AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des ministres du 9 novembre 2006

Conseil des ministres du 9 novembre 2006

Le Conseil des Ministres s'est réuni, le jeudi 9 novembre 2006, au Palais de la République, sous la présidence du Chef de l'État, Son Excellence Maître Abdoulaye WADE.

A l’entame de sa communication, Monsieur le Président de la République a exprimé ses vives préoccupations face à l’escalade de la violence en Palestine, et a fermement condamné l’intervention malheureuse de l’armée Israélienne, qui a occasionné une quarantaine de victimes.

Le Chef de l’État a, à cet effet, présenté, au nom du Gouvernement et du peuple Sénégalais, ses condoléances au peuple Palestinien.

Monsieur le Président de la République a, ensuite, fait part au conseil des audiences qu’il a accordées :

  • Le jeudi 02 Novembre 2006, à Monsieur Ould Abdallah, Représentant spécial du Secrétaire général de l’ Organisation des Nations Unies pour l’ Afrique de l’ Ouest.

Le Chef de l’État a, à cette occasion, fait le point sur l’état d’avancement des projets des Nations Unies au Sénégal

  • Le mardi 07 novembre 2006, à Monsieur Alberto RUIS TELLI, Président de l’Internationale centriste
  • Le mercredi 08 novembre 2006 à :
  • Son Excellence Pasqual Maraguay y Mira, Président de la Province de Catalogne ;
  • Monsieur Moustapha NIASS, Secrétaire général de l’Alliance des Forces de Progrès, dans le cadre du renforcement du dialogue politique.

Monsieur le Président de la République s’est, à ce sujet, félicité du climat chaleureux et de la discussion franche autour des questions nationales, qui ont marqué la rencontre.

Le Chef de l’État a, par la même occasion, apprécié positivement la volonté commune, de regarder dans la même direction et de conjuguer les forces pour l’intérêt supérieur du Sénégal et de l’Afrique.

Monsieur le Président de la République a, par ailleurs, évoqué la cérémonie d’ouverture de la table ronde des Bailleurs de Fonds qu’il a présidée, le jeudi 02 novembre 2006.

Le Chef de l’État a, à ce sujet, réaffirmé la nécessité, pour accélérer la réalisation de certains projets, de faire évoluer les méthodes et procédures de libération des financements destinés à l’Afrique.

Monsieur le Président de la République a, en outre, fait part au conseil, de sa participation au deuxième Sommet Sino-africain tenu à Pékin, du 04 au 05 novembre 2006.

Le Chef de l’État s’est, à cet effet, félicité des orientations nouvelles données aux relations sino-africaines qui se fondent sur une alliance pour une coopération stratégique.

Monsieur le Président de la République est, à ce propos, revenu sur les huit points de la déclaration du Président HU JINTAO qui portent sur des aspects précis de développement et les moyens d’en obtenir les financements.

Il s’agit de :

  • l’Augmentation de l’aide chinoise aux pays africains qui sera doublée d’ici à 2009,
  • l’Accord des prêts préférentiels, de l’ordre de 3 milliards de dollars et des crédits acheteurs préférentiels, pour encourager l’exportation de l’ordre de 2 milliards de dollars, au cours des trois prochaines années ;
  • la Création d’un fonds de développement sino-africain de 5 milliards de dollars, pour soutenir les entreprises chinoises et les encourager à investir en Afrique ;
  • la Construction du Centre de Conférence de l’Union Africaine ;
  • l’Annulation des dettes gouvernementales liées aux prêts sans intérêts, arrivés à échéance, à la fin de 2005, des pays pauvres et très endettés ;
  • l’Ouverture du marché chinois aux pays africains avec une progression de 190 à plus de 440 produits bénéficiant du tarif douanier zéro ;
  • la Création de 3 à 5 zones de coopération économique et commerciale dans les pays africains ;
  • la mise en œuvre prochaine des Initiatives suivantes :
  • formation au cours des prochaines années de 15 000 africains ;
  • envoi de 100 ingénieurs agronomes chinois
  • création de 10 centres pilotes de techniques agricoles
  • construction de 30 hôpitaux
  • don de 300 millions de Yuans pour la lutte contre le paludisme et la création de 30 centres de prévention et de lutte contre ce fléau
  • envoi de 300 volontaires chinois
  • création de 100 écoles rurales en Afrique
  • porter le nombre des bourses d’études de 2000 à 4000 d’ici à 2009.

Le Chef de l’État a, par ailleurs, fait part au conseil, de la réunion avec les jeunes rapatriés d’Espagne, qu’il a présidée, le mercredi 08 novembre 2006.

Monsieur le Président de la République s’est, à ce sujet, félicité du bon climat qui a prévalu au cours de cette rencontre.

Le Chef de l’État a, en outre, évoqué le rapport de la Banque Mondiale, du 30 octobre 2006, sur l’amélioration des indicateurs de développement en Afrique.

Monsieur le Président de la République a, à ce propos, noté avec satisfaction, l’appréciation positive par la Banque mondiale, des progrès réels enregistrés par certains pays, dont le Sénégal, pour soustraire un pourcentage non négligeable de leurs citoyens, de l’extrême pauvreté et qui pourraient être désormais bien lancés, pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour Développement (OMD), visant la réduction de la pauvreté d’ ici à 2010.

Il s’agit, en effet, de plusieurs Pays africains dont le Sénégal, le Mozambique, le Burkina Faso, le Cameroun, l’Ouganda, le Ghana et le Cap-Vert.

Le Chef de l’État a, par la même occasion, adressé ses vives félicitations à Monsieur le Premier Ministre Macky SALL et à son Gouvernement, pour la qualité des résultats obtenus.

Au titre de ses activités, Monsieur le Président de la République a, informé le conseil, de la conférence de presse qu’il tiendra, le lundi 13 novembre 2006, autour de trois questions fondamentales :

  • Coopération Afrique-Asie, Afrique-Occident : évaluation et perspectives ;
  • Financement des Infrastructures en Afrique
  • « WADE Formula (Pt-29) Qt= St » ou les enjeux de la création d’un fonds pour le financement de la lutte contre la pauvreté et le développement de l’Afrique.

Dans sa communication, Monsieur le Premier Ministre a salué les options stratégiques majeures, prises par Monsieur le Président de la République, qui ont permis, au Sénégal, d’être cité, en premier, parmi les pays ayant réalisé des progrès réels, dans le domaine de la Santé, de l’Éducation, de la Croissance économique, du Commerce extérieur et de la réduction de la pauvreté.

Il s’est, à ce sujet, engagé au nom du Gouvernement, à accélérer la réalisation de tous les grands chantiers ouverts par Monsieur le Président de la République.

Monsieur le Premier Ministre a, par ailleurs, adressé ses vives félicitations au Chef de l’État, pour son engagement personnel, dans la défense des intérêts de l’Afrique et dont les résultats se traduisent, entre autres, par les importantes résolutions issues du Sommet Sino-africain et les initiatives répétées en faveur de la stabilité et de la paix en Afrique, notamment au Darfour.

Il a, en outre, réaffirmé l’engagement du Gouvernement à apporter, dans les meilleurs délais, des solutions durables à la douloureuse question de l’émigration clandestine.

Monsieur le Premier Ministre a, par ailleurs, rendu compte au conseil, de la cérémonie de clôture du P.E.R.-UEMOA (Programme économique régional UEMOA), qu’il a présidée, le vendredi 03 novembre 2006.

Il s’est, à cet effet, félicité de la réponse positive des partenaires au développement, à l’appel lancé par le Chef de l’État, en faveur d’une forte mobilisation, pour l’intégration économique de notre sous région.

Monsieur le Premier Ministre a, à cette occasion, salué la décision des partenaires au développement, de contribuer à hauteur de 2,438 milliards de Francs CFA, pour des besoins exprimés par le P.E.R.-UEMOA( Programme économique UEMOA).

Il a, en outre, rendu compte de la cérémonie d’ouverture du 8ème Symposium international littéraire de Dakar, qu’il a présidée, au nom du Chef de l’État, le mardi 07 novembre 2006.

Monsieur le Premier Ministre a, à ce sujet, transmis au Chef de l’État, les remerciements des responsables de l’Association panafricaine des Écrivains et de l’Association des Écrivains sénégalais, pour la place essentielle, accordée à la culture dans notre pays.

Il a, à cet effet, rendu compte de l’engagement des écrivains, à côté du Chef de l’État, pour la réalisation des grands projets culturels, que sont entre autres :

  • le Musée des Civilisations noires ;
  • la Future panafricaine de l’Édition ;
  • le projet du Parc culturel, composé d’un grand théâtre, d’une école des Arts et d’une école d’architecture.

Monsieur le Premier Ministre a, par la même occasion, assuré les écrivains sénégalais, de la tenue prochaine d’un Conseil interministériel, consacré aux droits d’ auteur et droits voisins.

Le Conseil a examiné et adopté les textes suivants :

  • Un Projet de loi modifiant le Code Pénal et introduisant une section nouvelle sur les actes de terrorisme ;
  • Un Projet de loi modifiant le Code Pénal et introduisant des dispositions relatives au crime de génocide, aux crimes de guerre et aux crimes contre l’humanité ;
  • Un Projet de loi modifiant le Code de Procédure Pénale et relatif à la « compétence universelle » et à la coopération judiciaire ;
  • Un Projet de loi modifiant le Code de Procédure Pénale relatif à la lutte contre les actes de terrorisme,

Le Conseil a pris les mesures individuelles suivantes :

  • Monsieur Malick KAMARA NDIAYE, Inspecteur principal du Trésor de Classe exceptionnelle, matricule de solde 363.812/I, est nommé Directeur de l’Institution de Prévoyance Retraite du Sénégal (IPRES).
  • Madame Dieynaba TOURE, Professeur d’Éducation physique, matricule de solde 505.360/M, précédemment Conseiller technique du Ministre des Sports, est nommée Directrice des Activités physiques et sportives, en remplacement de Monsieur Alioune Diakhaté MBAYE, appelé à d’autres fonctions.
  • Monsieur Momar MBAYE, Professeur d’Éducation physique et sportive, matricule de solde 505.358/D, précédemment Directeur du Stade Léopold Sédar SENGHOR, est nommé Directeur du Centre national de l’Éducation populaire et sportive de Thiès, en remplacement de Monsieur Biram Khary NDOYE, appelé à d’autres fonctions.
  • Monsieur Ibrahima NDAO, Inspecteur de l’Éducation populaire, de la Jeunesse et des Sports, matricule de solde 387.029/E précédemment Inspecteur régional des Sports de Dakar, est nommé Directeur de la Formation et du Développement sportif en remplacement de Monsieur El Hadji Moctar GUEYE appelé à d’autres fonctions.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie