AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Discours > Lancement de l’introduction du vaccin contre les infections à rotavirus dans le programme élargi de vaccination

Lancement de l’introduction du vaccin contre les infections à rotavirus dans le programme élargi de vaccination

Allocution de son Excellence Monsieur le Premier Ministre du Sénégal Mahammed Boun Abdallah DIONNE

  • Monsieur le Premier Ministre du Canada ;
  • Mesdames, Messieurs les Ministres ;
  • Excellences Messieurs les Représentants du Corps diplomatique ;
  • Monsieur le Gouverneur ;
  • Monsieur le Préfet ;
  • Monsieur le Maire ;
  • Monsieur le Président Directeur Général de GAVI-Alliance ;
  • Mesdames, Messieurs les Représentants des Organisations Internationales et Non Gouvernementales ;
  • Mesdames, Messieurs ;
  • Chers Invités ;

Je voudrais d’emblée remercier le Maire de la commune, qui a bien voulu accepter d’accueillir cette manifestation et surtout réussir cette belle mobilisation en collaboration avec ses autres Collègues Maires des Collectivités locales environnantes avec le soutien et l’accompagnement de Monsieur le Gouverneur de Région et des Autorités administratives. Je remercie également tous nos hôtes d’avoir bien voulu répondre à cette invitation malgré le contexte difficile d’un agenda que je connais très serré.

Vous me permettrez de saluer avant tout la Présence de Monsieur le Premier Ministre du Canada ainsi que celle du Président Directeur Général de GAVI Alliance, à cet important événement qui nous réunit ce matin dans ce centre de santé de Philippe Maguilène Senghor, pour procéder au lancement officiel de l’introduction du vaccin contre les infections à Rotavirus dans notre Programme Elargi de Vaccination.

Ce vaccin vient à son point nommé car les Rotavirus sont la cause la plus fréquente des maladies diarrhéiques graves chez le nourrisson et le jeune enfant.

Selon l’OMS en effet, 11 millions d’enfants de moins de 5 ans meurent chaque année dans le monde et la diarrhée est la deuxième cause de cette mortalité.

Selon toujours l’OMS, les rotavirus sont responsables de plus de 500 000 décès par diarrhée et de deux millions d’hospitalisation chaque année chez les enfants. Il est également relevé que plus de 85% de ces décès surviennent dans des pays en développement.

Notre pays n’est pas exempt car, selon les données de la surveillance sentinelle mise en place au niveau de l’hôpital d’enfants Albert Royer, les infections dues aux rotavirus surviennent de façon cyclique avec des pics saisonniers entre décembre et mars de chaque année.

Les tranches d’âge les plus touchées variant entre trois et trente cinq mois. C’est dire le poids de cette maladie en termes de mortalité et de morbidité, sans oublier bien sûr les dépenses de santé occasionnées et les journées de travail perdues par les familles pour soigner les enfants.

  • Monsieur le Premier Ministre ;
  • Mesdames, Messieurs les Ministres ;
  • Excellences, Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Chefs de mission diplomatique ;
  • Mesdames, Messieurs ;
  • Chers Invités,

Je voudrais souligner avec force que le Sénégal s’est résolument engagé dans une dynamique de réduction de la mortalité infanto-juvénile et compte obtenir un bilan honorable dans les progrès à accomplir pour l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).

C’est dans le respect de cette forte recommandation de Son Excellence, Monsieur Macky SALL, Président de la République, que j’ai instruit les autorités du département de la Santé, à poursuivre sans relâche la politique d’introduction de nouveaux vaccins dans nos stratégies de prévention pour porter à douze (12) le nombre de maladies citées par le Programme Elargi de Vaccination.

Cette belle initiative est aussi à inscrire dans le sillage de notre politique de Couverture Maladie Universelle et de gratuité des soins des enfants âgés de 0 à 5 ans.

Le Sénégal compte augmenter annuellement, de manière significative, les ressources destinées à l’achat des vaccins et des consommables et poursuivre en même temps ses efforts pour respecter son engagement dans le cadre du cofinancement des nouveaux vaccins et des vaccins sous utilisés. L’adhésion du secteur privé pour l’accompagnement et la pérennisation des progrès obtenus dans ce domaine sera renforcée.

Monsieur le Premier Ministre ;

Mesdames, Messieurs les invités ;

Tous ces efforts sont bien sûr soutenus par Gavi, l’Alliance du Vaccin. C’est le lieu et le moment de rappeler et surtout de magnifier son engagement dans le financement durable de la vaccination.

En effet, depuis le début de notre coopération en 2002, Gavi a participé à hauteur de 40 milliards de francs CFA environ dans l’achat de vaccins, de consommables et d’équipements du PEV, ainsi que dans l’appui au renforcement du système de santé et des services de vaccination.

C’est pourquoi, je voudrais mettre à profit cette cérémonie pour renouveler ici mon appel à tous nos Partenaires qui sont aussi ceux de GAVI-Alliance, pour nous accompagner en vue de consolider les progrès significatifs accomplis au cours de ces dernières années dans le domaine de la vaccination.

Dans ce bilan sur la vaccination, je ne pourrais m’empêcher de citer les actes posés par Son Excellence Macky SALL, le Président de la République « Champion de GAVI » qui depuis son accession à la magistrature suprême, a inscrit à l’actif du Gouvernement l’introduction du vaccin contre les infections à pneumocoques au mois de novembre 2013, le vaccin contre la rubéole en décembre 2013, 0la deuxième dose de rougeole en décembre 2013, le vaccin contre le Virus du Papillome Humain destiné à la lutte contre le cancer du col de l’utérus en phase test dans deux districts pilotes et le vaccin contre les rotavirus.

C’est dire que notre volonté d’aller plus vite et notre volonté d’aller plus loin vers le bien être des enfants est réelle et je puis vous assurer que l’État se donnera les moyens d’atteindre les objectifs fixés.

A cette fin, nous comptons beaucoup sur l’engagement du personnel de santé, sur la détermination des populations et sur l’appui de la communauté internationale fortement mobilisée à nos côtés.

Nous prenons également en compte la mobilisation des parents à qui nous lançons un appel pressant pour la vaccination des enfants cibles en respectant les rendez-vous et le calendrier vaccinal.

Monsieur le Premier Ministre ;

Chers invités,

Je voudrais en concluant, exprimer mes vifs remerciements à tous les acteurs qui ont cheminé avec nous tout le long de ce parcours. Ces remerciements vont également à l’endroit de tous nos partenaires en général mais à Gavi, l’Alliance du Vaccin en particulier, représenté ici par son Président Directeur Général, Dr Seth BERKLEY, à ses Donateurs représentés ici par certains ambassadeurs, à l’OMS, à l’UNICEF, à l’USAID et à l’ensemble des autres Partenaires.

Nous ferons une mention spéciale au Canada avec à la tête de sa délégation, Monsieur le Premier Ministre Stephen Joseph HARPER.

Le Sénégal souhaite faire plus et mieux dans les efforts initiés avec vous et compte consolider les acquis considérables obtenus grâce à votre soutien.

Vive le Sénégal !

Vive le Canada !

Vive la Coopération internationale !

Je vous remercie pour votre bienveillante attention.

Voir aussi

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ...

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie