AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des ministres du 31 mai 2012

Conseil des ministres du 31 mai 2012

Le Conseil des ministres s’est réuni le jeudi 31 mai 2012, à 10h, au Palais de la République, sous la présidence de son Excellence, Monsieur Macky SALL, président de la République.

Dans sa communication, le chef de l’État a tout d’abord informé le Conseil de la visite d’amitié et de travail qu’il a effectuée, en compagnie d’une délégation ministérielle, au royaume d’Arabie Saoudite, le lundi 28 mai 2012, à l’invitation du Roi Abdallah Ben Abdel Aziz Al Saoud, Serviteur des deux Saintes Mosquées.

A cet égard, le chef de l’État a souligné le caractère hautement symbolique de cette visite en raison des relations anciennes et excellentes qui unissent nos deux pays et du rôle majeur de l’Arabie Saoudite au sein de la Oumma islamique et dans le monde.

Le président de la République a ensuite fait savoir que ses entretiens avec le Roi Abdallah ont essentiellement porté sur les efforts que le Sénégal est en train de déployer pour son redressement économique et sur la situation dans la sous-région ; dans ce cadre, il s’est réjoui des assurances d’un soutien ferme données par le Roi Abdallah sur tous les dossiers de coopération examinés.

Le chef de l’État a également évoqué les entretiens qu’il a eus avec différentes autorités saoudiennes dans le cadre de la coopération bilatérale. A ce titre, il a instruit le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur de travailler à la tenue, à Dakar, de la prochaine commission mixte sénégalo-saoudienne en vue d’encourager les investissements saoudiens au Sénégal et de stimuler ainsi le partenariat entre les secteurs privés des deux pays.

Poursuivant sa communication, le chef de l’État a informé de l’audience qu’il a accordée aux représentants de la communauté sénégalaise en Arabie saoudite. Ces derniers lui ont soumis un certain nombre de doléances auxquelles il a apporté des réponses claires en indiquant la démarche de rupture qu’il a engagée dans la gestion des affaires de la diaspora sénégalaise tout en instruisant les ministres concernés de veiller au traitement diligent des préoccupations qui lui ont été exposées. Abordant la question du pèlerinage à la Mecque, le chef de l’État a demandé l’examen des modalités d’implication des Sénégalais établis en Arable saoudite pour l’encadrement des pèlerins.

Pour clore ce chapitre, le président de la République a exprimé, à nouveau, ses sincères remerciements au Roi Abdallah pour son invitation et pour l’accueil particulièrement chaleureux qui lui a été réservé durant son séjour.

Poursuivant sa communication, le chef de l’Etat a demandé l’ouverture prochaine de l’Hôpital pédiatrique de Diamniadio. Il a, dans ce cadre, instruit le Ministre de l’Economie et des Finances de faire mettre en place les crédits relevant de la contrepartie sénégalaise et destinés à la construction des logements prévus.

Évoquant l’audience qu’il a accordée à l’Ambassadeur de la République populaire de Chine à Dakar, le chef de l’État a demandé que toutes les dispositions soient prises pour la reprise et la poursuite des travaux du stade de Ziguinchor, ainsi que le paiement des arriérés de factures pour les chantiers de Touba.

A la suite du président de la République, le Premier ministre, dans sa communication, a fait part de la tenue, le mardi 29 mai 2012, d’une réunion technique interministérielle consacrée au secteur de l’hydraulique urbaine, secteur qui a connu une vaste réforme depuis 1996 et a bénéficié d’investissements structurants qui ont permis une amélioration du service public de l’eau potable. A cette occasion, il a constaté le niveau exorbitant de la facture de l’Administration qui découle d’un gaspillage et d’une gestion laxiste des consommations au sein de certaines structures.

Le Premier ministre fait ensuite savoir qu’il a présidé le samedi 28 mai 2012, la cérémonie marquant le cinquantenaire de la Faculté des Sciences et Technologies de l’Éducation et de la Formation (FASTEF). Il souligne qu’à cette occasion, il a insisté sur le rôle de l’éducation dans la pérennité des valeurs de civilisation, des règles d’éthique et de déontologie.

Concernant la lutte contre les inondations, le Premier ministre a porté à la connaissance du Conseil que la matrice d’actions de lutte contre les inondations 2012 a été proposée et les besoins identifiés.

Sur un autre plan, le Premier ministre a fait savoir qu’il a visité, dans le cadre de l’amélioration des espèces animales, le 7ème Salon de l’Alliance pour le développement des races bovines et caprines, salon qui a permis d’apprécier les potentialités de notre pays en matière d’amélioration de ces espèces animales.

Le Premier ministre a enfin porté à la connaissance du Conseil qu’il a reçu en audience une délégation des sinistrés du marché central de Kaolack suite à l’incendie qui avait ravagé ce lieu ; il souligne qu’il a préconisé la tenue d’une réunion technique dans cette ville, en présence de toutes les parties concernées, en vue d’évaluer les solutions à prendre.

A la suite de l’intervention du Premier ministre, les ministres interpelés ou concernés par les sujets évoqués, sont intervenus pour répondre aux questions soulevées, donner des éclaircissements ou rendre compte des activités de leur département.

Tirant les conclusions des débats, le chef de l’Etat a félicité le Premier ministre et le Gouvernement pour le volume des activités qui sont menées et les a encouragés à maintenir et amplifier ce rythme.

Concernant la consommation en eau de l’Administration, le président de la République a demandé la prise en charge effective par tous les démembrements de l’Etat de leurs arriérés et le paiement de leur consommation courante, à partir des budgets qui leur sont alloués. Il a ensuite invité à un renforcement du programme de rationalisation des consommations au sein de toutes les administrations, avec l’accélération de la réhabilitation des réseaux et la responsabilisation d’un personnel chargé du suivi de l’évolution des consommations, de l’entretien et de la maintenance.

Le chef de l’État a enfin demandé la réalisation d’une grappe d’infrastructures et de services publics de base dans certains départements démunis et zones périphériques en termes de pistes de production, de forages, d’électrification et de postes ou cases de santé.

Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Conseil a examiné et adopté un projet de loi abrogeant la loi n°2011-17 du 30 août 2011 portant création de la Société pour la Propreté du Sénégal (SOPROSEN).

Le Conseil a pris les mesures individuelles suivantes :

  • Monsieur Mansour DIOP, Administrateur civil principal de classe exceptionnelle, est nommé Directeur du Matériel et du Transit Administratif au Ministère de l’Économie et des Finances, en remplacement de Monsieur Mamadou FAYE.
  • Monsieur Amadou NDIAYE, Ingénieur en Génie Civil, est nommé Inspecteur technique au Ministère de l’Énergie et des Mines.
  • Madame Aïssatou Alima SAMBOU THIAM, Économiste, est nommée Inspecteur des Affaires administratives et financières au Ministère de l’Énergie et des Mines.
  • Monsieur Mame Mbaye Kan NIANG, Cadre de l’Aviation civile, est nommé Président du Conseil de Surveillance de la Haute Autorité de l’Aéroport Léopold Sédar SENGHOR, en remplacement de Monsieur Léopold DIOUF appelé à d’autres fonctions.
  • Monsieur El Hadji Malick SARR, Docteur en Relations internationales et diplomatiques, est nommé Président du Conseil d’Orientation de l’Agence des Aéroports du Sénégal (ADS), en remplacement de Monsieur Ousmane DIALLO.
  • Monsieur Papa Maél DIOP, Diplômé d’études supérieures commerciales, administratives et financières, est nommé Directeur général de l’Agence des Aéroports du Sénégal, en remplacement de Monsieur Mbaye NDIAYE.
  • Monsieur Ibrahima WADE, Inspecteur principal des Impôts et Domaines, est nommé Directeur général de la Société nationale des Habitations à Loyer modéré (SN HLM), en remplacement de Monsieur Ahmadou Matar BA.
  • Monsieur Aliou YAGUE, Économiste, est nommé Directeur de l’Administration Générale et de l’Équipement du Ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat, en remplacement de Monsieur Amadou Bèye NDIAYE.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie