AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des ministres du 18 mai 2007

Conseil des ministres du 18 mai 2007

Le Conseil des Ministres s’est réuni, le vendredi 18 mai 2007, au Palais de la République, sous la présidence du Chef de l’État, Son Excellence Maître Abdoulaye WADE.

Dans sa communication, Monsieur le Président de la République a informé le conseil des audiences qu’il a accordées :

  • Le jeudi 10 mai 2007, à une délégation du Forum mondial de Davos venue l’inviter à présenter la « WADE FORMULA » au forum du Cap Town et de Davos et proposer des solutions pour la réduction de la facture énergétique des pays non producteurs de pétrole ;
  • Le lundi 14 mai 2007, Au Comité de pilotage pour le retrait et la réinsertion des enfants de la rue.

Le Chef de l’État a, à ce sujet, proposé la création d’une agence privée pour la matérialisation du slogan : « Un Enfant, Une Famille, Un Parrain » ;

  • Et à Monsieur Jean Baptiste COMPAORE, Ministre des Finances et du Budget, envoyé spécial de son Excellence Blaise COMPAORE, Président de la République du Burkina Faso ;
  • Le mardi 15 mai 2007, à une délégation marocaine, conduite par Monsieur Saïd MOUHYI, venue l’entretenir d’un projet de création d’un Institut privé de Cancérologie.

Le Chef de l’État a, en outre, évoqué la cérémonie de réception des véhicules des Présidents de Communautés Rurales (PCR).

Monsieur le Président de la République a, à ce sujet, fortement recommandé l’amélioration des conditions de travail dans les Collectivités locales.

Le Chef de l’État a, dans cette optique, fait part de sa décision de doter, dans les meilleurs délais, les Communautés rurales et les Communes, d’ambulances médicalisées.

Monsieur le Président de la République a, par ailleurs, évoqué la visite d’Etat qu’il a effectuée en République Fédérative du Brésil, du mardi 15 au jeudi 17 mai 2007.

Le Chef de l’État a, à cette occasion, adressé ses vifs remerciements à Son Excellence Monsieur Luiz Ignacio Lula DA SILVA, pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé.

Monsieur le Président de la République a, à ce propos, informé le conseil, de l’entretien qu’il a eu avec Son Excellence Monsieur le Président Luiz Ignacio Lula DA SILVA, qui a porté sur la coopération dans le domaine des biocarburants, le projet d’acquisition d’avions pour assurer les liaisons intérieurs dans notre pays.

Le Chef de l’État s’est, par la même occasion, félicité de la décision prise par la République Fédérative du Brésil, de mettre à la disposition de la République du Sénégal, la technologie et l’expertise nécessaires, dans le domaine des biocarburants, de l’agriculture et de la lutte contre le péril acridien.

Monsieur le Président de la République a, également, hautement apprécié, les accords signés entre les deux délégations ministérielles, notamment :

  • l’accord bilatéral relatif au transport aérien ;
  • l’avenant à l’accord de coopération technique relatif à la mise en œuvre du projet « APPUI A LA LUTTE ANTI ACRIDIENNE AU SÉNÉGAL » ;
  • l’avenant à l’accord de coopération technique relatif à la mise en œuvre du projet « APPUI AU DÉVELOPPEMENT DE L’HORTICULTURE AU SÉNÉGAL » ;
  • l’avenant à l’accord de coopération technique relatif au projet de « FORMATION TECHNIQUE SUR LES SYSTÈMES DE PRODUCTION DE LAIT ET DE VIANDE AU SÉNÉGAL » ;
  • l’avenant à l’accord de coopération technique relatif au projet de « FORMATION EN RESSOURCES HUMAINES ET TRANSFERT DE TECHNOLOGIES POUR L’APPUI AU PROGRAMME NATIONAL DE BIOCARBURANTS AU SENEGAL ».

Le Chef de l’État a, à cette occasion, évoqué sa rencontre avec le corps diplomatique africain accrédité au Brésil, au cours de laquelle, plusieurs questions ont été abordées, dont :

  • les fractures numérique et agricole ;
  • le développement économique et social, le Gouvernement continental et les États-Unis d’Afrique ;
  • l’OPEP verte avec l’avènement de la culture des biocarburants.

Monsieur le Ministre d’État, Ministre des Infrastructures, de l’Équipement, et des Transports terrestres a, dans son intervention, rendu compte de sa participation, au nom de Monsieur le Président de la République, le mercredi 16 mai 2007, à la Cérémonie de lancement des travaux dans la ville Sainte de TOUBA, avec ses quatre composantes que sont :

  • les infrastructures routières ;
  • l’assainissement ;
  • le renforcement et développement du réseau électrique ;
  • le renforcement et développement du réseau hydraulique.

Il a, à cette occasion, transmis au Chef de l’État, les prières formulées par le Khalife général des Mourides à son endroit.

Le Ministre d’État a, également, fait le point sur l’évolution du projet du Canal du Baol.

Monsieur le Président de la République a, à ce sujet, demandé au Gouvernement, d’accélérer la réalisation de tous ces travaux et de faire de la construction du canal, un projet à haute intensité de main d’œuvre.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie