AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des ministres du 26 avril 2001

Conseil des ministres du 26 avril 2001

Le conseil des ministres s’est réuni ce 26 avril 2001, au Palais de la République, sous la présidence du Chef de l’État, Maître Abdoulaye WADE.

Dans sa communication au conseil, le Président de la République a tout d’abord évoqué la disparition du Khalife général des Layènes Mame Alassane LAYE, pour souligner qu’il s’agit là d’une perte immense non seulement pour la communauté Layène et les musulmans en général, mais pour tout le peuple sénégalais. Il a tenu à souligner que l’illustre disparu, le Khalife Mame Alassane LAYE, était un exemple de probité et de droiture à tous égards.

Le conseil des ministres, dans son ensemble, a tenu à adresser à la famille du défunt, à la communauté Layène et au peuple sénégalais tout entier les condoléances du Gouvernement.

Le Chef de l’État a, en outre, évoqué le projet de réforme des collectivités locales en dessinant à grands traits les différentes approches qui s’offrent, au plan de l’organisation des circonscriptions, à l’échelon de la région et du département, ainsi qu’à celui des collectivités locales que sont les communes et les communautés rurales. Il a demandé au Premier Ministre de convoquer un conseil interministériel, sous forme de séminaire, sur cette question. A cette occasion le Ministre de l’Intérieur présentera un rapport exhaustif sur toutes les questions que soulèvent les réformes envisagées, afin d’aboutir à l’élaboration de projets de lois à soumettre à la future assemblée nationale.

Le Ministre de l’Économie et des Finances a rendu compte au conseil du déroulement de la réunion des ministres des Finances de l’UEMOA tenue à Abidjan. Il a ainsi indiqué que la revue des performances des différents pays membres a révélé que le Sénégal occupait actuellement la position de pays leader de la zone, en termes de taux de croissance. Le Ministre de l’Économie et des Finances a, en outre, informé le conseil qu’un débat de fond sur l’articulation entre la croissance économique et la prise en charge des secteurs sociaux tels que l’éducation et la santé, a été inscrit à l’ordre du jour de la prochaine réunion.

Le Ministre de l’Intérieur a fait au conseil le point sur la préparation des élections législatives du 29 avril 2001. Il a ainsi souligné que le matériel électoral sera mis en place dans les meilleures conditions et à temps. Il a enfin rendu compte au conseil de la mission qu’il a effectuée à Médina Gounass où il a dirigé l’importante délégation qui représentait le Chef de l’État au Daka annuel.

Le Ministre de l’Enseignement supérieur a rendu compte au conseil de la visite qu’il a effectuée à l’École normale supérieure et des mesures qui sont prises sous la supervision du Premier Ministre pour un retour au calme.

Le Ministre de l’Éducation nationale a rendu compte au conseil de sa rencontre avec les maîtres contractuels, tout en soulignant les efforts consentis par le gouvernement en vue de trouver les solutions les plus adéquates aux problèmes qui se posent dans le secteur de l’éducation.

Le Ministre des Sports et des Loisirs a rendu compte au conseil de la préparation, du déroulement et du résultat de la dernière rencontre de Football comptant pour la qualification aux phases finales de la Coupe du Monde 2002 et ayant opposé les Lions du Sénégal à l’équipe nationale d’Algérie.

Le conseil des ministres a félicité les joueurs et les membres de l’encadrement de l’équipe nationale de football et les a encouragés à persévérer dans les efforts qui leur valent de si brillants résultats.

Le conseil a examiné et adopté un projet de décret modifiant le Code de procédure civile.

Le Président de la République a mis à profit l’examen de ce projet de texte pour demander au Ministre de la Justice d’initier une réflexion sur une réforme du Code pénal qui permettrait, entre autres, de bannir les longs séjours en prison, avant jugement, des prévenus pour crimes. Il a notamment souhaité que les procédures soient accélérées de façon à permettre que la justice soit rendue sans lenteurs inutiles.

Au chapitre des mesures individuelles, les nominations suivantes ont été décidées :

  • M. Sada NDIAYE, Administrateur civil principal de classe exceptionnelle, est nommé Directeur de l’Administration Générale et de l’Équipement au Ministère de l’Éducation nationale en remplacement de Monsieur Maguette SOW appelé à d’autres fonctions ;
  • M. Momar THIAM, précédemment Conseiller en Communication à la Présidence de la République, est nommé Consul général du Sénégal à Bordeaux ;
  • M. Seydou KALOGA, Juriste, est nommé Consul général du Sénégal à Paris ;
  • M. Racine MBAYE, précédemment Conseiller juridique à la Société Nationale des Habitations à Loyers Modérés (SN/HLM) est nommé Directeur Général de ladite société, en remplacement de Monsieur Ibrahima NDIAYE.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie