AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Discours > Lancement des projets Présidentiels de 2ème Génération

Lancement des projets Présidentiels de 2ème Génération

CICAD, 9 mai 2016

Son Excellence Monsieur le Président de la République Macky SALL a présidé ce lundi 09 mai 2016, au Centre International de Conférences Abdou DIOUF (CICAD) de Diamniadio,le lancement des projets Présidentiels de 2ème Génération.

DOCUMENT_PROJETS PRESIDENTIELS from Présidence Sn on Vimeo.

Voici le discours prononcé à cette occasion :

Monsieur le Premier Ministre,
Madame la Présidente du Conseil économique, social et environnemental,
Messieurs les Ministres d’Etat,
Mesdames, Messieurs les Ministres,
Honorables Députes,
Mesdames, Messieurs les Membres du Conseil Economique, social et environnemental,
Mesdames, Messieurs les membres du Corps diplomatique,
Monsieur le Maire de Diamniadio,
Monsieur le Délégué Général du Pôle Urbain,
Mesdames, Messieurs les Directeurs Généraux,
Chers invités,

La cérémonie qui nous réunit aujourd’hui s’inscrit dans la poursuite de l’ambitieux programme de ville nouvelle qui prend forme ici, dans l’espace du pôle urbain de Diamniadio. Ce programme auquel j’accorde une importance toute particulière constitue un levier essentiel dans le processus de transformation structurelle de notre économie, l’une des priorités du Plan Sénégal Emergent (PSE).

Je voudrais tout d’abord féliciter les organisateurs pour la parfaite organisation de cet évènement et saluer la mobilisation exceptionnelle. Il y a seulement deux ans, le 24 mai 2014, je procédais au lancement du Pôle Urbain de Diamniadio. J’avais décliné à cette occasion ma vision de ce projet : Créer une nouvelle ville intégrée sur la base de la mixité urbaine et sociale, regroupant ainsi des quartiers administratifs, des zones d’habitations mixtes, des zones industrielles, des universités et centres de recherche, une Cité du Savoir, des espaces d’affaires et des infrastructures sportives. C’est tout cela Diamniadio, pour en faire une ville qui réponde aux exigences d’une cité moderne.

Depuis cette date, nous avons fini de faire de la Délégation générale du pôle urbain que j’ai créée à cet effet, au sein de la présidence de la République, un acteur essentiel dans la mise en œuvre de notre politique de renouveau urbain consacrée comme haute priorité par le Plan Sénégal Émergent. Je félicite le Délégué Général, Monsieur Seydou Sy Sall et toute son équipe qui ont su finaliser à bonne date, les nécessaires études d’aménagement, d’urbanisme, d’environnement et de faisabilité technique, juridique et financière du pôle.

Nous avons également mis à profit cette phase importante de la structuration du pôle, pour définir les règles du jeu devant éliminer toute possibilité de spéculation foncière dans le système d’allocation de terrains aux développeurs-lotisseurs intéressés par le pôle. Six domaines ont été identifiées comme essentiels pour le développement du pôle.

Il s’agit du logement, de l’industrie, de l’hôtellerie, du commerce, de l’éducation et de la santé. Ils sont servis en priorité.

Nous avons ainsi institué un "Comité́ consultatif sur les programmes et projets" que j’ai placé sous l’autorité directe de mon directeur de cabinet, afin de garantir l’égal accès, dans la transparence et la sécurité juridique, de la terre aux promoteurs privés.

Aujourd’hui, dans la transparence, toutefois sans bureaucratie, les projets sortent de terre, un à un, démontrant ainsi la pertinence de notre vision.

Mesdames, Messieurs,

Depuis le lancement du Pôle en mai 2014, une première génération de projets structurants a pu être engagée avec succès autour du Centre international de Conférences Abdou Diouf.

Il s’agit :

  • des complexes résidentiels développés par trois promoteurs immobiliers sénégalais (GETRAN, TEYLIUM et SENGINDIA) ;
  • du parc industriel avec ses hangars de 7.000 et de 3.000 m2 et son centre de services pour renforcer l’attractivité et la compétitivité de notre économie grâce à son statut de zone économique spéciale. Il a été entièrement financé par l’Etat à hauteur de 20 milliards FCFA ;
  • de l’Université Amadou Makhtar Mbow, d’une capacité à terme de 30.000 étudiants, dont l’activité commencera dès la rentrée prochaine, avec ses 6.000 premiers étudiants et son campus social ;
  • de la Cité du savoir, de l’ISEP de Diamniadio et du nouveau siège du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, qui ont été financés grâce aux concours respectifs de la coopération coréenne et de la Banque Mondiale.

Aujourd’hui, le Pôle urbain de Diamniadio est en train de se parer de ses plus beaux atours. La ville qui sort ici de terre, doucement mais sûrement, sera sans nul doute, dans les années à venir, une des villes les plus modernes et les plus attractives de la sous-région ouest africaine.

Construit sur le concept de ville verte, le Pôle urbain s’inscrit dans le strict respect des exigences du développement durable avec le respect de l’environnement, un système performant d’assainissement et de traitement des déchets, la promotion des énergies renouvelables et de l’efficience énergétique, et un cadre de vie attrayant.

Mesdames, Messieurs,

La métropole de Dakar, au regard de sa notoriété, de son importance stratégique dans l’économie et le développement de notre pays, et dans l’histoire de notre continent, ne peut plus souffrir de ses nombreuses tares liées à l’engorgement, à la pollution, à l’indisponibilité de surfaces, et à une urbanisation non maitrisée.

Tous ces facteurs constituent autant de goulots d’étranglement qui affectent négativement la compétitivité de notre économie.

Le Pôle urbain de Diamniadio apporte donc un souffle nouveau à Dakar, en réduisant les nombreuses pressions qui s’exercent sur elle.

En d’autres termes, Diamniadio aidera Dakar à vivre mieux.

J’ai donc le plaisir d’initier aujourd’hui une seconde génération de projets, ici à Diamniadio, qui, au regard de leurs destinations, font corps avec l’ambition que j’ai pour notre pays à travers le Plan Sénégal Émergent.

Nous jetons aujourd’hui les bases de projets majeurs que je qualifie de projets de seconde génération.

Je veux citer :

  • Le Dakar Arena, un complexe sportif multifonctionnel de 15.000 places qui sera réalisé en douze (12) mois ;
  • Le Parc des Expositions de 20.000 m2, espace moderne dédié aux activités de promotion culturelle et commerciale, en appoint au CICAD ;
  • L’hôtel de cinq (05) étoiles qui bénéficiera d’un label international de qualité et qui sera réalisé dans l’enceinte du CICAD ;
  • L’hôpital de classe internationale, projet-phare du Dakar Medical City consacré par le PSE ;
  • Les nouvelles infrastructures routières en développement pour faciliter la mobilité au sein du pôle, comme la Boucle du germe de ville et l’Axe 70 qui enjambe l’autoroute Dakar-AIBD pour délimiter les quatre arrondissements du pôle ;
  • Le système d’assainissement du pôle pour le protéger des inondations ;
  • Le quartier administratif avec ses deux cités ministérielles que développent actuellement les sociétés ENVOL et TEYLIUM ;
  • Le marché d’intérêt national et la gare des gros-porteurs cofinancés par l’Etat du Sénégal et EXIMBANK Turquie ;
  • Le Centre commercial de Diamniadio avec son complexe cinématographique, projet privé dont les travaux vont démarrer d’ici la fin de l’année ;
  • Le parc technologique numérique, projet phare du Plan Sénégal Emergent financé par la Banque Africaine de Développement à hauteur de 45 milliards FCFA ;
  • Le Vacinopôle : centre de production de vaccins contre la fièvre jaune initié par l’Institut Pasteur ;
  • Les infrastructures socio-éducatives : écoles, centres de santé, places publiques et espaces verts, espaces dédiés aux femmes et à la jeunesse ;
  • Les infrastructures de sécurité, avec une nouvelle compagnie de gendarmerie.

Bien entendu, le programme de construction de complexes résidentiels et hôteliers va se poursuivre. C’est le lieu pour moi d’appeler le secteur privé national à occuper, par l’investissement et l’audace, toute la place qui lui sied naturellement dans la mise en œuvre des projets de renouveau urbain portés par le PSE.

Je saisis également l’occasion pour inviter le système bancaire sénégalais à marquer un plan grand intérêt aux initiatives du secteur privé national car jusqu’à présent, seule la BHS s’est réellement distinguée ici, à Diamniadio, dans l’accompagnement de nos vaillants entrepreneurs.

Mesdames, Messieurs les chefs d’entreprises,

La terre de Diamniadio est à ceux qui la travailleront, dans la perspective de modernité et d’émergence que nous portons pour ce pôle. Cette terre est disponible. Donc A vos projets, j’allais dire : A vos marques !

M’adressant à présent au monde sportif, je réitère mon engagement à mettre à la disposition des pratiquants des infrastructures sportives de qualité. Le Dakar Arena qui sera érigé ici répondra aux normes internationales de sécurité et de qualité et aidera assurément à améliorer l’offre nationale en matière d’infrastructures sportives.

Ainsi, il y aura une vie sportive dans le pôle urbain, mais il y aura également une vie culturelle et commerciale, à travers le nouveau Parc des Expositions de Diamniadio. Ce complexe, qui ne sera pas une réplique du CICES, abritera des manifestations culturelles et commerciales, de dimension internationale et offrira une meilleure gamme de choix aux acteurs culturels et économiques.

L’hôtel de luxe qui sera construit dans l’enceinte du CICAD contribuera, quant à lui, à le rendre plus fonctionnel et à rehausser l’attractivité du pôle, en proposant des commodités de grande qualité pour le tourisme d’affaires.

Presque à mi-chemin entre Dakar et le nouvel aéroport international Blaise Diagne de Diass, ces trois infrastructures dont je viens de poser la première pierre, vont renfoncer les capacités de Dakar pour l’accueil d’évènements de dimension internationale à la hauteur de ville évènementielle à l’échelle africaine et mondiale.

Ainsi, le Pôle de Diamniadio se positionne progressivement comme le point nodal d’un grand ensemble de projets comme :

  • L’Aéroport International Blaise DIAGNE ;
  • Le Port minéralier de Bargny-Sendou ;
  • Le Train Express Régional ;
  • L’Autoroute AIBD-Mbour-Thiès.

Je saisis l’occasion pour adresser mes vifs remerciements à tous nos partenaires, particulièrement le Président de la République de la Turquie, dont l’engagement à nos côtés à travers Eximbank-Turquie, ira en se renforçant pour d’autres opportunités d’investissement et de partenariat mutuellement bénéfique entre nos deux pays.

En posant les jalons de ce jour, nous vous donnons rendez-vous pour d’autres chantiers à lancer, d’autres projets à inaugurer, pour bâtir ensemble le Sénégal de nos rêves, le Sénégal de nos ambitions, le Sénégal émergent.

Je vous remercie de votre aimable attention.

Voir aussi

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ...

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie