AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des ministres du 4 juillet 2012

Conseil des ministres du 4 juillet 2012

Le Conseil des ministres s’est réuni le mercredi 4 juillet 2012, à 10h, au Palais de la République sous la présidence de son Excellence, Monsieur Macky SALL, président de la République.

Le président de la République a commencé sa communication en félicitant le peuple sénégalais pour la maturité et la responsabilité dont il a fait preuve à l’occasion des élections législatives du 1er juillet 2012, pendant la campagne électorale comme durant le jour du scrutin.

Il a également tenu à féliciter l’ensemble des acteurs, notamment les partis politiques et coalitions qui étaient en lice, le ministère de l’Intérieur à travers la Direction générale des élections, la Commission électorale nationale autonome (CENA), la Justice, le Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA), la Radiotélévision sénégalaise (RTS), les observateurs, les médias, les forces de sécurité et la société civile.

A ce propos, le chef de l’Etat a souhaité que cette douzième législature soit l’occasion de réconcilier le peuple sénégalais avec une Assemblée nationale représentative, responsable et crédible.

Le président de la République a souligné que, passé ce moment de la vie démocratique du pays, il importe, à présent, d’offrir aux populations des solutions viables et durables à leurs préoccupations quotidiennes ; à ce titre, il a invité le Premier ministre à finaliser, dans les meilleurs délais, la déclaration de politique générale qui doit être la réponse aux attentes incompressibles de nos concitoyens.

Concernant cette déclaration de politique générale, le chef de l’État a demandé qu’elle soit en conformité avec les engagements pris et les orientations définies durant la campagne électorale pour l’élection présidentielle dans son programme de candidat, « Yoonu Yokkute » (le chemin de la prospérité) et aux conclusions des Assises nationales, engagements et orientations qui ont comme principales cibles, les femmes, les jeunes et le monde rural.

Il a ensuite fait noter qu’il attend du Gouvernement des résultats à la mesure des espoirs de la population et que l’impératif de rupture ne doit pas être une simple rhétorique, mais être réel et traduit dans les actes de tous les jours.

Pour asseoir ce nouvel esprit, le président de la République a demandé au Premier ministre de définir une stratégie de promotion pour le développement de groupes privés industriels et financiers nationaux avec des managers sénégalais expérimentés et rigoureux. Sur ce point, Il a invité le Premier ministre à travailler à la mise en place d’une plateforme Etat-secteur privé pour l’appropriation de cette nouvelle pédagogie économique.

Abordant la question de la pêche, le président de la République a, au-delà de l’annulation des licences précédemment accordées aux navires étrangers, demandé au Ministre de la Pêche et des Affaires maritimes de prescrire un repos biologique de six mois au moins pour la préservation des ressources halieutiques.

Poursuivant sa communication, le chef de l’État a invité le Premier ministre, en cette période pré-hivernale, à accorder toute l’attention requise au monde rural et à prendre les dispositions appropriées pour un suivi et un traitement du phénomène des inondations récurrentes.

Au titre de ses activités internationales, le chef de l’État a informé le Conseil qu’il a pris part, le jeudi 28 et le vendredi 29 juin 2012, à Yamoussoukro (République de Côte d’Ivoire), à la 41ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO. Au cours de la session, ont été successivement examinés le rapport intérimaire du Président de la Commission sur l’état de l’Organisation et la situation politique, sécuritaire et économique dans la sous-région, le rapport du Président du Conseil des Ministres et les rapports relatifs à la situation au Mali et en Guinée Bissau.

Le chef de l’Etat a précisé qu’il a saisi l’occasion de ce déplacement pour recevoir en audience la communauté sénégalaise établie à Yamoussoukro.

Pour clore sa communication, le président de la République a porté à la connaissance du Conseil qu’il a reçu, le lundi 2 juillet 2012, Madame Fatou BENSOUDA, Procureur général près de la Cour pénale internationale et qu’il a présidé le même jour une réunion du Conseil supérieur de la Magistrature.

Dans sa communication, le Premier ministre a félicité le président de la République pour la large majorité sortie des urnes, en cohérence avec le vote massif du 25 mars 2012, pour mener à bien les changements attendus pour le redressement du pays et la prise en charge des préoccupations les plus urgentes de nos compatriotes.

Rendant compte de ses activités, le Premier ministre a porté à la connaissance du Conseil qu’il a présidé le vendredi 29 juin 2012, en présence de plusieurs membres du Gouvernement, une rencontre d’échange et de partage avec les forces vives de la Nation sur les premières actions entreprises par le Gouvernement, trois mois après sa formation ; il a souligné que cette rencontre a été hautement appréciée par l’ensemble des participants qui recoupaient un spectre très large de forces sociales et économiques. Il a relevé que cet enthousiasme témoigne de l’engouement des Sénégalais pour ce genre d’exercice.

Poursuivant sa communication, le Premier ministre a estimé que les encouragements formulés à l’endroit du Gouvernement pour les actions entreprises en si peu de temps, doivent être une source de motivation supplémentaire et amener tous ses membres au dépassement, à plus d’engagement et de détermination.

Le Premier ministre a ensuite rappelé que la prochaine étape sera sa Déclaration de Politique générale devant la représentation nationale, occasion privilégiée de décliner les orientations majeures et la feuille de route du Gouvernement, conformément aux orientations du programme « Yoonu Yokkute ».

Concernant la lutte contre les inondations, le Premier ministre a annoncé qu’il envisage très prochainement une visite des principaux sites inondables de la banlieue de Dakar pour prendre connaissance de l’état de mise en œuvre des diligences, de l’état de fonctionnalité du dispositif de pompage et de finalisation des ouvrages de drainage.

Le Premier ministre a ensuite rappelé la forte préoccupation du Gouvernement quant aux nombreux cas de noyade observés pendant l’hivernage avec la fréquentation plus assidue par les jeunes de certaines plages interdites ou non autorisées pour les baignades. Il s’est également vivement préoccupé de la violence récurrente constatée à l’occasion des compétitions sportives, singulièrement en ce qui concerne le football et la lutte.

Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait au Conseil une communication sur la situation internationale.

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a rendu compte au Conseil de l’état d’exécution de la campagne agricole.

Le Ministre de la Fonction, du Travail et des Relations avec les Institutions a rendu compte au Conseil de la participation d’une délégation tripartite sénégalaise à la 101ème session de la Conférence internationale du Travail qui s’est tenue à Genève, en Suisse, du 28 mai au 15 juin 2012.

Les autres ministres interpelés ou concernés par les questions évoquées ont pris la parole pour apporter des compléments d’informations et rendre compte des activités de leur département.

Tirant les conclusions des débats, le président de la République a tout d’abord demandé au Premier ministre, au Ministre de l’Economie et des Finances et au Ministre de la Femme, de l’Enfant et de l’Entreprenariat féminin de faire le point sur l’opération de distribution de vivres de soudure.

Constatant la multiplication des décès dus à la foudre, le chef de l’Etat a instruit le Ministre de l’Intérieur de poursuivre et d’accélérer le programme d’installation de paratonnerres.

Revenant sur la nécessité de lutter contre les noyades, le président de la République a demandé que des actions de communication, de prévention et de surveillance soient mises en œuvre par les ministres de l’Intérieur et des Forces armées, en étroite relation avec les maires des zones concernées.

Abordant la question des violences dans le sport, le chef de l’État a engagé le Ministre des Sports à prendre, en relation avec les départements ministériels concernés, toutes les mesures de réglementation, de prévention et de sensibilisation des acteurs afin que le fléau soit jugulé et que le sport reste ancré dans les valeurs et traditions de paix.

Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Conseil a examiné et adopté le projet de décret portant organisation et fonctionnement des institutions de prévoyance maladie (IPM) d’entreprise ou inter-entreprises.

Le Conseil a pris la mesure individuelle suivante :

Monsieur Thierno Seydou NIANE, économiste, précédemment Coordonnateur de l’Unité de coordination et de suivi de la politique économique, est nommé Directeur général de la Caisse des dépôts et consignations, en remplacement de Monsieur Mamadou Falilou Mbacké DIAGNE, appelé à d’autres fonctions.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie