AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Institutions > Le Gouvernement > Madame Aminata Mbengue NDIAYE

Madame Aminata Mbengue NDIAYE

Ministre de l’Élevage et des Productions animales

La ministre

Madame Aminata Mbengue Ndiaye

Maîtresse d’économie familiale rurale de formation, Aminata Mbengue Ndiaye est entrée dans l’administration en 1974. Son premier poste d’affectation fut le Service départemental du Secrétariat d’Etat à la Promotion humaine de Thiès où elle occupait le poste de coordonatrice des actions féminines. Elle servira plus tard dans le Département de Tivaouane en tant que Chef de Service départemental de la Promotion humaine, avant de regagner, en 1977, l’Administration centrale à Dakar, plus précisément en qualité de Chef de la Division Promotion féminine au niveau de la Direction de l’Animation rurale et urbaine (DARU). En 1978, la Division de la Promotion féminine est transférée au Secrétariat d’Etat à la Condition féminine, nouvelle création ministérielle conduite par Maïmouna Kane Ndongo.

En 1980, le Secrétariat d’Etat à la Condition féminine et la Promotion humaine donneront naissance au ministère du Développement social, toujours sous la direction de Maïmouna Kane Ndongo. Aminata Mbengue dirige alors la Division de la Promotion de l’Action en milieu rural (DPA).

Nommée à la tête du Projet FENU (Fonds d’équipement des Nations unies), Aminata Mbengue Ndiaye, honore l’administration par son amour du terrain et du travail bien fait. Idéaliste mais réaliste, elle est à l’origine de la création des Groupements féminins qui ont révolutionné le statut des femmes dans les zones rurales. C’est aussi cette battante de la cause des femmes qui a monté, pièce par pièce, la Fédération nationale des Groupements de promotion féminine, portée sur les Fonts baptismaux en octobre 1987, sous la présidence de son Excellence Abdou Diouf, alors que feue Mantoulaye Guène était ministre du Développement social. C’est sous son magistère qu’Aminata Mbengue NDiaye sera portée à la tête de la Direction de la Condition féminine.

En 1990, Aminata Mbengue Ndiaye intègre la Présidence de la République comme Conseillère technique en charge des questions féminines et genre ! Elle dirigera pendant plus de quatre ans, la Fédération des Associations féminines du Sénégal (FAFS) dont le siège social porte aujourd’hui son nom ! Sans être bardée de diplômes, elle a construit ses compétences et son expertise sur le terrain du développement endogène, mais aussi en bénéficiant de plusieurs stages et formations dans les domaines clés du Développement rural et de la gestion des projets et programmes destinés aux populations en situation de précarité et notamment des femmes rurales. C’est ainsi qu’elle a pris une part active au premier Sommet des premières Dames du monde tenu en février 1992 à Genève, en Suisse, sur la promotion économique des femmes rurales.

Elle a également été l’une des pièces maîtresses du Sommet des femmes africaines tenu à Dakar, en 1994 pour préparer la Conférence mondiale des femmes de Beijing, en Chine. Promue Ministre de le Femme, de l’Enfant et de la Famille en 1995, c’est effectivement elle qui conduira la délégation sénégalaise à la Conférence mondiale des femmes qui aura lieu en septembre de la même année dans la capitale chinoise. Elle occupera ce poste jusqu’à la survenue de l’alternance qui portera au pouvoir Maître Abdoulaye Wade en mars 2000.

Son combat pour l’émancipation des femmes sénégalaises et africaines est remarquable puisqu’elle est l’une des fondatrices de l’AFAO. Les femmes sénégalaises de toute obédience lui doivent beaucoup pour son combat ouvert ou discret pour l’institutionnalisation de la parité et la prise en compte du genre dans les stratégies de développement.

Sur le plan politique, elle a occupé le poste de Présidente du Conseil municipal de Louga jusqu’en juin 2014. De plus, depuis plusieurs années déjà, elle a été plébiscitée pour diriger le Mouvement national des femmes socialistes. De son feu père El Hadj Khaly Mbengue, elle a hérité bienséance et correction, noblesse de l’âme et humanisme, humilité et intégrité, loyauté et fermeté. Au plus fort de la traversée du désert consécutive à l’alternance, elle a prouvé sa dignité et sa fermeté à travers son ancrage indéfectible au Parti socialiste.

Mais si la vie politique, administrative et associative d’Aminata Mbengue Ndiaye est bien connue, sa brillante vie sportive l’est beaucoup moins ! Championne du Sénégal et vice championne d’Afrique du lancer poids dans les années 60, elle a fait partie très tôt de l’équipe nationale d’athlétisme du Sénégal avec laquelle elle a accompli de nombreuses performances. Au début des années 70, elle a fait partie de l’équipe africaine d’athlétisme qui s’est mesurée aux Etats-Unis d’Amérique. Aux jeux africains de Lagos en 1973, elle est médaillée de bronze ! Sous l’impulsion du Président Lamine Diack, elle a pris part aux jeux afro-latino-américains de Guadalajara, au Mexique en 1974 !

Plusieurs fois championne des compétitions scolaires, elle détient jusqu’à présent le recordwoman du lancer poids de l’UASSU ! Aminata Mbengue Ndiaye a été auréolée de nombreuses fois de la médaille d’or, à l’occasion des semaines nationales de la Jeunesse. En réalité, la panéliste du jour a presque touché à toutes les disciplines sportives à l’exception de la Natation. En particulier, elle a été sélectionnée en 1974 dans l’équipe nationale féminine de basket sénior. Elle a également fait ses preuves en handball et en volleyball !

Nommée en avril 2012 à la tête du ministère de l’Elevage, à la faveur de la Coalition Benno Bokk Yaakaar, elle n’a pas tardé à montrer sa fine connaissance des terroirs. Sa première décision majeure fut de convaincre le Président de la République et le Premier ministre d’injecter quelque quatre milliards de nos francs dans le financement de l’Opération pour la Sauvegarde du Bétail (OSB).

Opérationnelle au mois de juin 2012, cette opération a permis au Sénégal d’éviter une hécatombe du cheptel qui aurait pu être pire que celle consécutive à la sécheresse de 1973. En 2015, grâce à la stratégie de rétrocession de l’aliment de bétail, les éleveurs sénégalais disposent désormais de près de 3 milliards de F CFA dans les comptes bancaires des 45 départements du pays. La pérennisation de l’OSB est donc en train de se réaliser, puisque face à l’urgence, ils n’attendent plus l’Etat pour passer leur commande auprès des provendiers.

Ses chantiers et bonnes pratiques en matière de santé animale, de culture et de réserves fourragères, de lutte contre le vol de bétail, de code pastoral, son approche participative et d’intensification de l’élevage, entre autres, ont entièrement satisfait le Chef de l’Etat qui le reconduira le 02 septembre 2013 à la tête du Département de l’Elevage et des Productions animales !

Le ministère

Directeur de Cabinet : M. Cheikh Tidiane Diop

Cabinet et services rattachés

  • Inspection Interne ;
  • Bureau de presse et d’information ;
  • Cellule d’Etudes et de Planification ;
  • Cellule de passation des marchés publics ;
  • Cellule de Prévention et de Lutte contre le vol de bétail ;
  • Bureau de la Formation professionnelle en Elevage ;
  • Bureau du courrier commun ;
  • Fonds d’appui à la Stabulation.

Directions et services

  • Direction de l’Elevage ;
  • Direction des Services vétérinaires ;
  • Direction du Développement des Équidés ;
  • Direction des Industries animales ;
  • Direction de l’Administration générale et de l’Equipement.

Autres administrations

  • Centre national de Formation des Techniciens de l’Elevage et des Industries animales (CNFTEIA) ;
  • Centre de Perfectionnement des Eleveurs (CPE) ;
  • Centre national d’amélioration génétique de Dahra.

Etablissements publics

  • Ordre des Vétérinaires ;
  • Haras national..

Contact

Ministre : Madame Aminata Mbengue Ndiaye

Directeur de Cabinet : M. Cheikh Tidiane Diop
Téléphone : 33 859 06 32

Adresse : : VDN, Sicap Keur Gorgui, immeuble Y1D, BP 45 677 Dakar Fann
Téléphone : 33 864 63 11
Fax : 33 824 00 08

Site web : http://www.elevage.gouv.sn/

Écrire au ministre


Envoyer un message

Institutions

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie