AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des ministres du 22 novembre 2007

Conseil des ministres du 22 novembre 2007

Le Conseil des Ministres s'est réuni, le Jeudi 22 novembre 2007, au Palais de la République, sous la présidence du Chef de l'État, Son Excellence Maître Abdoulaye WADE.

Ouvrant la séance, le Président de la République a abordé les problèmes de l’ASECNA et félicité avant tout, le Ministre des Transports Terrestres et des Transports Aériens, Monsieur Farba Senghor qui a défendu avec courage et lucidité les intérêts de notre pays, gravement hypothéqués par une gestion inique des ressources apportées par chaque État.

Il a ensuite indiqué au Conseil, qu’il a été très sensible, aux demandes qui lui ont été adressées par la France, le Gabon et le Président de la Commission de l’UEMOA, pour que le Sénégal reste dans l’ASECNA et recherche avec ses partenaires, des solutions internes aux problèmes qu’il a soulevés.

Le Président de la Commission a surtout souligné les difficultés que le retrait du Sénégal de l’ASECNA pourrait causer aux autres pays qui ne sont pas préparés à cette éventualité. Aussi a-t-il décidé d’accéder aux démarches de ces deux pays amis et de l’organisation commune parlant au nom de ses 8 pays membres, le Président Bongo lui ayant même envoyé deux délégations qui se sont suivies à Dakar.

En conséquence, le Gouvernement du Sénégal a décidé de suspendre d’une part la reprise par notre pays de la gestion de l’Aéroport International Léopold Sédar SENGHOR, d’autre part, celle du retrait du Sénégal de l’ASECNA.

Le Chef de l’État a alors ordonné au Ministre des Transports Terrestres et des Transports Aériens de demander un audit International indépendant de l’ASECNA, sur une période aussi longue que possible pour, entre autres :

  • déterminer l’apport de chaque État membre aux ressources de l’organisation, par la gestion de son aéroport et de son espace aérien dans les FIR océaniques et terrestres,
  • évaluer les dépenses effectuées par le Gouvernement du Sénégal à partir de son Budget relativement aux infrastructures et au fonctionnement de l’Aéroport,
  • indiquer la valeur des immeubles mis à la disposition de l’ASECNA par l’État du Sénégal,
  • définir les conditions d’une gestion transparente mettant en évidence la contribution de chaque pays à l’intérieur de sa FIR et parallèlement, les dépenses dont il a bénéficié,
  • donner toute autre information de nature à mieux cerner l’apport du Sénégal aux ressources de l’organisme de coopération aérienne.

S’agissant des événements qui se sont déroulés hier dans notre capitale, le Chef de l’État a demandé au Gouvernement de bien faire la différence entre ceux qui ont construit sur les trottoirs et les chaussées, refusant d’obtempérer aux demandes d’évacuation, en alléguant des soutiens dont ils bénéficieraient au niveau de la présidence et les marchands ambulants, avec qui il a eu un long compagnonnage et qui entretiennent des relations suivies avec la Présidence, le Gouvernement, pour trouver ensemble des solutions à leurs problèmes.

Monsieur le Président de la République a, à ce sujet, hautement apprécié la bonne compréhension dont leurs représentants ont fait montre en se démarquant totalement des actes de violences perpétrés en leur nom. Le Chef de l’État a, par la même occasion, donné son accord pour libérer les week-ends, une ou deux avenues, de la circulation automobile, afin de permettre aux marchands ambulants d’y exercer leur commerce.

Monsieur le Président de la République a, aussi, demandé au Chef du gouvernement d’aménager en leur faveur et avec leur collaboration, un espace bien placé et bien adapté à leur activité, pour qu’ils puissent y exercer leur métier.

Monsieur le Président de la République a, par ailleurs, informé le Conseil des audiences qu’il a accordées :

  • Le Samedi 10 Novembre 2007, à Monsieur Jésus CALDERA, Ministre du Travail et des Affaires Sociales du Royaume d’Espagne.

Le Chef de l’État a, à ce propos, hautement apprécié la décision prise par le Gouvernement espagnol, d’engager près de trois milles (3.000) jeunes sénégalais, dans le cadre de l’agriculture et d’accompagner le développement des Chemins de fer, au Sénégal.

  • Le Lundi 12 Novembre 2007, à Madame Alubanke King AKERELE, Ministre des Affaires Étrangères de la République du Libéria et à une délégation de China International Télécommunication Construction Corporation, venue lui proposer la construction d’un réseau optique terrestre et la mise en place, au Sénégal, d’un Millenium Village Project.

Monsieur le Président de la République a, à ce sujet, demandé à Monsieur le Premier Ministre, de les rencontrer, pour mettre ces projets en synergie avec ceux similaires, en cours dans notre pays.

Le Chef de l’État a, en outre, évoqué la visite au Sénégal, de Son Excellence Monsieur Ernest Baï KOROMA, Président élu de la République de Sierra Léone, le Samedi 03 Novembre 2007.

Monsieur le Président de la République a, à cette occasion, adressé au Chef de l’État de la République de Sierra Léone, ses vives félicitations pour sa brillante élection et ses sincères remerciements pour avoir accordé, sa première sortie internationale, à notre pays.

Le Chef de l’État a, aussi, fait part au Conseil, des points évoqués avec Son Excellence, Monsieur Ernest Baï KOROMA, qui sont entre autres :

  • la coopération bilatérale et le soutien sans faille du Sénégal ;
  • l’instauration de canaux de consultations régulières, dans tous les domaines ;
  • le manque d’infrastructures en République Sœur de Sierra Léone ;
  • les problèmes d’énergie ;
  • l’Union africaine ;
  • le prochain Sommet de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI), prévu les 13 et 14 Mars 2008 à Dakar.

Monsieur le Président de la République a, par la même occasion, fait part au Conseil, de sa participation, le Jeudi 15 Novembre 2007, en République de Sierra Léone, à la cérémonie d’investiture, de Son Excellence Monsieur Ernest Baï KOROMA, Président démocratiquement élu.

Le Chef de l’État a, par ailleurs, informé le Conseil, de la visite de travail qu’il a effectuée, du Dimanche 04 au Vendredi 09 Novembre 2007, à Genève et à Paris, pour participer à la 3ème Réunion du Conseil de Fondation du Fonds Mondial de Solidarité Numérique, qui s’est tenue, le Mardi 06 Novembre 2007.

Monsieur le Président de la République a, à cette occasion, rendu un vibrant hommage au Président sortant, M.Guy olivier SEGOND, pour les efforts déployés en faveur de la promotion du Fonds et présenté la candidature de M. Alain MADELIN, très engagé à côté de l’Afrique.

Le Chef de l’État a, par la même occasion, réaffirmé le rôle majeur du Fonds de Solidarité Numérique, dans la lutte pour l’éradication de la pauvreté, par la réduction de la fracture entre les pays du nord et ceux du Sud.

Le Président de la République a, aussi, rappeler qu’il a eu à présider, la Première série des Grands Débats d’Assas de l’Université Paris II Panthéon-Assas, consacrée à l’Alliance Europe Afrique : Des Accords de Partenariat Économique (APE) aux Accords de Partenariat pour le Développement (APD).

Monsieur le Président de la République a, à cette occasion, attiré l’attention sur les conséquences d’un libre échange, avec le risque, pour l’Afrique, de perdre d’importantes recettes douanières sur les produits importés d’Europe et de voir son industrie s’effondrer devant la concurrence des produits européens.

Le Chef de l’État a, à ce propos, proposé des Accords de Partenariat pour le Développement (APD), articulés autour de cinq principes :

  • accords entre régions géographiques, compatibles avec l’OMC : Europe-Afrique, Afrique-USA, Afrique-Asie etc... ;
  • constitution d’une zone mixte entre l’Europe et l’Afrique ;
  • accords sur les produits homogènes ;
  • délocalisation industrielle vers l’Afrique ;
  • et enfin, les financements lourds en Afrique, dans les infrastructures.

Monsieur le Président de la République a, par ailleurs, évoqué, la Journée Nationale des Forces Armées et le Conseil Présidentiel sur l’Investissement, qu’il a respectivement présidés, les Samedi 10 et Lundi 12 Novembre 2007.

Le Chef de l’État a, enfin, évoqué la situation qui prévaut à Dakar Dem Dikk (DDD).

Monsieur le Président de la République a, à cet effet, rappelé les efforts exceptionnels consentis par le Gouvernement du Sénégal dans la préservation de l’outil de travail, par la mise en circulation de plus de 400 bus pour relever le défi d’une SOTRAC alors à genou.

Le Chef de l’État a, par la même occasion, demandé au Gouvernement de poursuivre la discussion avec les travailleurs.

Au titre de ses activités, Monsieur le Président de la République a informé le Conseil qu’il se rendra respectivement en République du Zimbabwe.

Monsieur le Premier Ministre, dans sa communication, est revenu sur des Grands Débats d’Assas de l’Université Paris II Panthéon-Assas, présidé par le Chef de l’État et consacré à l’Alliance Europe- Afrique.

Il a, à cette occasion, hautement apprécié le courage de l’intellectuel et du politique Abdoulaye WADE à opérer des ruptures et à remettre en cause des pseudo vérités établies, qui ont poussé le Président de l’Université Paris II Panthéon-Assas, de qualifier de Président pas comme les autres.

Monsieur le Premier Ministre a, par ailleurs, rendu compte des réunions de concertations entres les acteurs sociaux et le patronat, qu’il a présidées les 05, 06 et 07 Novembre 2007, autour des mesures prises par le Gouvernement pour atténuer les effets négatifs de l’augmentation des prix du baril de pétrole sur les ménages, en particulier les plus défavorisés.

Il a, à ce propos, rappelé que depuis 2006, près de deux cent milliards de francs CFA ont été dépensés par le Gouvernement, pour soutenir les prix de l’électricité, du gaz butane, du riz, du lait, du pain etc.

Monsieur le Premier Ministre a, en outre rendu compte du Conseil Interministériel consacré à la campagne de commercialisation de l’arachide pour l’année 2007-2008, qu’il a présidé, le Mardi 20 Novembre 2007. Il a, à cette occasion, informé le Conseil du démarrage de la campagne fixé le Lundi 26 Novembre 2007.

Monsieur le Premier Ministre a, par ailleurs informé d’une part, du Conseil Interministériel sur la Décentralisation du Budget Consolidé d’Investissement (BCI), en présence des représentants des élus locaux, qui a permis d’identifier les obstacles à la mise en œuvre de la décentralisation et d’autre part, de l’audience accordée aux responsables de la Société Tchèque, chargée d’élaborer l’étude de faisabilité du Projet Tramway à Dakar.

Il a, en outre, rendu compte du niveau de mise en œuvre du plan d’action du désencombrement de Dakar et des autres villes du Sénégal.

Monsieur le Premier Ministre a, à ce sujet, informé le Conseil des réunions de concertations, préalablement engagées avec les différents acteurs, notamment l’UNACOIS.

Il a, aussi, rendu compte de la réunion tenue en présence du Maire de la Ville de Dakar, avec les représentants des marchands ambulants, pour leur expliquer les mesures qui sont en train d’être prises, pour mettre à leur disposition des espaces leurs permettant de se livrer tranquillement à leurs activités.

Monsieur le Premier Ministre a, par la même occasion, pris bonne note de la clarification apportée par le Chef de l’État, pour bien faire la différence entre ceux qui construisent sur la chaussée, en se prévalant d’une protection des autorités et les marchands ambulants, avec qui, il discute régulièrement, pour améliorer leur conditions de travail.

Il a, à ce sujet, rendu compte de la position des représentants des marchands ambulants qui se sont totalement démarqués des actes de violences perpétrés durant la journée du Mercredi 21 Novembre.

Monsieur le Premier Ministre a, au nom du Gouvernement déploré fermement ces dites manifestations, contraires aux méthodes républicaines.

Il a, à ce sujet, conformément aux souhaits du Chef de l’État, pris l’engagement de trouver les meilleures solutions possibles, pour régler le problème des marchands ambulants.

Monsieur le Premier Ministre a, enfin, rendu compte de la cérémonie d’ouverture de la Foire Commerciale des Pays Islamiques, qu’il a présidée.

Il a, à cette occasion, fortement apprécié l’engagement du représentant du Secrétaire Général de l’OCI, pour la réussite du Sommet de Mars 2008.

Le Ministre d’État, Ministre des affaires Étrangères dans son intervention, a informé le Conseil de l’invitation que le Gouvernement des États-Unis d’Amérique a adressé au Sénégal, pour prendre part à la Conférence Internationale sur le conflit israélo-palestinien, prévue à Annapolis, États-Unis d’Amérique, les 26 et 27 Novembre 2007.

Le Conseil s’est félicité de cette invitation et a réitéré l’engagement constant du Sénégal, en sa qualité de Président du Comité des nations Unies pour l’exercice des droits inaliénables du Peuple palestinien, à contribuer aux efforts que déploient la Communauté Internationale pour le règlement global, juste et durable de ce conflit, dans l’intérêt bien compris de toutes les parties concernées.

Le conseil a examiné et adopté :

  • un projet de loi d’orientation relative à la promotion et au développement des petites et moyennes entreprises ;
  • un projet de loi autorisant l’État à une prise de participation majoritaire au capital de la Société anonyme Dakar Dem Dikk ;
  • un projet de décret portant création d’un diplôme d’Études Supérieures Spécialisées (DESS) en Biotechnologies à la faculté des Sciences et techniques de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar.

Le Conseil a pris la mesure individuelle suivante :

Monsieur Mactar DIOP, administrateur civil est nommé inspecteur des Affaires administratives et Financières (IAAF) au Ministère de la Famille et de l’Entreprenariat Féminin.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie