AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des ministres du 16 novembre 2000

Conseil des ministres du 16 novembre 2000

Le Conseil des Ministres s'est réuni ce jeudi 16 novembre 2000, sous la présidence du Chef de l'État, Maître Abdoulaye Wade au Palais de la République.

Le Président de La République a d’abord abordé, dans sa communication, le sommet de l’OCI qui vient de s’achever à Doha capitale de l’État du Qatar.

Après avoir rendu un hommage appuyé à Son Altesse Royale l’Emir du Qatar pour la chaleur de l’accueil et les conditions exceptionnelles dans lesquelles les délégations ont été placées, le Président de La République a loué les progrès réalisés dans la construction de ce pays connu pour ses importantes richesses en pétrole et en gaz.

Le Président a indiqué que le sommet a été largement dominé par la question palestinienne dans le contexte actuel marqué par la rupture du processus de paix suite aux provocations en provenance d’Israël avec la visite de Monsieur Ariel Sharon sur l’esplanade des Mosquées, et aux affrontements meurtriers qui en ont découlé tout naturellement. Il a souligné le soutien unanime et ferme de toute la Ummah islamique pour la fin immédiate des agressions israéliennes et pour la reprise sans délai du processus de paix.

Le Président de La République a ensuite annoncé des contributions financières importantes faites par certains pays membres, contributions qui s’élèvent à plusieurs milliards de francs CFA dans l’optique de soutenir l’OCI et ses organes spécialisés.

Abordant les rencontres bilatérales avec ses homologues, le Président de La République s’est félicité des résultats des échanges auxquels elles ont donné lieu. Il a particulièrement insisté sur ses trois rencontres, au cours du sommet, avec Son Altesse Royale le Prince Héritier Abdallah Ben Abd El Aziz du Royaume d’Arabie Saoudite qui a renouvelé l’invitation du Serviteur des deux saintes mosquées adressée au Président de La République. Le Chef de l’État et le Prince Abdallah se sont félicité des relations excellentes, empreintes de fraternité et d’affection mutuelle entre les deux peuples comme entre leurs dirigeants.

Le Président de La République a demandé au Premier Ministre de composer la délégation ministérielle qui doit l’accompagner au cours du voyage, en fonction des dossiers de coopération qui y seront traités.

Le Chef de l’État a surtout insisté, auprès de ses interlocuteurs arabes sur la nécessité et l’utilité pour toutes les parties, d’une intervention des banques arabes dans le développement économique du Sénégal.

Le Président de La République a également insisté avec force sur la grande disponibilité du Président Khatami, Président de la République Islamique d’Iran avec qui il a, encore une fois, abordé la question de l’approvisionnement en produits pétroliers du Sénégal et sur celle de l’exploitation des phosphates, de Matam en particulier. Sur le Chapitre des produits pétroliers, Le Président de La République a demandé au Premier Ministre d’étudier les voies et moyens de la mise en place dans des délais raisonnables, de réserves stratégiques en hydrocarbures.

Le Président de la République a également informé le Conseil de la concertation tripartite qu’il a eue avec ses homologues de Guinée et du Mali au sujet du conflit en Sierra-Léone et des mesures qu’il convenait de prendre, en rapport avec la Communauté internationale, de façon à ramener définitivement la paix dans ce pays frère meurtri.

Clôturant ce chapitre de sa communication, le Chef de l’Etat a demandé au Premier Ministre de constituer les délégations qui doivent se rendre dans les différents pays pour assurer le suivi des contacts.

Le Président de La République s’est ensuite félicité des excellents résultats obtenus par nos compatriotes candidats à l’agrégation de médecine humaine, pharmacie, odonto-stomatologie, médecine vétérinaire et productions animales du CAMES où ils ont obtenus 80,5% de taux de réussite arrivant en tête des 14 pays africains et se classant premiers dans toutes les disciplines où ils s’étaient présentés sauf l’une d’elles où le candidat Sénégalais est quand même arrivé deuxième.

Le Président a, dans le même mouvement tenu à féliciter l’équipe nationale féminine, sacrée championne d’Afrique de Basket-Ball à Tunis.

Il a également félicité, après le karaté et le scrabble, l’équipe nationale de pêche sportive médaillée d’argent mondial et l’équipe de Taekwondo médaillée d’or aux championnats d’Afrique.

Le Président de La République considère que le Sénégal entre dans l’ère de l’excellence et doit s’y maintenir avant d’indiquer qu’il recevra tous les lauréats de ces différentes joutes.

Le Chef de l’État a ensuite évoqué l’issue heureuse intervenue sur le malentendu autour de la station d’épuration de Cambérène et a réitéré ses félicitations au Grand Serigne de Dakar ElHadj Ibrahima DIOP pour les efforts personnels, efficaces et discrets qu’il a eu à déployer pour aboutir à une solution heureuse.

Le Président de La République a enfin informé le Conseil de rencontres internationales importantes et a demandé au Premier Ministre de le représenter pour les unes et de désigner des délégations représentant le Sénégal pour les autres.

A cet égard, le Chef de l’État a désigné le Premier Ministre pour le représenter au sommet des Chefs d’État et de gouvernement à Addis-Abeba prévu du 3 au 7 décembre 2000 et consacré au SIDA et de le faire représenter aux autres rencontres.

S’agissant du renforcement de l’infrastructure hospitalière du pays, le Président de La République a informé le Conseil de la construction très prochaine d’un grand hôpital sur le terrain de golf actuel des parcelles assainies pour un coût de 5 milliards CFA sur financement saoudien déjà acquis.

Dans sa communication, le Premier Ministre a exposé au Conseil l’état d’exécution et de gestion des priorités arrêtées par le Gouvernement de l’alternance, conformément à la Déclaration de politique générale du 20 Juillet 2000.

Dans ce cadre, le Premier Ministre a fait, successivement, le point des dossiers du Gouvernement élaborés pour une bonne administration de la justice, par la mise en œuvre de mesures concernant l’installation des nouvelles juridictions dans des locaux appropriés, l’équipement des juridictions et leur dotation en personnels suffisants. De même, ces mesures concernent la Cour d’Appel de Kaolack, le tribunal régional de Louga. L’équipement desjuridictions en matériels informatiques et l’amélioration en fonction des moyens de l’État des conditions de vie et de travail des personnels de justice sont prévues dans le programme d’urgence, qui vise notamment à protéger les droits de l’homme, à assurer la sécurité des citoyens et à rapprocher la justice des justiciables, à tous les niveaux.

Le Premier Ministre a ensuite évoqué les composantes du programme d’action assigné aux secteurs de l’urbanisme, de l’habitat et de l’assainissement. A cet égard, ont été soulignés l’intérêt et les urgences liés au plan d’urbanisation de Dakar et d’autres grandes villes du Sénégal, et au plan d’aménagement des corniches est et ouest, de la Place de l’indépendance. Dans cet esprit, et en relation avec le ministère de l’Aménagement du Territoire et de la décentralisation, le ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat a reçu les directives nécessaires pour ce qui concerne le nouveau code de l’urbanisme, la rationalisation des espaces urbains et la constitution de réserves foncières protégées, l’élaboration de prototypes pour les bâtiments administratifs, l’assainissement du système de délivrance des permis de construire, la lutte contre les constructions présentant des dangers sur la santé et sur la sécurité des populations.

Le Conseil des Ministres, sur toutes ces questions, a pris les décisions appropriées et prévu, dans les délais raisonnables, l’exécution planifiée des éléments des programmes retenus.

Les ministres ont complété la communication du Premier Ministre en particulier sur la concertation nationale sur la presse, sur les assises nationales de la musique au sujet desquelles le Chef de l’État a prodigué des conseils, et sur la grave question des vols de bétail.

Sur le chapitre des mesures individuelles, le Général de Division de l’Air Babacar GUEYE, Pilote-Commandant de bord, est nommé Ambassadeur-Représentant Permanent du Sénégal auprès de l’Organisation de l’Aviation civile internationale (OACI) à Montréal au Canada.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie