AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Discours > Lancement par Monsieur le Premier Ministre des travaux de reconstruction de la route Fatick - Kaolack

Lancement par Monsieur le Premier Ministre des travaux de reconstruction de la route Fatick - Kaolack

Discours de Monsieur le Premier Ministre lors du lancement des travaux de reconstruction de la route Fatick-Kaolack

Monsieur le Ministre des Infrastructures des Transports Terrestres et du Désenclavement,

Madame, messieurs les ministres,

Honorables députés,

Monsieur le Gouverneur de la Région de Kaolack,

Monsieur le Gouverneur de la Région de Fatick,

Madame et Messieurs les Préfets de Kaolack et de Fatick,

Messieurs les Présidents des Conseils départementaux de Kaolack et de Fatick,

Messieurs les Maires de Kaolack et de Fatick,

Mesdames et Messieurs les élus locaux,

Mesdames, Messieurs les partenaires au développement,

Mesdames, Messieurs les Présidents de Conseil de Surveillance et d’Administration, Directeurs Généraux, Directeurs Centraux, Chefs de Services de l’Administration,

Monsieur le Président Directeur Général de Jean Lefebvre Sénégal,

Honorables Chefs Traditionnels et Religieux,

Chers invités,

Permettez-moi de vous remercier, vous populations de Kaolack et de Fatick pour votre accueil chaleureux, enthousiaste et fraternel ! C’est pour moi un immense plaisir de lancer aujourd’hui, les travaux de reconstruction de la route Fatick-Kaolack.

Le démarrage de ces travaux, longtemps attendus par les populations des régions de Fatick, de Kaolack et par l’ensemble des usagers, constitue la preuve de l’engagement du Président Macky SALL d’être toujours à l’écoute des Sénégalais et des sénégalaises pour l’amélioration de leurs conditions de vie.

Honorables invités,

Chères Populations,

Le Président de la République, par ma voix, salue votre patriotisme pour la grande patience dont vous avez fait montre pendant toutes ces années de souffrance et de calvaire.

Comme vous le savez, des difficultés nées du contentieux entre l’Etat du Sénégal et l’Entreprise Jean Lefebvre (JLS) ont retardé pendant de longues années toute intervention sur cette route.

Vous comprendrez donc aisément l’empressement que j’éprouve pour le lancement des travaux de reconstruction de la route Fatick - Kaolack qui permettront à cet axe important de pouvoir jouer pleinement son rôle dans les échanges entre le Sénégal et les pays limitrophes et de soulager les souffrances des populations.

Honorables invités,

Chères Populations,

Le secteur routier constitue un axe majeur de notre stratégie de développement et du plan Sénégal Emergent, non seulement du fait de son rôle économique, mais également de son impact visant particulièrement à désenclaver toutes les régions du pays afin de stimuler la création de richesses au bénéfice des populations.

Pour ce faire, cinq axes stratégiques majeurs ont été retenus pour ce secteur :

  • la construction de pistes de production et d’ouvrages de franchissement pour poursuivre le désenclavement de toutes les localités du pays surtout les plus défavorisées ;
  • la réhabilitation et la préservation du patrimoine routier ;
  • le développement des corridors ;
  • l’amélioration de la mobilité urbaine à Dakar et dans les grandes villes ;
  • le développement du réseau autoroutier.

Honorables invités,

Chères Populations,

Dans le cadre des projets inscrits au Plan Sénégal Emergent, j’ai le plaisir de vous annoncer le démarrage, dans les semaines à venir, de projets importants dont notamment :

  • la réhabilitation de la route Passy-Sokone ;
  • la réhabilitation de la route Dinguiraye- Nioro- Keur Ayib ;
  • la construction de la route Joal – Samba Dia – Djifer.

Les marchés desdits travaux sont signés et les entreprises titulaires sont en train de se déployer.

Honorables invités,

Chères Populations,

A l’heure de la mondialisation, la première richesse d’un pays, au delà de son agriculture et de ses industries, est la qualité de ses voies de communications qui constituent un maillon indispensable dans le développement économique et social d’une nation.

Comme vous le constatez, l’ensemble de ces projets nous engage résolument sur le chemin d’un développement équilibré des infrastructures à travers le territoire national. C’est ainsi que le Gouvernement du Sénégal a la ferme volonté de doter chaque localité du pays d’infrastructures nécessaires à son développement.

La recherche de cet équilibre a conduit le Gouvernement, conformément à la vision du Président de la République, à mettre en place un important programme de pistes de production pour permettre au monde rural, qui constitue près de 60% de la population du Sénégal, d’avoir un accès au réseau routier structurant.

En effet, du fait des difficultés liées au transport, le monde rural bénéficie peu des bienfaits de la croissance car n’arrivant pas à satisfaire les besoins des marchés urbains en terme de productions agro-pastorales.

C’est pourquoi, l’un des objectifs du développement du transport rural est de créer les conditions d’un système de transport efficient, fiable et durable qui donne des réponses idoines à la demande des populations en termes d’amélioration de la mobilité et d’accessibilité en milieu rural.

Honorables invités,

Chères Populations,

Le projet qui nous réunit aujourd’hui est l’aboutissement de la volonté de l’Etat du Sénégal et de l’Entreprise Jean Lefebvre à fermer cette parenthèse douloureuse pour les usagers de cette route.

C’est l’occasion pour moi, de saluer l’engagement de Monsieur Bara TALL, PDG de Jean Lefebvre Sénégal, au côté de l’Etat du Sénégal, à tout mettre en œuvre pour la reconstruction complète de la route suivant une structure de chaussée déjà arrêtée avec les services compétents. Ce qui permettra de garantir une route de qualité pour le bonheur des usagers.

Cette décision de l’Etat à redémarrer ce projet avec l’Entreprise JLS démontre une fois de plus son engagement à soutenir et à accompagner le secteur privé national dans cette longue marche vers le Sénégal Emergent.

Honorables invités,

Chères Populations,

Les travaux que nous allons lancer, à l’issue de cette cérémonie pour un coût d’environ 16,4 Milliards de F CFA, consistent à réaliser :

  • une chaussée de plus de 7m (7,40 m) sur les ponts (grands dalots avec trottoirs) conformément aux normes de la CDEAO ;
  • deux accotements de 1,50 m de part et d’autre de la chaussée, revêtus en enduit superficiel de type bicouche en rase campagne et en béton bitumineux au niveau des agglomérations.

Vu l’état de dégradation de la route actuelle, la couche de base existante devra être évacuée. Son interface avec l’ancienne couche de fondation va constituer la nouvelle plateforme des terrassements sur laquelle seront édifiés les différents niveaux de couche garantissant une route respectant les standards.

Honorables invités,

Chères Populations,

La réalisation de ce projet va aussi permettre :

  • de relancer la croissance économique par la nouvelle dynamique liée à la demande pour les produits agricoles halieutiques et autres ;
  • de créer des emplois rémunérateurs pendant la phase d’exécution du projet ;
  • de réduire les accidents et le nombre de morts sur nos routes.

Je voudrais, avant de terminer remercier à nouveau les populations des régions de Kaolack et de Fatick pour leur implication dans la réussite de cette cérémonie et leur accueil chaleureux.

Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL, par ma voix, vous exprime toute sa satisfaction et vous dit que l’Etat du Sénégal travaille pour vous ! Nous ne ménagerons aucun effort pour améliorer vos conditions de vie et pour développer notre beau pays.

Vive la République,

Vive le Sénégal,

Je vous remercie.

Voir aussi

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ...

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie