AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Discours > Première édition des Journées éco-citoyennes

Première édition des Journées éco-citoyennes

Allocution de Monsieur Abdoul MBAYE Premier Ministre - 31 mai 2013

Monsieur le Premier Ministre Abdoul Mbaye a présidé l’ouverture de la première édition des Journées éco-citoyennes le vendredi 31 Mai au Ministère de l’Environnement et du Développement durable.

Ces journées éco-citoyennes sont organisées du 31 mai au 2 juin en prélude à la journée mondiale de l’environnement célébrée chaque année le 5 juin. Elles ont pour but de renforcer la citoyenneté écologique des populations. Au programme : le forum scientifique, une exposition, la foire aux solutions aux problèmes environnementaux, etc.

Dans son discours le Premier Ministre a insisté sur la nécessité impérieuse et urgente de responsabiliser chaque citoyen et il a rappelé les orientations du Président de la République qui se traduisent par plusieurs mesures et projets importants dont la mutation du Conseil Economique et Social en Conseil Economique, Social et Environnemental, l’approfondissement de la réflexion sur le concept de Gouvernance Verte, la transformation des villages centres en éco-villages, la préparation de la grande concertation nationale sur le Développement Durable, le Centre d’Education et de Formation Environnementale, et le Cadre de Dépenses Sectorielles à Moyen Terme (CDSMT) qui consacre la planification stratégique et opérationnelle de la politique environnementale.

- L’intégralité du discours :

  • Mesdames et messieurs les Ministres,
  • Excellences Mesdames et Messieurs les ambassadeurs ;
  • Mesdames et Messieurs les Partenaires techniques et Financiers ;
  • Mesdames et Messieurs, les Directeurs Généraux, Directeurs et Chefs de Services ;
  • Mesdames et Messieurs les Directeurs et Représentants d’Organisation non Gouvernementales ;
  • Mesdames et Messieurs les Représentants de la société civile ;
  • Chers invités ;
  • Personnel du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable ;
  • Mesdames et messieurs.

C’est avec un réel plaisir que je viens communier avec la famille des protecteurs et des conservateurs de l’environnement, pour procéder, avec vous, à l’ouverture des Journées Eco-citoyennes, en prélude à la Journée Mondiale de l’Environnement organisée tous les ans à la date du 05 juin.

Mon plaisir est d’autant plus grand que le concept de Journées Eco-citoyennes est en adéquation parfaite avec l’orientation politique du Président Macky SALL consistant à asseoir un développement soutenable et équitable dans notre cher pays.

Cette orientation s’est traduite par plusieurs mesures et projets importants au nombre desquels peuvent être distingués la mutation du Conseil Economique et Social en Conseil Economique, Social et Environnemental, l’approfondissement de la réflexion sur le concept de Gouvernance Verte, la transformation, à grande échelle, des villages centres en éco-villages, et la préparation de la grande concertation nationale sur le Développement Durable.

Inspirée donc par la vision du Chef de l’Etat, les Journées Eco-citoyennes contribuent à la solution des problèmes environnementaux qui ont pour noms, ou pour conséquences majeures, une pluviométrie aléatoire, une dégradation accélérée des ressources naturelles et des moyens d’existence, une insécurité alimentaire et nutritionnelle chronique, des maladies de toutes natures, des migrations. Bref, une vulnérabilité des écosystèmes entrainant une perte de résilience des populations et conséquemment une péjoration de leurs conditions de vie.

C’est pourquoi, il est à la fois impérieux et urgent de responsabiliser chaque citoyen vis-à-vis de ces problèmes qui sont déjà et ne cesseront d’être parmi les plus gros obstacles à notre développement, c’est à dire à la construction de notre mieux être.

En d’autres mots, il nous faut renforcer notre citoyenneté écologique, et alors adopter « les pratiques qui nous mènent à faire passer des messages au travers d’une manière de vivre et qui intègrent tous les qualificatifs permettant à une personne d’être respectueuse envers l’environnement, et amener les autres, par son propre comportement, à le préserver ».

C’est ce que vous avez bien compris, Monsieur le Ministre de l’Environnement et du Développement durable, en organisant, pour la première fois au Sénégal, les Journées Eco-citoyennes dont j’ai l’honneur de présider aujourd’hui le lancement des manifestations.

J’invite donc tous mes concitoyens, amis et sympathisants du Sénégal, à accompagner cette belle initiative et à aspirer à être des Éco-citoyens convaincus et sincères.

Etre Éco citoyens consiste à prendre en compte, dans nos actions de tous les jours, les conséquences que nos actes sont susceptibles de produire sur l’environnement ; à reconnaître nos droits et devoirs envers l’environnement ; à adopter une démarche de vie respectant la nature.

Excellences, Mesdames et Messieurs,

Les Journées Eco-citoyennes participent du renforcement de la conscience citoyenne écologique et de la consolidation de notre citoyenneté écologique.

Elles constituent, par conséquent, une belle opportunité pour rappeler que nous devons, à travers les décisions que nous prenons, à travers nos gestes de tous les jours, avoir le souci d’un environnement sain et d’un cadre de vie harmonieux.

Ne pas jeter n’importe où la tasse de café plastique ou le sachet d’eau, après avoir bu leur contenu, fait partie des gestes éco-citoyens à inscrire dans nos habitudes quotidiennes, car ils changeront les tristes décors des bas côtés de nos rues.

Ne pas construire des habitations sur les voies d’écoulement ou sur les lieux de collecte des eaux de pluies, constitue également des comportements éco-citoyens que j’invite tout un chacun à adopter, pour garantir dans notre pays un cadre de vie décent, notamment en hivernage.

On est éco citoyen lorsque l’on se refuse à encombrer par des dépôts d’ordure les canaux construits pour drainer les eaux de pluie. Les feux de brousse qui dégradent nos sols et détruisent les tapis herbacés ont la plupart du temps une origine humaine et volontaire. Soyons donc Eco-citoyens, et quittons ces comportements de terre brûlée contre notre propre vie.

Ce n’est un doute pour personne, que la dégradation tendancielle du cadre de vie, de l’environnement et des ressources naturelles que nous observons aujourd’hui, est certes accentuée par nos comportements quotidiens, mais aussi, par nos modes de production et de consommation non durables qui laissent planer de sérieuses menaces sur le cadre et les conditions de notre vie.

A preuve, et nul ne l’ignore, notre monde n’a jamais produit autant de déchets domestiques, industriels et biomédicaux qu’aujourd’hui.

L’extraction frauduleuse de sable marin, l’abattage clandestin d’arbres pour le bois d’œuvre, le charbon ou le bois de chauffe, les feux de brousse , certaines pratiques culturales qui favorisent la dégradation des terres , les milliers de tonnes de produits toxiques déversés dans nos eaux continentales et marines et la pollution microbienne des nappes phréatiques, sont un bref aperçu des maux que nous causons tous les jours à notre environnement et à ses ressources naturelles. Et pourtant notre devoir est de les préserver et de les conserver pour en faire profiter les générations futures. Nous n’en sommes que gardiens pour un temps. L’environnement entretenu doit nous survivre, et c’est une grande et lourde responsabilité qui nous incombe à tous. Il n’est pas envisageable de poster un policier de l’environnement derrière chaque citoyen. Il appartient donc à notre propre conscience de nous pousser au comportement civique et de nous transformer en modèle pour les autres, bref, en Eco-citoyen.

Excellences, Mesdames et Messieurs,

La politique environnementale du Président Macky SALL a pour objet d’assurer une gestion rationnelle de l’environnement et des ressources naturelles dans une perspective de développement durable, et vise principalement à résoudre les problèmes que je viens d’énumérer.

A cet effet, elle accorde une place importante à l’éducation, à la sensibilisation et à la formation des populations. C’est tout le sens qu’il faut donner à la mise en place du nouveau Centre d’Education et de Formation Environnementale, ainsi qu’au Cadre de Dépenses Sectorielles à Moyen Terme (CDSMT) qui consacre la planification stratégique et opérationnelle de la politique environnementale. Le CDSMT comporte également un important volet stratégique portant sur l’éducation, la formation et la sensibilisation sur l’environnement et la gestion des ressources naturelles.

Assurément, l’agenda de la présente édition des Journées Eco-citoyennes est donc à la hauteur de l’enjeu. Il permettra à tous les acteurs de faire connaître au grand public les principaux résultats des projets et programmes mis en œuvre.

C’est ainsi que le forum scientifique permettra dans le cadre de panels, de réfléchir sur des thèmes aussi divers que la gestion des ordures ménagères, celle de l’environnement marin et côtier, l’économie verte ou les changements climatiques.

La foire aux solutions permettra aux populations de proposer des éléments de réponses aux problèmes environnementaux, spécifiques ou globaux, auxquels elles sont confrontées.

Enfin, l’importante dimension artistique et musicale de l’agenda, permettra de véhiculer des messages de haute portée civique destinés à toutes les catégories d’âge.

Mesdames et Messieurs, chers invités,

Je me félicite de la richesse, de la variété et du choix judicieux des thèmes qui seront développés au cours des Journées Eco-citoyennes, et souhaite plein succès à cette première édition.

Je déclare ouvertes les Journées Eco-citoyennes 2013, et vous remercie de votre aimable attention. /

Voir aussi

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ...

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie