AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des ministres du 8 décembre 2006

Conseil des ministres du 8 décembre 2006

Le Conseil des Ministres s'est réuni, le vendredi 8 décembre 2006, au Palais de la République, sous la présidence du Chef de l'État, Son Excellence Maître Abdoulaye WADE.

Dans sa communication, Monsieur le Président de la République a informé le conseil, des audiences qu’il a accordées :

  • Le lundi 27 novembre 2006, au Professeur Oumar HAMADOUN DICKO, Ministre des Maliens de l’ Extérieur et de l’Intégration Africaine, envoyé spécial de Son Excellence Monsieur Amadou Toumani TOURE, Président de la République du Mali, auprès de Monsieur le Président de la République du Sénégal ;

Le lundi 04 décembre 2006 :

  • à Monsieur José Luis Zapatero, Président du Gouvernement du Royaume d’Espagne ;

Le Chef de l’État s’est, à ce sujet, réjoui de l’excellence des relations entre les deux pays.

Monsieur le Président de la République a, à cet égard, salué la qualité des protocoles d’accord signés entre la République du Sénégal et le Royaume d’ Espagne, qui garantissent les conditions d’ une émigration légale concertée ;

  • et à Monsieur Seyoum MESFIN, Ministre des Affaires Etrangères de la République Fédérale Démocratique d’Ethiopie ;
  • Le mardi 05 décembre 2006, à Monsieur Nouredine Kassiré COUMAKOYE, Ministre d’État, Ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Urbanisme et de l’Habitat de la République du Tchad.

Le Chef de l’État a, par ailleurs, évoqué la cérémonie d’ouverture du 6ème Conseil Présidentiel de l’Investissement, qu’il a présidée, le mardi 28 novembre 2006.

Monsieur le Président de la République a, par la même occasion, salué la mise en place par le Gouvernement, en rapport avec le Conseil Présidentiel pour l’Investissement, d’un vaste programme de réformes économiques et sociales, en particulier dans les domaines de la fiscalité, du cadre réglementaire des projets d’infrastructures et de la législation du travail. Ce qui a permis d’initier quelques 442 projets en 2005.

Monsieur le Président de la République a, en outre, fait part au conseil, de sa participation, du 29 au 30 novembre 2006 à Abuja, au Sommet Amérique Latine- Afrique.

Le Chef de l’État a, à ce propos, réaffirmé la nécessité pour les pays du Sud, d’établir des programmes économiques communs, dans des domaines aussi importants que l’environnement, les ressources en eau et les infrastructures.

Monsieur le Président de la République a, par ailleurs, abordé la visite de travail qu’il a effectuée, le vendredi 1er décembre 2006, à Sao Tomé et Principe.

Le Chef de l’État a, également, informé le conseil, de la cérémonie de remise de décorations aux nationaux qu’il a présidée, le mercredi 06 décembre 2006 et de sa participation, du mercredi 06 au jeudi 07 décembre à Abuja, à la conférence sur la Grande Muraille Verte.

Monsieur le Président de la République a, à ce sujet, remercié l’ensemble des participants qui ont accepté sa proposition de donner à ce grand projet Africain, le nom du Président Olesegun Obasanjo, qui en est le principal inspirateur.

Le Chef de l’État a, en outre, informé le conseil de la cérémonie d’ouverture du 18ème Congrès du Notariat Africain qu’il a présidée, le jeudi 07 décembre 2006.

Monsieur le Président de la République, a saisi cette occasion, pour appeler à une plus grande protection de la fonction notariale.

Le Chef de l’État a, par ailleurs, informé le conseil, du décret convoquant le corps électoral, qu’il a signé le vendredi 08 décembre 2006.

Au titre de ses activités, Monsieur le Président de la République a informé le conseil, qu’il quittera Dakar le dimanche 10 décembre 2006 pour se rendre à l’Université de Grenoble, à Paris Dauphine et à la Sorbonne, participer respectivement aux cérémonies de remise officielle :

  • de son Diplôme de Doctorat en Droit et Sciences Juridiques
  • de la Médaille Scientifique qui lui a été décernée, récompensant la recherche et la réflexion en matière économique
  • du Diplôme de Docteur Honoris Causa.

A l’entame de sa communication, Monsieur le Premier Ministre a rendu compte au conseil, du message solennel, engagé, ouvrant des perspectives nouvelles dans la lutte pour l’émancipation de la femme, qu’il a délivré, le vendredi 08 décembre 2006, du haut de la tribune de l’Assemblée Nationale.

Il a, à cet effet, rappelé les axes forts de cette déclaration, qui confirment l’engagement irrésistible du Chef de l’État, à libérer les femmes, de toutes les pesanteurs sociales qu’elles continuent encore de subir.

Monsieur le Premier Ministre a, à ce sujet, salué la belle plaidoirie faite en faveur d’une plus grande présence des femmes à l’Assemblée Nationale.

Il a, par la même occasion, transmis au Chef de l’État, les remerciements, l’engagement et la mobilisation des femmes parlementaires, tous groupes confondus, pour le triomphe de cette vision prospective et combien révolutionnaire.

Monsieur le Premier Ministre a, à ce sujet, transmis à Monsieur le Président de la République, la demande formulée par les femmes parlementaires, d’être leur avocat, pour la matérialisation effective de cette volonté politique fortement exprimée.

Monsieur le Président de la République, très sensible à cette demande, s’est réjoui de l’appréciation positive du parlement, de cette prise de position publique, en faveur d’un meilleur équilibre, dans le choix de nos futurs représentants à l’Assemblée Nationale.

Sur proposition du Chef de l’État, le Conseil des Ministres a ainsi décidé, de mettre en place, une Commission nationale de la Parité.

Monsieur le Président de la République a, enfin rappelé, les noms de figures historiques comme Yacine Boubou, Djeumbeutt Mbodj, Aline Sitoé Diatta, Mbagne WADE, qui illustrent largement le leadership féminin dans notre société.

Monsieur le Premier Ministre a, par ailleurs, rendu compte de la bonne exécution de toutes les décisions prises, lors de la tenue, le 10 novembre 2006, du Conseil interministériel consacré au pèlerinage à la Mecque.

Il a, par ailleurs, informé le Conseil, des mesures prises par le Gouvernement, pour un bon démarrage de la campagne agricole. Monsieur le Premier Ministre a, à cet effet, salué la décision prise par le Chef de l’Etat, de continuer à subventionner le prix d’achat de l’arachide au producteur, à hauteur de 40 Francs CFA par kg, pour un volume total de deux cent cinq mille (205 000) tonnes.

Dans son intervention le Ministre de l’Énergie et des Mines a informé le Conseil, d’ une réunion convoquée, du 14 au 15 décembre par l’Union africaine, sur le Fonds de stabilisation et la solidarité entre pays producteurs et non producteurs de pétrole.

Le conseil a examiné et adopté :

  • Un projet de loi organique modifiant la loi organique n° 92-23 du 30 Mai 1992 sur le Conseil Constitutionnel relative à l’ harmonisation des articles de la loi organique avec la constitution, à la rectification d’ erreurs matérielles et à la mise à jour du projet de loi ;
  • Un projet de loi organique modifiant la loi organique n° 92-23 du 30 Mai 1992 sur le Conseil Constitutionnel portant autorisation de recruter des rapporteurs adjoints durant les périodes électorales ;
  • Un projet de loi modifiant le code électoral et autorisant les députés entrés au Gouvernement à retrouver leur siège parlementaire à l’issue de leurs fonctions ministérielles.

Les dispositions d’application de ce projet de loi seront faites par décret

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie