AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des ministres du 29 octobre 2009

Conseil des ministres du 29 octobre 2009

Le Conseil des ministres s’est réuni, le jeudi 29 octobre 2009, à partir de 10 heures, au Palais de la République, sous la présidence de Son Excellence Maître Abdoulaye Wade, président de la République.

Dans sa communication, le président de la République a informé le Conseil avoir reçu en audience diverses personnalités parmi lesquelles :

  • M. Sidi Mouhamed Ould Taleb, représentant de la BID au Sénégal ;
  • M. Ali Gramathie, Premier Ministre du Niger, porteur d’un message du président Mamadou Tandja, en compagnie d’une importante délégation ;
  • Son Excellence M. Chebchoub Abdelhamid, ambassadeur de la République démocratique et populaire d’Algérie à Dakar, venu lui faire ses adieux ;
  • Son Excellence M. Lu Shaye, ambassadeur de la République populaire de Chine au Sénégal venu lui faire ses adieux ;
  • Une délégation saoudienne de la Banque internationale du crédit ;
  • M. Jacques Bilodeau, représentant personnel du Premier ministre du Canada pour la Francophonie et
  • Une délégation nationale des Femmes de l’Association Ndëf-leng.

Le chef de l’Etat a également informé le Conseil avoir présidé la cérémonie d’ouverture de l’assemblée générale extraordinaire du Fonds de solidarité numérique, le mardi 27 octobre 2009, au Méridien Président. Il a, à ce sujet, rappelé l’importance primordiale qu’il accorde à cette initiative dont il est le concepteur.

Evoquant l’échec du Fonds de solidarité numérique mis en place pour combler le gap entre les pays du Nord et ceux du Sud, le président de la République a estimé que ce Fonds, qui devait permettre à l’Afrique de rattraper son retard n’est plus viable dans sa forme actuelle. Il s’est dit préoccupé par la façon dont le Fonds a été conduit et qui a abouti à ce constat d’échec.

Le chef de l’Etat qui est le dépositaire de la propriété intellectuelle de ce projet, a cependant fait part de sa décision de relancer, dans un nouveau format, ce précieux instrument. Il s’agit, selon lui, d’un combat historique pour accélérer, en dépit des obstacles et des entraves, l’entrée de l’Afrique dans la civilisation du numérique.

Le Président de la République a, par ailleurs, rendu compte de la cérémonie de réception du prototype du bus chinois qu’il a présidée, au Palais de la République, le mercredi 28 octobre 2009. Il a exprimé son souhait de voir les anciens bus redéployés, sur la base d’une concession, dans les régions, les communes et communautés rurales sur l’ensemble du territoire national. Des bus seront aussi affectés aux écoles, lycées et collèges pour le transport des élèves.

Revenant sur l’audience qu’il a accordée à une délégation saoudienne de la Banque internationale du crédit, le Chef de l’Etat s’est félicité de l’appréciation positive portée par le président de cette institution sur la qualité des ressources humaines du Sénégal. Ce qui lui a fait dire que le Sénégal a bien eu raison de parier sur l’éducation.

Evoquant l’audience des femmes du Ndëf-leng, le président de la République a, encore une fois, insisté sur l’importance d’une bonne gestion du financement des activités des femmes pour leur permettre de participer pleinement à l’effort de développement du Sénégal, à la promotion des secteurs d’activités dans lesquelles elles évoluent et à l’épanouissement de leurs familles.

Le chef de l’Etat est, à ce sujet, revenu sur la question de la parité en insistant sur la nécessité d’établir la proportionnalité sur les listes électorales. Il a, dans cette optique, exprimé son souhait de soumettre à l’Assemblée nationale une loi sur la parité à laquelle tous les partis politiques se soumettraient sous peine d’irrecevabilité des listes au scrutin proportionnel. En effet, si l’égalité n’existe pas dans la pratique, il faudra la créer pour permettre aux femmes d’accéder aux mêmes responsabilités que les hommes.

Revenant sur la question des inondations dans la banlieue, le chef de l’Etat a rappelé l’importance capitale qu’il accorde à la réalisation des infrastructures de qualité au Sénégal. Il a, à ce sujet, donné des instructions au ministre d’Etat, ministre des Infrastructures pour procéder, dans les meilleurs délais, à la réalisation de routes et de pistes de qualité dans les communes de Pikine et Guédiawaye. Il a, par la même occasion, demandé la reconstruction du pont de la Geôle à Saint-Louis, tombé en ruines depuis quelques années.

Le président de la République est revenu sur la question de la propreté et de l’hygiène au Sénégal en rappelant l’urgence de finaliser, dans les meilleurs délais, le dossier d’acquisition de 500 bennes à ordures avec le fonds saoudien. Une mission devrait d’ailleurs se rendre incessamment à Riyad à cet effet.

Le chef de l’Etat s’est par ailleurs félicité des performances des sportifs sénégalais et a demandé au ministre de la Jeunesse et des Sports d’accélérer la construction des stades. Il a, à ce propos, souligné l’importance qu’il accorde à la mise en place de stades omnisports multifonctionnels permettant à l’ensemble des sportifs de pouvoir y pratiquer toutes les disciplines. Le président de la République a particulièrement insisté sur le programme de construction de l’Arène nationale de lutte et de l’hippodrome de Kébémer.

Dans sa communication, le Premier ministre a rendu compte au Conseil des activités ci-après qu’il a présidées :

  • la réunion avec Son Excellence M. Jean Christophe Ruffin, Ambassadeur de la République française au Sénégal, portant sur la révision des accords de défense qui a permis d’identifier les aspects à améliorer et d’établir un calendrier pour le déroulement des prochaines rencontres ;
  • la réunion de mise à niveau entre le ministère de l’Elevage, le ministère de l’Agriculture et la Primature sur la mise en concession de l’agropole de Mpal qui a permis de lever les obstacles au démarrage de cet important outil de valorisation des paysans et des éleveurs.

Le Premier ministre a également fait part au Conseil de l’audience qu’il a accordée, le mardi 27 octobre 2009, à Son Excellence M. Christopher John Trott, ambassadeur de Grande Bretagne au Sénégal ; audience au cours de laquelle il a été décidé de renforcer et de redynamiser la coopération, déjà satisfaisante, entre le Sénégal et la Grande Bretagne.

Le Conseil a examiné et a adopté le projet de décret abrogeant et remplaçant l’article 4 du décret n° 2002-78 du 29 janvier 2002 fixant les conditions générales d’emploi et de rémunération des professeurs contractuels de l’enseignement.

Le Conseil a pris les mesures individuelles suivantes :

  • Monsieur Cheikh Tidiane Dieng, administrateur civil principal de classe exceptionnelle, matricule de solde 378.207/E, précédemment gouverneur de la région de Tambacounda, est nommé Gouverneur de la région de Ziguinchor en remplacement de Léopold WADE, appelé à d’autres fonctions ;
  • Monsieur Léopold Wade, administrateur civil principal de classe exceptionnelle, matricule de solde 378.194/H, précédemment gouverneur de la région de Ziguinchor, est nommé gouverneur de la région de Tambacounda en remplacement de Cheikh Tidiane Dieng, appelé à d’autres fonctions ;
  • Monsieur Moussa Kâ, administrateur civil principal de classe exceptionnelle, matricule de solde 373.260/C, précédemment directeur de Cabinet du ministre de la Culture et de la Francophonie, est nommé secrétaire général du ministère de la Culture et de la Francophonie en remplacement de Pape Massène Sène, appelé à d’autres fonctions ;
  • Madame Marie-Jeanne Yvonne Badiane, administrateur civil principal, matricule de solde 373.075/A, précédemment conseiller technique n° 2 du ministre de la Décentralisation et des Collectivités locales, est nommée Directeur de administration générale et de l’équipement du Ministère de la Décentralisation et des Collectivités Locales ;
  • Monsieur Alioune Badara Mbengue, administrateur civil principal, matricule de solde 518.383/N, précédemment directeur de Cabinet du ministre de la Décentralisation et des Collectivités locales, est nommé secrétaire général du ministère de la Décentralisation et des Collectivités locales.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie