l’assistance de mieux cerner les difficultés, et de se prononcer sur les différents points.

A l’issue des interventions, Madame le Premier Ministre a pris un certain nombre de décisions, et a invité, dans son allocution de clôture, les Ministres de l’Economie et des Finances, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et de la Fonction publique, du Travail, du Dialogue social et des Organisations professionnelles à bien préparer la rencontre avec le SAES, afin que celle-ci, connaisse un aboutissement heureux.

***************************

Allocution de clôture de Madame le Premier Ministre

Mesdames et Messieurs les Ministres,
Mesdames et Messieurs les Directeurs nationaux,
Mesdames et Messieurs,

Nous arrivons au terme de notre réunion, qui nous a permis d’analyser finement les différents points du protocole d’accord, entre le Gouvernement et le Syndicat autonome des Enseignants du Supérieur (SAES).

Je voudrais, remercier tous les participants pour les différentes contributions, et surtout pour leur qualité.

Les échanges fructueux que nous avons eus ont permis de bien comprendre les enjeux liés à ce protocole d’accord, de mieux cerner les difficultés de son application, et en conséquence, d’envisager les différents angles de discussions avec nos partenaires du SAES. J’espère que les propositions et recommandations issues de la rencontre ainsi que les décisions retenues vont trouver une oreille attentive et responsable du côté du SAES.

Comme je l’avais précisé à l’entame de notre séance, la pacification de l’espace universitaire est le principal enjeu de ces négociations. Elle reste une variable fondamentale pour la mise en œuvre des conclusions de la concertation nationale sur l’enseignement supérieur. C’est pour cette raison que j’attache une grande importance à l’ouverture de ces négociations indispensables pour des consensus dynamiques en vue d’offrir aux universités un environnement stable, favorable à un enseignement et à une recherche de qualité. Ma décision de présider personnellement cette réunion technique interministérielle en est une illustration.

Je voudrais inviter alors, le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le Ministre de l’Economie et des Finances et le Ministre de la Fonction publique, du Travail, du Dialogue social et des Organisations professionnelles à bien préparer la rencontre avec le SAES afin que celle-ci connaisse un aboutissement heureux.

Je vous remercie. La séance est levée.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie