AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des ministres du 2 novembre 2006

Conseil des ministres du 2 novembre 2006

Le Conseil des ministres s'est réuni, le jeudi 2 novembre 2006, au Palais de la République, sous la présidence du Chef de l'État, Son Excellence Maître Abdoulaye Wade.

Dans sa communication, Monsieur le Président de la République a évoqué sa participation au forum économique et social de Lyon aux côtés du Sénateur Maire Gérard Colomb, de Christian Ferrazino et de Alain Clerc du Fonds de solidarité numérique du jeudi 26 au vendredi 27 octobre 2006.

Le Chef de l’État a, à cette occasion, salué la portée du thème du Forum : ‘’une mondialisation responsable’’ et les importantes opportunités offertes par la mondialisation pour bâtir un monde où chacun aura sa place.

Monsieur le Président de la République s’est, à ce sujet, félicité de la bonne marche du Fonds de Solidarité numérique, en rappelant l’ adoption du principe de Genève qui consiste à prélever un pour cent( 1%) des marchés publics et parapublics portant sur tout matériel informatique.

Le Chef de l’État a, par la même occasion, informé le conseil de l’audience qu’il a accordée, à la communauté sénégalaise établie à Lyon.

Monsieur le Président de la République a, à ce propos, remercié toute la communauté sénégalaise, pour le message d’espoir délivré et l’appréciation positive du travail accompli par le Gouvernement, sous l’autorité du Chef de l’État, Maître Abdoulaye Wade.

Monsieur le Président de la République a, en outre, informé le conseil, de sa participation, du samedi 28 au mardi 31 octobre 2006, à New York, aux côtés de Monsieur Kofi Annan, Secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, M. Mohanlal Mittal, père fondateur du groupe Mittal et de M. Hiroshi Matsumoto, Président de Inner Trip Reyukari International.

Le Chef de l’État a, à ce propos, félicité Monsieur Kofi Annan, pour la qualité du travail accompli au sein de l’ Organisation des Nations unies et surtout pour avoir permis aux jeunes, d’ engager un dialogue intergénérationnel, au sein de cette éminente instance.

Monsieur le Président de la République a, par la même occasion, réaffirmé la nécessité de combattre la marginalisation des femmes et des jeunes, en leur restituant leurs droits à jouer pleinement leur rôle dans la marche de l’histoire.

Le Chef de l’État a, à cet effet, réaffirmé son soutien aux jeunes leaders et leur a exprimé son accord, pour accueillir à Dakar, le siège de leur Fondation.

Monsieur le Président de la République leur a aussi adressé un important message sur la jeunesse et l’immigration.

Le Chef de l’État a, par ailleurs, fait part au conseil, de sa participation, le 31 décembre à Washington, à la séance de travail organisée par le Centre international d’études stratégiques autour du « Wade Formula ».

En effet, cette formule (PT- 29) Qt= St a pour objectif, de démontrer, qu’en plus d’un profit confortable, les compagnies pétrolières réalisent des super profits exorbitants dans une Afrique appauvrie.

« Wade Formula » les invite, par conséquent, à participer au financement de la lutte contre la pauvreté et au développement du continent, sur la base de la création d’un fonds qui sera géré par les Africains eux-mêmes. Cette solution est dans l’intérêt de l’Afrique et des pétroliers qui ne peuvent pas indéfiniment profiter d’un environnement où la pauvreté et la misère prennent de plus en plus d’ampleur.

Monsieur le Président de la République a, par ailleurs informé le conseil, des audiences accordées, en marge de la cérémonie, à :

Mme Condolezza Rice, Secrétaire d’État Américain. Monsieur le Président de la République, s’est, à ce sujet, félicité de l’entretien chaleureux, qui a porté, entre autres, sur la coopération bilatérale, la crise du Darfour, les conflits en Afrique et dans le monde.

M. Mohanlal Mittal, père fondateur du Groupe Mittal, qui a exprimé sa fierté de partager avec le Chef de l’État, Maître Abdoulaye Wade, sa vision et sa détermination à faire avancer le Sénégal et l’ Afrique.

M. Charles Rangel, éminent Congressman et ancien président de la Commission des finances du Congrès américain.

Mme Louise Kantreau de Human Rights en compagnie d’une délégation du barreau de New York

Une délégation du Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP), qui a exprimé le souhait d’installer le siège sous-régional du FNUAP à Dakar.

Au titre de son programme d’activités, le Chef de l’État a informé le conseil, qu’il se rendra en République populaire de Chine, le jeudi 2 novembre 2006, pour participer au Sommet Chine-Afrique.

Dans sa communication, Monsieur le Premier Ministre s’est félicité, de cet humanisme militant qui s’est exprimé par le brillant plaidoyer en faveur d’une mondialisation responsable, qui place l’ homme au cœur du processus du développement, lors du Forum mondial dur le développement tenu à Lyon.

Il a, par ailleurs, relevé cet (optimisme de la volonté) qui explique la proposition par le Chef de l’État, Maître Abdoulaye Wade du Sénégal, pour abriter le siège de la Fondation panafricaine des jeunes leaders, au Sommet mondial de New York.

Monsieur le Premier Ministre a, en outre, rendu compte au conseil, de la réunion interministérielle sur le projet de désengorgement de Dakar et sa banlieue, qu’il a tenue le lundi 30 octobre 2006.

Il a, à ce sujet, insisté sur la nécessité d’adopter à court terme, un cadre réglementaire, relatif aux interventions des différents concessionnaires sur les routes.

Monsieur le Premier Ministre a, par la même occasion, en application des directives de Monsieur le Président de la République, mis en place un programme spécial d’un montant de 5 milliards de Francs CFA, pour finaliser dans les meilleurs délais, la réalisation d’infrastructures routières dignes de notre capitale et l’éclairage public de sa banlieue.

Il a, par ailleurs, rendu compte des audiences qu’il a accordées, sur instructions du Chef de l’État, à Monsieur Louis Michel, Commissaire européen, le jeudi 26 octobre 2006 et au ministre de la Justice espagnol, Juan Fernando Lopez Aguilar, le lundi 30 octobre 2006.

Le conseil a examiné et adopté :

Un projet de loi modifiant la loi 92-16 du 7 Février 1992 portant Code électoral

Un projet de loi autorisant le président de la République, à ratifier les statuts de l’Agence africaine de biotechnologie (AAB), adoptés à Alger en septembre 1992

Un projet de décret portant mise en place des commissions administratives spéciales au niveau de chaque département.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie