AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Discours > Lancement des travaux de construction du pont transgambien

Lancement des travaux de construction du pont transgambien

Discours de Son Excellence, Monsieur Mahammed Boun Abdallah DIONNE, Premier Ministre de la République du Sénégal

  • Madame la Vice-Présidente de la République de Gambie, Son Excellence, Madame Aïsssatou Ndiaye Seydi,
  • Monsieur le Ministre des Affaires Etrangère de la République de Gambie,
  • Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale de la République de Gambie,
  • Monsieur le Ministre des Travaux publics, de la Construction et des Infrastructures de la Gambie,
  • Monsieur le Ministre des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement de la République du Sénégal,
  • Mesdames, Messieurs les membres du Gouvernement de la Gambie,
  • Messieurs les membres du Gouvernement du Sénégal,
  • Honorables députés,
  • Honorable, Khalife Général des Niassènes,
  • Excellences, Mesdames, Messieurs les Ambassadeurs,
  • Monsieur le Secrétaire Permanent Sénégal - Gambie,
  • Monsieur le Représentant de la Banque Africaine de Développement,
  • Mesdames, Messieurs les élus locaux,
  • Mesdames, Messieurs les Partenaires au développement,
  • Honorables Chefs religieux et coutumiers,
  • Chers transporteurs et usagers de la route,
  • Chères populations de la Gambie et du Sénégal,

Par la grâce de Dieu nous voilà réunis, aujourd’hui, sur les rives du fleuve Gambie, entre Yelli-Tenda et Bamba – Tenda, pour procéder à la pose de la première pierre du pont Trans-Gambie.

C’est peu de dire que c’est un temps fort, une journée mémorable, une date historique.

Nous allons en effet, la main dans la main, mettre en œuvre la sentence sans appel, de notre histoire commune, peu commune, et surtout, de la configuration géographique inédite, legs d’un passé colonial, à jamais révolu.

Assurément, nous sommes dans le temps de l’action, grâce à la volonté politique inébranlable ainsi qu’à la claire conscience qu’ont les deux frères et Présidents, Son Excellence, Sheikh, Professor, Alhaji Docteur, Yaya A.J.J JAMMEH et Son Excellence le Président Macky SALL, de leurs responsabilités vis-à-vis des populations de la Gambie et du Sénégal.

Excellence Madame la Présidente,

En revisitant les méandres et les vicissitudes de l »histoire de nos deux pays de la traite négrière à la colonisation dont les séquelles remontent au traité de Versailles de 1783, et à l’accord franco-britannique de 1879 sur les frontières, on apprécie mieux la clairvoyance et la sagesse de nos deux Chefs d’Etat dans leur rôle de « chirurgien réparateur » de la « mémoire commune » comme du cordon ombilical qui relie les populations de la sous région, et ce, afin d’investir judicieusement, dans le triptype paix-sécurité-développement, notre énorme fonds commun de valeurs partagées.

Il n’échappe à personne que les voies de communication constituent, de nos jours, un facteur essentiel pour le développement, en permettant une libre circulation des personnes et des biens, en favorisant l’accès aux marchés des produits, en permettant de tisser des réseaux d’échanges dynamiques d’échanges.

Le projet de pont transgambien nous permettra donc de lever, ensemble, les obstacles matériels comme immatériels, comme les nombreux postes de contrôle, les longues et coûteuses procédures douanières et le manque d’installations adaptées au niveau de la frontière.

Ces obstacles sont autant de contraintes au développement des activités économiques de nos populations. Lever ces obstacles relève de l’urgence.

Le projet s’inscrit donc dans une politique d’intégration sous-régionale, qui vise à favoriser l’interconnexion des réseaux routiers de nos pays, à réduire la durée des voyages, à accroitre les échanges commerciaux et à renforcer la cohésion entre les communautés.

Au demeurant, le pont constituera également une passerelle stratégique et économique entre les Etats de la CEDEAO, notamment dans la partie du corridor qui s’étend de Dakar à Lagos.

Le projet s’inscrit donc parfaitement dans une volonté partagée de renforcer la coopération entre le Sénégal et la Gambie ; une volonté de réduire les contraintes majeures à la continuité de la chaîne de transport et à la fluidité du trafic ; une volonté d’accorder une importance particulière à la construction d’infrastructures de transports à caractère régional et continental, inscrites dans les stratégies dégagées par la CEDEAO, l’OMVG et le NEPAD.

En effet, en plus du pont, le projet intègre la construction de deux Postes Frontaliers de Contrôle à Keur Ayip - Keur Ali et à Senoba – Missera identifiés d’un commun accord par les deux pays. Le démarrage des travaux est prévu pour cette année 2015 et les postes seront mis en service en même temps que le pont transgambien.

Ces postes permettront d’assurer une meilleure efficacité et un maximum de sécurité aux voyageurs et aux opérateurs de transport.

J’ai également le plaisir de vous annoncer que l’Etat du Sénégal a démarré les travaux de réhabilitation de la route Dinguiraye Nioro Keur Ayib (40 Km) pour lever toutes les entraves sur le long de ce corridor stratégique.

De même, la construction de la route Sénoba –Ziguinchor longue de 137 km est programmée pour l’année 2016.

La reconstruction de la route Fatick -Kaolack et la réhabilitation de la route Passy-Sokone contribueront également à dynamiser le rythme des échanges entre les deux pays.

Madame la Vice-Présidente,

Honorables invités,

Chères populations de la Gambie et du Sénégal,

Il faut le souligner avec force.

Ce projet qui nous réunit aujourd’hui est l’aboutissement de la volonté des deux Chefs d’Etats de la Gambie et du Sénégal, soucieux de répondre aux aspirations de leurs deux peuples, attentifs à leurs préoccupations et attentes.

C’est donc l’occasion pour moi de saluer, au nom de son Excellence, le Président Macky SALL, l’engagement et la grande générosité de son frère et ami, Son Excellence, Sheikh, Professor, Alhaji Docteur, Yaya A.J.J JAMMEH, qui a tout mis en œuvre pour la construction du pont transgambien.

C’est le moment d’inviter l’entreprise chargé d’exécuter les travaux à un respect strict des délais contractuels de livraison des ouvrages, sur lesquels nous veillerons particulièrement.

Nous avons l’exigence de satisfaire les attentes pressantes des populations et de faire de ce projet une réussite totale.

Rien ne sera négligé pour atteindre cet objectif.

Je voudrais aussi réaffirmer que le Gouvernement du Sénégal prendra toutes les dispositions pour l’application des accords de facilitation du transport entre les deux pays signés sous l’égide de la CEDEAO.

C’est le lieu de remercier vivement les partenaires financiers et institutionnels, avec bien sûr une mention spéciale à notre Banque Africaine de Développement, la BAD, toujours égale à elle-même.

JE confonds dans le même hommage l’Union Africaine, avec le Programme Frontières de l’Union Africaine- PFUA, la CEDEAO, avec la coopération transfrontalière PIT, dont je salue le représentant ici, l’UEMOA, avec le conseil des Collectivités Territoriales, le NEPAD, qui tous, dans leur vision, comme dans leurs actes quotidiens, prônent sans relâche, l’intégration sous régionale, régionale et l’unité de notre cher continent.

Je voudrais aussi me féliciter de l’excellent travail du Comité technique conjoint entre les deux Etats.

Madame la Vice-Présidente,

Honorables invités,

Chères populations de la Gambie et du Sénégal,

Je voudrais pour terminer, vous transmettre les sentiments profonds d’amitié et de fraternité du Président de la République du Sénégal, Son Excellence Monsieur Macky SALL, ceux du Gouvernement et du peuple sénégalais, à Son Excellence, Sheikh, Professor, Alhaji Docteur, Yaya A.J.J JAMMEH, à son Gouvernement et au Peuple gambien frère.

Vive la Gambie,

Vive le Sénégal,

Vive l’amitié entre nos deux pays et nos deux peuples,

Je vous remercie de votre bien aimable attention.

Voir aussi

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ...

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie