AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Discours > Fédération des géomètres francophones- Troisièmes Universités de perfectionnement, Dakar-Sénégal

Fédération des géomètres francophones- Troisièmes Universités de perfectionnement, Dakar-Sénégal

Discours de son Exellence Monsieur le Premier Ministre du Sénégal Mahammed Boun Abdallah DIONNE

  • Mesdames, Messieurs les Ministres
  • Madame la Représentante résidente de la Banque mondiale
  • Madame la Représentante résidente de l’Union Européenne
  • Monsieur le Directeur régional du PNUD
  • Mesdames, messieurs les membres du corps diplomatique
  • Mesdames, messieurs les Représentants des organisations internationales
  • Monsieur le Représentant du Président de la Fédération Internationale des Géomètres (FIG)
  • Monsieur le Président de la Fédération des Géomètres Francophones
  • Monsieur le Président de l’Ordre national des Géomètres –Experts du Sénégal
  • Mesdames, messieurs les délégués
  • Mesdames, messieurs, chers invités

C’est assurément avec un réel plaisir que le Sénégal reçoit les troisièmes universités de perfectionnement de la Fédération des Géomètres Francophones.

Permettez-moi, au nom de son Excellence monsieur Macky Sall, Président de la République du Sénégal, à mon nom personnel et au nom du Gouvernement, de vous souhaiter la bienvenue à Dakar.

Ces rencontres, en prélude au 15e sommet de la francophonie que notre pays a l’honneur d’abriter les 29 et 30 Novembre 2014, revêtent une importance toute particulière au regard des enjeux et de la place que votre profession doit occuper dans la problématique de gestion de la terre.

Comme vous le savez, dans nos pays africains où subsistent encore, à côté de la gestion administrative, des vestiges de la gestion coutumière de la terre, le rôle d’un géomètre expert nous parait plus qu’important.

En effet, il constitue un maillon important dans la chaine de délivrance des titres de propriété. Il est chargé également dans la procédure de bornages, de la production des plans de morcellement nécessaires pour la rédaction des actes notariés. Il est aussi en amont dans l’application des projets d’aménagement et des plans de lotissement.

Le rôle du géomètre, comme l’a si bien dit Monsieur le Président de la Fédération des Géomètres francophones, par sa double culture technique et juridique, peut être conçu comme un conseiller pour tous les usagers du foncier.

Monsieur le Président de la République, en décidant de créer un ministère du renouveau urbain, de l’habitat et du cadre de vie, n’a pas voulu seulement procéder à un changement sémantique du ministère de l’Urbanisme mais décliner toute une vision de ce que sera notre cadre de vie de demain.

Monsieur le Président de l’ordre national des géomètres – experts,

Vous mesurez déjà le rôle capital que vous aurez à jouer dans la réalisation des pôles urbains de Diamniadio et du Lac rose qui va induire beaucoup d’activités cadastrales, domaniales et foncières. Il en est de même de l’application de l’acte III de la décentralisation, une réforme majeure qui va changer radicalement la vie dans nos collectivités locales.

L’Etat du Sénégal a toujours été préoccupé pour une bonne gestion foncière par la mise en place de textes législatifs et réglementaires.

Parallèlement, dans le cadre de la sécurisation foncière, l’Etat du Sénégal a initié une dynamique de modernisation en formalisant la procédure cadastrale.

Ainsi l’opportunité est donnée afin de poser les véritables bases du cadastrage durable du pays qui devrait constituer une force de proposition dans le cadre des travaux de la commission nationale de la réforme foncière.

La gestion des ressources publiques notamment celles constituées par la terre est au centre de nos préoccupations parce que génératrice de richesses.

Grâce à l’appui des partenaires techniques et financiers (PTF) entre 2008 et 2010, le gouvernement du Sénégal a acquis la cartographie complémentaire des communes du Sénégal.

La réalisation du plan cadastral national (PCN) à des échelles de niveau de précision conforme au régime foncier et domanial en vigueur, constituera un levier important de la réforme foncière engagée depuis une décennie.

Monsieur le Président, Chers participants,

Le Sénégal a eu à initier un certain nombre de projets notamment le Cadastre fiscal qui mérite d’être revisité afin de permettre une meilleure maîtrise de l’assiette des impôts locaux par un système de recensement performant.

Le Plan Sénégal Emergent place l’agriculture parmi les piliers de notre développement, il faudra alors adosser cela à un aménagement du territoire conséquent.

Vous l’avez dit, monsieur le Président, l’exploitation rationnelle de la terre requiert de nos jours des financements de plus en plus importants, ce qui nécessairement pose le problème de la sécurité juridique de la terre. Nous devons continuer la réflexion pour trouver des équilibres entre l’agro-industrie et l’exploitation coutumière dans l’intérêt bien compris des parties prenantes.

Mesdames, messieurs les délégués,

C’est dire toute la pertinence des thèmes que vous ne manquerez pas d’aborder lors de vos présentes assises. Le Gouvernement de la République du Sénégal reste attentif à vos conclusions et recommandations.

Je déclare ouvertes les 3èmes universités de perfectionnement de la Fédération des Géomètres Francophones.

Je vous remercie

Voir aussi

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ...

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie