AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Institutions > Le Président de la République > Les anciens présidents de la République

Les anciens présidents de la République

Abdoulaye Wade, Abdou Diouf et Léopold Sédar Senghor.

Abdoulaye Wade

Abdoulaye Wade, président d’avril 2000 à mars 2012

Me Abdoulaye Wade est né le 29 Mai 1926 à Saint Louis dans le Nord du Sénégal.

Il appartient à la première génération d’intellectuels africains sortis diplômés de l’Ecole Fédérale de Formation des Instituteurs de l’Afrique Occidentale Française. Il obtient son diplôme d’instituteur en 1947, avant de venir étudier à Dakar, notamment dans l’illustre lycée VanVollenhoven.

Par la suite, le jeune Abdoulaye Wade étudiera au lycée Condorcet à Paris avant de consolider ses acquis pédagogiques à la Faculté de Droit de l’Université de Besançon et à l’Université de Grenoble. Passionné d’études et de connaissances, il décroche des diplômes en Droit, en Economie et en Mathématiques Appliquées et décide de rentrer au Sénégal où, pendant plus de 10 ans, il enseignera à la Faculté des Sciences Juridiques de Dakar, dont il fut élu Doyen en 1970. Il mettra fin à ses activités d’enseignant pour devenir avocat à Dakar.

C’est dans ce contexte que le Président Abdoulaye Wade a travaillé comme consultant international pour l’Organisation de l’Unité Africaine, la Banque Africaine de Développement et d’autres institutions multilatérales et panafricaines.

Il entre en politique et milite à l’Union Progressiste Sénégalaise, l’UPS, du Président Senghor et à la faveur des premières ouvertures démocratiques et constitutionnelles initiées par ce dernier, il crée le PDS en 1974. C’est le début d’un long et âpre combat politique qui mènera Maître Abdoulaye Wade à la Présidence de la République du Sénégal, le 19 mars 2000, après 26 années d’opposition.

Le Président Abdoulaye Wade a été réélu Président de la République du Sénégal à la suite de l’élection Présidentielle du 25 Février 2007, avec un taux de 51,84%.

Il perd au deuxième tour de l’élection présidentielle du 25 mars 2012 face à son ancien Premier ministre Macky Sall.

Abdou Diouf

Abdou Diouf, président de janvier 1981 à mars 2000

Abdou Diouf est né en le 7 septembre 1935 à Louga et fait ses études primaires et secondaires à Saint Louis. Il débute des études de droit à Dakar pour les poursuivre à Paris et devient breveté de l’Ecole nationale de la France d’Outre-Mer (ENFOM) en 1960.

Il occupe aussitôt de hautes fonctions administratives pour devenir directeur de Cabinet du Président Senghor en 1963 puis secrétaire général de la Présidence de la République en 1964. Il devint ensuite ministre du Plan et de l’Industrie de 1968 à 1970, puis fut nommé Premier ministre en février 1970.

Il devint président de la République du Sénégal le 1er janvier 1981, à la suite de la démission du président Senghor, et fut reconduit dans ses fonctions lors des élections de 1983, 1988 et 1993.

Ses différents mandats furent placés sous le signe de l’approfondissement de la démocratie, initié par son prédécesseur, sur la libéralisation progressive de l’économie et sur la décentralisation.

Il fut battu au deuxième tour de l’élection présidentielle du 19 mars 2000, laissant sa place à Me Abdoulaye Wade.

Abdou Diouf est secrétaire général de la Francophonie depuis 2002, Il a été réélu, le 29 septembre 2006, pour un second mandat par le XIe Sommet de la Francophonie (Bucarest, Roumanie).

Léopold Sédar Senghor

Léopold Sédar Senghor, président de septembre 1960 à décembre 1980

Léopold Sédar Senghor est né le 9 octobre 1906 à Joal. Après de études primaires à Ngazobil, il passe son baccalauréat à Dakar et poursuit ses études en France. Il fonde, avec Damas et Césaire, le concept de négritude et devient le premier Noir agrégé de grammaire en 1935. Jusqu’à la guerre, il compose de nombreux poèmes.

Mobilisé en 1940, il est fait prisonnier et reste deux ans en camp de détention.

De retour au Sénégal en 1945, il s’engage dans la politique avec Lamine Guèye et est élu député, puis devient secrétaire d’état à la présidence du Conseil en 1955.

Il lutte pour bâtir une grande fédération africaine, mais ne peut créer la fédération du Mali qu’avec le Soudan. Cette fédération sera éphémère et, en septembre 1960, Senghor est élu président de la République du Sénégal indépendante. Il base sa politique sur le développement de la culture et instaure de façon progressive le multipartisme.

Senghor est ensuite réélu quatre fois, avant de quitter volontairement le pouvoir en décembre 1980, et de s’installer en France. Abdou Diouf, son Premier ministre, lui succède.

Durant son mandat de président, puis pendant sa retraite, il n’a jamais cessé d’écrire : une quinzaine de ses publications ont été éditées entre 1945 et 1992.

Léopold Sédar Senghor s’est éteint le 20 décembre 2001 à Verson (France), il repose au cimetière de Bel-Air à Dakar.

Institutions

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie