AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des ministres du jeudi 19 mars 2015

Conseil des ministres du jeudi 19 mars 2015

Le Conseil des Ministres s’est réuni, le jeudi 19 mars 2015, au Palais de la République, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Macky SALL, Président de la République.

A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat, a magnifié l’accord conclu entre le Gouvernement et les syndicats d’enseignants du supérieur, qui permettra de ramener, de façon durable, la paix et la sérénité dans l’espace universitaire.

A cet égard, il a adressé ses félicitations au Gouvernement, notamment aux ministres chargés respectivement du Travail, de la Fonction publique et de l’Enseignement supérieur, aux parlementaires-facilitateurs, aux syndicats ainsi qu’à tous les acteurs impliqués pour le travail remarquable accompli, en faisant preuve d’engagement et d’un sens élevé des responsabilités.

Le Président de la République a, ainsi, demandé au Gouvernement de veiller au respect scrupuleux des engagements signés et de poursuivre la démarche consensuelle de mise en œuvre des réformes du système d’enseignement supérieur et de recherche.

Abordant le point de sa communication relatif à la relance du Sport national, le Chef de l’Etat, a adressé, à nouveau, ses chaleureuses félicitations aux Lions du Football, pour leur brillante qualification aux demi-finales du Championnat d’Afrique des Nations (U20) et à la prochaine Coupe du monde de football, prévue en mai en Nouvelle Zélande.

Il a, également, félicité les équipes nationales masculines et féminines de Handball, pour leur parcours honorable durant le Tournoi de la zone 2, qualificatif aux jeux africains de Brazzaville de 2015.

Le Président de la République, rappelant la priorité spéciale à accorder au développement du sport national, a exhorté le Gouvernement à veiller, en rapport avec tous les acteurs concernés, à l’amélioration du cadre juridique et du dispositif de financement, à la modernisation des infrastructures sportives, à la réhabilitation du sport scolaire et universitaire, à une meilleure organisation des clubs et des compétitions sportives au plan national, ainsi qu’à la bonne préparation de la participation du Sénégal aux grandes compétitions sous- régionales, régionales et internationales. Sous ce rapport, le Chef de l’Etat a engagé le Gouvernement à initier, désormais, la signature de contrats d’objectifs et de moyens avec les fédérations sportives.

Abordant le point de sa communication portant sur la redynamisation de la politique nationale de jeunesse, le Président de la République a indiqué l’impératif pour le Gouvernement, de porter une attention particulière à l’éducation, à la formation et à l’épanouissement des jeunes, quelque soit leur lieu de résidence.

A ce sujet, le Chef de l’Etat a réitéré au Gouvernement l’urgence de réhabiliter les collectivités éducatives et la vie associative, pour mieux préparer la jeunesse à s’impliquer efficacement dans le développement national, tout en veillant à une meilleure organisation des interventions de l’Etat et des collectivités locales en faveur des jeunes, qui doivent davantage jouer un rôle majeur dans l’émergence du Sénégal.

Dans cette perspective, il a demandé au Gouvernement de prendre les mesures nécessaires pour moderniser et renforcer le Service civique national en vue de développer chez les jeunes l’engagement citoyen et la culture de l’intérêt général.

Au demeurant, le Président de la République a lancé un appel à tous les mouvements de jeunes, à travers le Conseil national de la Jeunesse pour consolider l’engagement patriotique des jeunes, dans la dynamique d’un Sénégal Emergent.

Abordant le point de sa communication consacré au passage de l’analogique au numérique et à l’aménagement numérique du Territoire, le Chef l’Etat, évoquant l’impératif pour le Sénégal, à l’instar de tous les pays membres de l’Union internationale des télécommunications (UIT), de consacrer, en juin 2015, le passage intégral de l’analogique au numérique, a rappelé tout l’intérêt qu’il attache à l’avancement de ce dossier prioritaire.

Dans ce cadre, le Président de la République a demandé au Premier Ministre de préparer, dans les meilleurs délais, la tenue d’un Conseil présidentiel sur la Stratégie « Sénégal Numérique », en cohérence avec sa vision d’un Sénégal Emergent.

Il a, par ailleurs, rappelé au Gouvernement la nécessité de favoriser le désenclavement numérique du Territoire, en mettant fondamentalement l’accent sur la connexion à l’internet haut débit, l’équipement numérique et informatique des centres de recherche, des universités, des écoles et établissements d’enseignement et de formation professionnelle, ainsi que la réalisation d’espaces numériques ouverts.

Abordant le point de sa communication axé sur la Francophonie, le Chef de l’Etat, Président de la Conférence des Chefs d’Etats et de Gouvernement de cette Organisation a saisi l’occasion de la célébration, ce 20 mars, de la Journée internationale de la Francophonie, pour adresser un message de félicitations, d’encouragement, de paix et de solidarité à toute la communauté francophone.

Il a, en outre, fortement mis l’accent sur le sens de notre engagement à faire de la Francophonie, un espace de dialogue et un cadre mobilisateur pour la promotion de la démocratie, mais surtout un levier du développement économique et social des pays membres, dans l’esprit du Sommet de Dakar.

Au titre de son Agenda, le Chef de l’Etat a informé le Conseil de :

  • l’entretien qu’il a eu avec son Excellence Monsieur Domingos Simoes PEREIRA, Premier Ministre de Guinée Bissau, dans le cadre de la préparation de la Conférence des partenaires de la Guinée Bissau, prévue le 25 mars 2015, à Bruxelles ;
  • sa participation, le mercredi 18 mars 2015 à Abidjan, à la Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique, à l’invitation de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire et de la visite qu’il a effectuée auprès du Président Goodluck Jonathan de la République Fédérale du Nigéria.

Le Premier Ministre a présenté au Conseil une communication portant sur la nécessité pour le Gouvernement d’intensifier les efforts de création d’emplois et de richesses, en particulier au profit de la jeunesse, en exploitant les secteurs porteurs telle que Agriculture, et d’améliorer le rythme de mobilisation et d’absorption des crédits destinés aux activités menées dans ce secteur.

Il a, également, rendu compte des activités gouvernementales marquées par les échanges qu’il a eus, le 18 mars 2015 avec la délégation du Fonds Monétaire international, conduite par Monsieur Roger NORD, portant sur la restitution des travaux du 3e forum sur les finances publiques africaines, le partenariat avec l’Ile Maurice pour le développement d’une Zone économique spéciale et le nouveau programme ISPE.

Le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice a fait au Conseil le compte rendu de la Session de l’Assemblée des Etats Parties au Statut de Rome de la Cour pénale Internationale (CPI), tenue, sous sa présidence, le 10 mars 2015, à la Haye, à l’occasion de la prestation de serment de six nouveaux juges de la CPI.

Après avoir reçu les félicitations et encouragements du Président de la République pour cette mission exaltante, il a rappelé que cet honneur fait au Sénégal consacre le leadership du Président de la République, mentionné par les principaux Etats-Parties, qui ont en mis en exergue son engagement à défendre les principes et valeurs du Statut de Rome, ainsi que son attachement à la promotion des droits de l’homme et à la lutte contre l’impunité.

Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait une communication sur la situation internationale et a rendu compte des conclusions de la deuxième session de la grande commission mixte de coopération entre le Sénégal et le Qatar tenue à Doha, les 15 et 16 mars 2015.

Le Ministre de l’Economie des Finances et du Plan a fait le point sur la situation économique nationale et sur la conjoncture internationale, en mettant l’accent sur la situation de l’exécution budgétaire de la gestion 2015. Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Conseil a adopté :

le projet de loi autorisant le Président de la République à ratifier le protocole A/P3/12/01 portant sur la lutte contre la corruption adopté à Dakar, le 21 décembre 2001.

Au titre des mesures d’ordre individuel, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

  • Monsieur Dame DIOP, Professeur de Sciences et Techniques industrielles, titulaire d’un diplôme d’Etudes supérieures spécialisées en Ingénierie et Gestion des systèmes de Formation, est nommé Directeur général du Fonds de Financement de la Formation professionnelle et technique, nouvelle création ;
  • Madame Ramata Danfakha BA, titulaire d’un Master en Management des Etablissements publics de santé, est nommée Directeur de l’Etablissement public de Santé hospitalier Roi Baudouin de Guédiawaye, en remplacement du Docteur Ousmane GUEYE, appelé à d’autres fonctions ;
  • Docteur Ousmane GUEYE, Médecin, titulaire d’un diplôme en Economie de la Santé, est nommé Directeur du Centre hospitalier régional Lieutenant Colonel Mamadou DIOUF de Saint-Louis, en remplacement du Docteur Diamé BOB, appelé à d’autres fonctions.
  • Docteur Seydina Ababacar DIOUF, Médecin spécialiste en Médecine Physique et Réadaptation fonctionnelle, titulaire d’un diplôme d’Etudes Supérieures de gestion de services de Santé, est nommé Directeur du Centre national d’Appareillage orthopédique (CNAO) en remplacement du Docteur Amadou Coura NDAO, appelé à d’autres fonctions ;
  • Colonel Mamadou DIOUF, précédemment Haut Commandant Adjoint Emploi-Opération à l’Etat-major de la Gendarmerie, est nommé Attaché Militaire, Naval et de l’Air près de l’Ambassade du Sénégal en République italienne, en remplacement du Colonel Abdoulaye Aziz NDAW.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie