AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des ministres du 23 novembre 2000

Conseil des ministres du 23 novembre 2000

Le Conseil des Ministres s'est réuni ce jeudi 23 novembre 2000, sous la présidence du Chef de l'État, Maître Abdoulaye Wade au Palais de la République.

Ouvrant la séance, le Président de La République a informé le Conseil de sa décision de mettre fin aux fonctions de Monsieur Amath Dansokho, Ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat.

Le Président a ensuite évoqué la situation créée en Guinée Bissau par les actes séditieux du Général Ansoumana Mané. Il se félicite du fait que les forces loyalistes contrôlent la ville et l’aéroport international, mettant en échec les visées du Général rebelle.

Il a profité de l’occasion pour réaffirmer le soutien du Sénégal au gouvernement du Président Kumba Yala qui représente la seule légitimité en Guinée Bissau parce qu’issu d’élections démocratiques.

Le Président de la République lance un appel à la communauté internationale pour une aide économique et financière urgente au gouvernement et aux populations de Guinée Bissau, l’extrême pauvreté du pays prédisposant à l’instabilité politique et sociale.

Le Président de La République a informé le Conseil de la visite en cours dans notre pays d’une délégation de la Fédération des Agriculteurs français et s’est félicité des perspectives qu’elle ouvre pour la coopération entre la France et le Sénégal dans ce domaine, particulièrement dans l’horticulture et la floriculture ainsi que dans celui des débouchés pour la production locale.

Le Chef de l’État a par ailleurs annoncé le projet de mise en place d’une Agence indépendante de la Route transcontinentale et la nécessite d’impliquer l’Union Européenne dans l’entreprise depuis les études jusqu’à la réalisation.

Dans sa communication, le Premier Ministre, revenant sur la visite de la délégation d’agriculteurs français, a indiqué que des instructions ont été données au ministre de l’Agriculture et de l’Élevage de façon à ce que les échanges entre les services et organismes concernés et la délégation française soient des plus fructueux possibles.

Le Premier Ministre a ensuite fait le point sur les recommandations issues du Conseil interministériel qu’il a présidé, le 22 novembre, sur les mesures urgentes à mettre en œuvre pour la desserte de la région sud par la voie maritime, à la suite de la cessation des rotations du bateau Kassoumay et en attendant la remise en service du navire le Joola, actuellement en carénage au port de Dakar.

Les mesures prises sont destinées à faciliter le transport par la mer, de Ziguinchor à Dakar, des produits agricoles et, sur l’axe Dakar-Ziguinchor de produits alimentaires, de biens d’équipement et de passagers, dans les meilleures conditions possibles.

Ces mesures concernent, par ailleurs, les actions à entreprendre, dans des délais très courts, pour l’aménagement des quais du port de Ziguinchor, la construction d’une gare fluviale fonctionnelle et l’amélioration des conditions de navigation sur le fleuve Casamance, après l’analyse des données bathymétriques et de l’étude de faisabilité technique récemment réalisée à la demande des autorités sénégalaises.

Ensuite, le Premier Ministre a successivement présenté au Conseil les volets du programme du Gouvernement portant sur le secteur prioritaire des métiers accessibles au plus grand nombre, sur les PME et PMI et qui favorisent les emplois productifs en faveur des jeunes, des organisations féminines dans les centres urbains, dans les zones rurales et des émigrés de retour.

A cet égard, les ministres chargés des secteurs concernés ont reçu les directives nécessaires pour conduire, de concert et sous l’autorité du Premier Ministre, les actions définies.

Le Premier Ministre a ensuite évoqué l’état de préparation du pèlerinage à la Mecque et à Médine pour l’année 2001.

Après la visite d’évaluation récemment effectuée au Royaume d’Arabie Saoudite des mesures pratiques seront mises en place pour assurer l’organisation du pèlerinage 2001, dans les meilleures conditions possibles.

Il a demandé au ministre des Affaires Étrangères et des Sénégalais de l’Éxtérieur de prendre toutes les dispositions nécessaires pour mettre les pèlerins dans d’excellentes conditions.La mesure individuelle suivante a été prise :

Monsieur Matabara DIOP, Administrateur Civil Principal, précédemment Secrétaire Général de la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques à l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar, est nommé Directeur du Centre des Œuvres Universitaires de Dakar (COUD) en remplacement de Monsieur Sada NDIAYE.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie