AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des ministres du 24 janvier 2008

Conseil des ministres du 24 janvier 2008

Le Conseil des ministres s’est réuni, le jeudi 24 janvier 2008, au Palais de la République, sous la présidence du chef de l’État, Son Excellence Me Abdoulaye Wade.

A l’entame de sa communication, M. le président de la République a évoqué la Conférence ministérielle sur le financement des infrastructures en Afrique qu’il a présidée, le jeudi 24 janvier 2008.

Le chef de l’État a, à cette occasion, vivement remercié le ministre des Infrastructures de la République d’Algérie, pour l’hommage qu’il lui a rendu, en reconnaissance de son combat permanent pour placer les infrastructures comme surpriorité dans le développement du continent. M. le président de la République a, également, hautement apprécié, l’engagement de la Banque islamique de développement (Bid) à accompagner les études et la réalisation du chemin de fer et de la route Dakar-Djibouti, de même que celui de la Banque africaine de développement (Bad) et de l’Union européenne (Ue) à soutenir le développement des infrastructures en Afrique.

Le chef de l’État a, à cette occasion, proposé un plan quinquennal portant sur trois grands projets de route, trois chemins de fer et des ponts régionaux, à exécuter.

M. le président de la République a, aussi, adressé ses félicitations au ministre des Infrastructures, des Transports terrestres, des Télécommunications et des Tic et son équipe, pour la bonne organisation de cette importante manifestation.

Le chef de l’État a, par ailleurs, informé le Conseil des audiences qu’il a accordées :

  • le samedi 19 janvier 2008, à M. Per Stig Moller, ministre danois des Affaires étrangères, avec qui, plusieurs questions ont été évoquées, notamment, le renforcement de la coopération bilatérale, le dialogue islamo-chrétien, le partenariat Europe-Afrique.

Le lundi 21 janvier 2008 :

  • A M. Abderrahmane Ould Hamma Vezaz, ministre de l’Économie et des Finances de la République islamique de Mauritanie ;
  • A M. Ekmeleddin Ihsanoglu, Secrétaire général de l’Organisation de la conférence islamique (Oci), avec qui, plusieurs points ont été soulevés parmi lesquels les préparatifs du sommet de l’Oci.
  • Au Dr Mohamed Al Madani Al Azhari, Secrétaire général de la Censad, en compagnie de l’ambassadeur de la Libye au Sénégal ;
  • A Son Excellence M. Sheikh Ahmed Bin Sulayem, Président-directeur général de Dubaï Port World.

M. le président de la République s’est, à ce sujet, fortement réjoui de l’engagement de ce dernier à côté de la République du Sénégal, avec la signature d’un accord pour la Zone économique spéciale de Sendou.

Ce projet majeur se traduira par un volume global d’investissement de plus de quatre (400) milliards de francs Cfa, avec un potentiel de quarante mille (40.000) emplois directs et cent mille (100.000) emplois indirects.

Le mercredi 23 janvier 2008 :

  • à M. Martinho Dafa Cabi, Premier ministre de la République de Guinée-Bissau, qui a vivement remercié le chef de l’État, Me Abdoulaye Wade, pour le soutien permanent qu’il ne cesse d’apporter à son pays, auprès des bailleurs de fonds et des partenaires au développement ;
  • au Dr Ahmad Mohamed Ali, Président de la Banque islamique de développement (Bid), venu remercier le chef de l’État et lui rendre compte des conclusions des travaux de l’institution.

M. le président de la République a, par ailleurs, évoqué les visites officielles qu’il a effectuées, du lundi 14 au vendredi 18 janvier 2008, respectivement à Madrid, Paris et Ouagadougou.

A Madrid, le chef de l’État a participé au forum de l’Alliance des civilisations, initié par le Premier ministre José Luis Zapatero, pour encourager le dialogue des cultures et des civilisations.

M. le Président de la République a, à cette occasion, participé à la session consacrée aux « Défis politiques sur le chemin vers l’entente entre les cultures », en insistant, entre autres, sur :

  • le handicap historique dont l’Afrique a souffert ;
  • l’égale dignité des cultures et des civilisations ;
  • le vécu quotidien des Sénégalais comme expérience positive de coexistence pacifique, de tolérance et de respect de la diversité ;
  • le rôle de l’éducation et de la formation pour la promotion de la culture de la paix ;
  • le projet de sommet sur le Dialogue islamo-chrétien ;
  • les enjeux actuels des relations Union européenne-Afrique.

En marge du forum de l’Alliance des civilisations, le chef de l’État a eu des entretiens avec diverses personnalités parmi lesquelles :

  • Son Excellence M. Ekmeleddin Ihsanoglu, Secrétaire général de l’Organisation de la conférence islamique (Oci) ;
  • Son Excellence Mme Ursula Plassnik, ministre des Affaires étrangères d’Autriche ;
  • Son Excellence M. Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations unies ;
  • Son Excellence M. Danilo Turk, président de la République de Slovénie et président en exercice de l’Union européenne ;
  • Dr. Alberto G. Romulp, ministre des Affaires étrangères de la République de Philippines.

A Paris, M. le président de la République a eu des entretiens avec M. Alain Madelin, Président du Fonds de solidarité numérique, M. Frédéric Gauch de Comex Sa., spécialisée dans la recherche maritime et les interventions difficiles et complexes en mer, M. Jean-François Girard, président de l’Institut de recherche pour le développement (ex-Orstom) et enfin avec le Dr Djelloul Seddiki, directeur de l’Institut Alghazli de la Mosquée de Paris.

A Ouagadougou, le chef de l’État a participé, successivement, au 12ème sommet de la conférence des chefs d’État de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) et à la 33ème session ordinaire de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest, tenus respectivement les 17 et 18 Janvier 2008.

A l’occasion de ce 12ème sommet, M. le président de la République a réaffirmé la nécessité de trouver des solutions concrètes au problème des infrastructures en Afrique, au respect des règles de la libre circulation des personnes et des biens, à la mobilisation des ressources des institutions financières de l’Uemoa, pour accompagner les efforts de développement du continent.

Le chef de l’État s’est aussi, vivement félicité de l’adoption par le sommet, d’une motion de félicitation et de soutien au Sénégal, en sa qualité de futur organisateur du sommet de l’Oci, lue par son ami et frère Son Excellence M. Amadou Toumani Touré, président de la République du Mali.

Au cours de la 33ème session, M. le président de la République est revenu sur les enjeux des Accords de partenariat économique (Ape) et les mauvaises perspectives qu’ils ouvrent à l’Afrique.

Le chef de l’État a, à cette occasion, proposé un schéma et un chronogramme pour conduire les prochaines négociations Cedeao-Union européenne.

M. le président de la République a, par ailleurs, évoqué la cérémonie d’inauguration de la Mosquée omarienne.

Le chef de l’État a, à cette occasion, remercié le Khalife général Thierno Habib Tall et Thierno Madani Tall, khalife de son père Thierno Mountaga Tall.

M. le président de la République a, en outre, informé le Conseil de la cérémonie d’inauguration de la centrale électrique de Kounoune qu’il a présidée, le mardi 22 janvier 2008.

Le chef de l’État a, à cette occasion, félicité le ministre de l’Énergie qui, par cette réalisation, permet à une structure privée de vendre de l’électricité à la Senelec.

M. le président de la République a confondu, dans les mêmes félicitations, le ministre de l’Industrie et des Mines.

Le chef de l’État a, enfin, évoqué la cérémonie solennelle de rentrée des cours et tribunaux qu’il a présidée le mercredi 23 janvier 2008.

Le Premier ministre a, dans sa communication, adressé au nom du gouvernement, ses vives félicitations, à Son Excellence Me Abdoulaye Wade, président de la République du Sénégal pour sa brillante contribution, lors de la cérémonie d’ouverture, de la Conférence ministérielle sur le financement des infrastructures en Afrique qui s’est tenue, le jeudi 24 janvier 2008. Il a, à cette occasion, salué la patience et la détermination qui ont accompagné cette longue et difficile bataille, qui a permis de faire accepter les infrastructures comme facteurs indispensables dans la marche vers le développement du continent africain.

Le Premier ministre a, à cet effet, reconnu l’engagement des partenaires du continent tels que la Banque islamique de développement, la Banque africaine de développement et l’Union européenne, comme la reconnaissance de la pertinence de toutes les thèses développées par le chef de l’Etat sur le rôle des infrastructures dans le développement.

Il a, par ailleurs, rendu compte de la visite du Dr Francisco Songane, directeur du Partenariat pour la santé de la mère, du nouveau-né et de l’enfant, le vendredi 11 janvier 2008, qui rentre dans le cadre de la réflexion en vue d’accélérer l’atteinte des Objectifs du millénaire pour la développement (Omd), relatifs à la santé.

Le Premier ministre a, en outre, rendu compte de l’audience qu’il a accordée au nom du chef de l’État, à M. Jean-Claude Juncker, Premier ministre du Grand-duché de Luxembourg, en visite au Sénégal, du mercredi 16 janvier au vendredi 18 janvier 2008. Il a, à ce sujet, salué l’exemplarité de la coopération entre nos deux pays, notamment dans le secteur de l’Éducation, de l’Eau, de l’Assainissement et de la Gouvernance locale.

Le Premier ministre a, par ailleurs, rendu compte de la cérémonie de signature de la convention de partenariat entre le gouvernement du Sénégal et Jafza, représenté par Son Altesse Sultan Ahmed Bin Sulayem, président de Dubaï World, pour la réalisation du projet de création de la Zone économique spéciale intégrée de Diass.

Il a, à ce sujet, salué la haute vision de Son Excellence Me Abdoulaye Wade, président de la République du Sénégal, inspirateur de ce projet qui s’inscrit parfaitement, dans notre Stratégie de croissance accélérée.

Le Premier ministre a, également salué, au nom du gouvernement, l’expertise, la compétence et la forte motivation de l’équipe de projet, qui a travaillé avec foi et détermination, pour permettre à notre pays de conclure avec un opérateur de stature internationale, comme Jafza.

Ce projet majeur se traduira par un volume global d’investissement de plus de quatre (400) milliards de francs Cfa, avec un potentiel de quarante mille (40.000) emplois directs et cent mille (100.000) emplois indirects. Il a, à cette occasion, lancé un appel à la mobilisation autour de ce projet structurant, qui exercera un puissant effet d’entraînement, sur le reste de l’économie nationale.

Le Conseil examiné et adopté :

  • un projet de loi sur le Conseil économique et social.

Le Conseil a, enfin, pris les mesures individuelles suivantes :

  • Mme Ndèye Ndack Diakhaté, administrateur civil, précédemment en service au ministère de la Solidarité nationale est nommée Secrétaire exécutif du Conseil national de régulation de l’audiovisuel en remplacement de M. Oumar Sarr, appelé à d’autres fonctions ;
  • M. Ndiougha Ndiaye, ancien ambassadeur, est nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal auprès de Son Excellence El Hadji Oumar Bongo Ondimba, président de la République gabonaise, en remplacement de M. Ibrahima Caba, admis à faire valoir ses droits à la retraite ;
  • M. Youssouf Sakho, ingénieur du Génie civil, est nommé directeur général de l’Autorité de régulation des marchés publics ;

-* le colonel Mouhamadou Moustapha Diawara, précédemment chef d’état-major de l’armée de l’Air, est nommé Secrétaire général de la Haute autorité de l’aéroport Léopold Sédar Senghor ;

  • M. Abdou Khoudoss Niang, administrateur civil principal de classe exceptionnelle, est nommé directeur de l’Administration général et de l’équipement au ministère de l’Économie maritime, des Transports maritimes, de la Pêche et de la Pisciculture, en remplacement de Mme Aminata Diagne.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie