AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des ministres du 19 décembre 2002

Conseil des ministres du 19 décembre 2002

Le Conseil des Ministres s'est réuni le Jeudi 19 décembre 2002 au Palais de la République sous la Présidence du Chef de l'État, Maître Abdoulaye WADE.

Dans sa communication le Premier Ministre a abordé les questions de sécurité publique en Casamance où récemment des bandes armées ont perpétré des attaques contre les populations du village de Bona dans l’arrondissement de Bounkiline.

Le Premier Ministre a demandé au Ministre des Forces Armées et au Ministre de l’Intérieur de prendre les dispositions nécessaires pour la protection rapprochée des populations de cette localité qui font l’objet de fréquentes agressions.

Le Premier Ministre a salué le bon climat dans lequel se déroule présentement le dialogue social entre le Gouvernement et les représentants des organisations syndicales.

Dans le secteur de l’éducation, en particulier, le Premier Ministre tout en se félicitant des espoirs suscités par les négociations en cours entre le Ministre de l’Éducation et les syndicats d’enseignants, a formulé le souhait que les membres de la Communauté éducative œuvrent à une pacification de ce secteur pour la sauvegarde de l’avenir des jeunes générations. A cet égard, il a rappelé la place que l’éducation et la formation occupent dans notre politique de développement économique et social définie par le Président de la République.

Tirant les leçons des événements survenus lors de la marche organisée par une association de membres des familles victimes du naufrage du bateau " LE JOOLA ", le Premier Ministre a rappelé l’option consacrée par la Constitution du Sénégal, née de la volonté du Président Abdoulaye WADE, de reconnaître le droit de manifestation du citoyen y compris le droit à la marche pacifique. Il a tenu à préciser cependant que l’exercice de ce droit devra se faire dans le cadre de la loi et dans le strict respect de l’ordre et de la sécurité publiques.

Le Ministre d’État, Ministre des Mines de l’Énergie et de l’Hydraulique a rendu compte au Conseil des discussions entamées avec les professionnels du pétrole regroupés au sein du Groupement des Pétroliers Professionnels (GPP) et l’Association Sénégalaise des Professionnels du Pétrole (ASPP) en vue d’examiner le mémorandum portant principalement sur la revalorisation des marges-distributeurs et le respect de l’esprit de la concurrence conformément à la loi portant libéralisation du secteur énergétique.

En outre, il a rendu compte de la mission qui l’a conduit en Angleterre en compagnie du Ministre du Tourisme dans le cadre de la réunion de promotion économique organisée par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Londres en association avec l’APIX.

Le Ministre de la Culture et de la Communication a rendu compte au Conseil des travaux du Comité permanent de l’Information et des Affaires Culturelles (COMIAC) de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI) qui se sont tenus à Dakar les 17 et 18 décembre 2002.

Il a informé le Conseil de l’adoption par le comité permanent du discours du Président de la République comme document d’orientation pour les prochaines années.

Le Conseil a salué le choix porté sur la personne de Maître Abdoulaye WADE, Président de la République du Sénégal par l’Organisation de la Conférence Islamique OCI et ses institutions internes, l’ISESCO notamment, pour l’honorer de la médaille de l’ISESCO. Cette distinction est décernée pour la première fois à un Leader d’un pays du Sud du Sahara pour sa foi en l’avènement d’une paix juste et durable dans toutes les régions du monde.

Dans sa communication le Président de la République a fait part de sa décision de tenir prochainement des Conseils présidentiels sur les bassins de rétention, la nouvelle ville, le tourisme et le déficit vivrier.

Il a invité les Ministres concernés à une bonne préparation de ces différentes rencontres.

Le Président de la République a demandé au Ministre de l’Éducation d’élaborer un programme de développement des écoles coraniques (Daara) s’inscrivant dans le cadre d’un système d’éducation non conventionnelle qui associe l’Éducation religieuse et la formation professionnelle.

Le Président de la République a félicité le Ministre de la Famille et de la Solidarité Nationale pour les actions concrètes menées dans le cadre du développement des centres d’éducation et de formation des femmes.

Abordant la situation en Côte d’Ivoire, le Chef de l’État a informé le Conseil des importantes décisions issues de la réunion des Chefs d’États de la CEDEAO tenue à Dakar le 18 décembre 2002 et qui autorisent l’espoir d’un retour à la paix dans ce pays.

Le Président de la République a rappelé que le Sommet a décidé l’envoi des troupes de l’ECOMOG à Abidjan avant le 31 décembre sous le commandement de notre compatriote le Général Pape Khalil FALL.

Le Chef de l’Etat a indiqué que la participation des troupes sénégalaises à cette force d’interposition de l’ECOMOG reste subordonnée, comme il l’a toujours dit, à un accord politique entre les parties en conflit en Côte d’Ivoire.

A cet égard, le Président de la République a informé le Conseil de l’engagement pris par le Chef de l’État ivoirien, le Président Laurent GBAGBO, de présenter dès la semaine prochaine à la CEDEAO, un plan global de sortie de crise qui permettra un accord politique rapide.

Le Conseil a pris les mesures individuelles suivantes :

  • Monsieur Ibrahima WADE, Inspecteur Principal des Impôts et Domaines, précédemment receveur des actes civils de Grand- Dakar est nommé Directeur de l’Enregistrement des Domaines et du Timbre en remplacement de Monsieur Allé SINE ;
  • Monsieur El hadj DIOP, Inspecteur Principal des Impôts et domaine de classe exceptionnelle, précédemment conseiller technique du Ministre délégué auprès du ministre de l’ Économie et des Finances chargé du Budget, est nommé Coordonnateur de la Direction Générale des Impôts et Domaines en remplacement de monsieur Papa NDIAYE ;
  • Monsieur Doudou NDIAYE Kaïré, Administrateur civil principal, précédemment conseiller technique auprès du ministre de l’Économie et des Finances, est nommé Directeur de l’Administration Générale et de l’Équipement du ministère de l’Économie et des Finances en remplacement de Monsieur Maurice FAYE.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie