AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des ministres du 14 février 2008

Conseil des ministres du 14 février 2008

Le Conseil des ministres s'est réuni, le jeudi 14 février 2008, au Palais de la République, sous la présidence du Chef de l'État, Son Excellence Maître Abdoulaye Wade.

Dans sa communication, Monsieur le Président de la République a fait part au Conseil, des audiences, qu’il a accordées :

Le vendredi 08 février 2008 :

  • A une délégation des Ministres de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), en compagnie de M. Philippe Henri Dacoury Tabley, Gouverneur de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).
  • A M. Paul Edou Edou, Directeur Général de l’Organisation Africaine pour la Propriété Intellectuelle (OAPI)
  • A M. Michel Lafont des Éditions Lafont ; Le Mardi 12 Février 2008,
  • A MM. Jean Michel Severino et Gravelleni, de l’Agence Française de Développement (AFD) ;

Le Chef de l’État a, à ce sujet, salué l’appréciation positive faite par ces derniers, des performances du Sénégal, qui a su assurer une croissance régulière de son économie, malgré un contexte international défavorable, marqué par une hausse vertigineuse des prix du pétrole et des denrées de première nécessité.

  • A M. Roger Sahyoun Président de la Société Maghrébine de Génie Civil (SOMAGEC).

Monsieur le Président de la République a, à ce propos, marqué son adhésion quant aux solutions préconisées par ce dernier, pour la reconstitution des plages et contre l’érosion côtière.

Le Chef de l’État lui a, à cette occasion, demandé de lui présenter un projet et de faire une étude sur les problèmes d’érosion de la côte africaine.

Au terme de cette audience, Monsieur le Président de la République a pris la décision d’interdire l’utilisation du sable dunaire, pour protéger toute la côte sénégalaise.

Le Chef de l’État a, par ailleurs, évoqué la Cérémonie d’ouverture de la Conférence Ministérielle et de la Table Ronde des Bailleurs de Fonds sur la Grande Muraille Verte et les Bassins de Rétention, qu’il a présidées, le Mercredi 13 Février 2008.

Monsieur le Président de la république a, félicité le Ministre d’État, Ministre de l’Environnement et de la Protection de la Nature, des Bassins de rétention et des Lacs artificiels, pour le succès de cette rencontre.

Le Chef de l’État a, par la même occasion, fait plusieurs recommandations parmi lesquelles :

  • la nécessité de confier au Ministère de l’Environnement de la Protection de la Nature, des Bassins de rétention et des Lacs artificiels, la gestion de ce projet avec ces trois composantes que sont la Grande Muraille Verte, les bassins de rétention, l’exploration du désert, tout en créant un cadre institutionnel pour sa mise en œuvre ;
  • Information des populations qui doivent s’approprier ce grand projet africain, par la mobilisation des femmes, des jeunes et des communicateurs traditionnels ;
  • mise en œuvre d’une campagne d’information, de sensibilisation sur les enjeux de la grande Muraille Verte, qui pose, pour la première fois, dans l’histoire de l’humanité, une stratégie claire, pour s’attaquer au Sahara que le célèbre astronaute, Neil Armstrong, avait choisi d’appeler, un cancer qui s’étend sur Afrique.

Monsieur le Président de la République a, à cette occasion, lancé un appel aux jeunes, aux femmes, aux intellectuels d’Afrique et du Monde, à poser, au nom des générations futures, les premiers jalons de la lutte pour la « colonisation et la domestication » du désert, par la participation de chacun et de tous à la réalisation de la Grande Muraille Verte ou Great Green Wall.

Le Premier Ministre, dans sa communication, a adressé ses vives félicitations, au nom du Gouvernement, au Chef de l’État, Maître Abdoulaye Wade, coordonnateur du volet Environnement du NEPAD, pour son leadership et son engagement personnel unanimement salué par l’ensemble des participants à la Conférence Ministérielle sur le projet de la grande Muraille Verte et des Bassins de rétention.

Il a, à cette occasion, félicité le Ministre de l’Environnement, de la Protection de la Nature, des Bassins de rétention et des Lacs artificiels, pour la bonne organisation de cette rencontre.

Le Premier Ministre a, par ailleurs, rendu compte de l’audience qu’il a accordée, le Mardi 12 février 2008, à Monsieur Jean Michel Severino, Directeur Général de Agence Française de Développement (AFD).

Il a, à ce sujet, fait part au Conseil de l’appréciation positive faite par ce dernier, des efforts consentis par le Sénégal, pour améliorer ses performances économiques, des avancées significatives enregistrées dans le domaine des réformes budgétaires et de l’amélioration de la bonne gouvernance.

Il a, aussi, rendu compte du soutien exprimé par ce dernier, de la décision prise par le Chef de l’État, de présider la dernière réunion annuelle de suivi des engagements réciproques Bailleurs-État, pris lors de la dernière réunion du Groupe Consultatif.

Le Premier Ministre a, enfin, rendu compte de l’audience qu’il a accordée au Président de la fédération des coopératives italiennes, venu assister à l’inauguration d’une société de transformation de produits halieutiques d’un coût total de 1,5 milliards F CFA, financé par un de nos compatriotes émigrés avec le soutien financier de ladite fédération.

Le Ministre d’État, Ministre de l’Intérieur a, dans son intervention, rendu compte de la mission qu’il a effectuée au Royaume de Jordanie. Il a ensuite informé le Conseil de l’ouverture, le Mercredi 13 Février 2008, d’un bureau de production de passeport numérisé, à Paris.

Le Ministre d’État, Ministre de l’Intérieur a, enfin, informé le Conseil des résultats enregistrés à l’occasion des dernières négociations relatives à la mise en œuvre de l’accord du 23 Septembre 2006 entre la République du Sénégal et la République française au sujet de la gestion concertée des flux migratoires.

Le Ministre d’État, Ministre de l’Environnement de la Protection de la Nature, des Bassins de rétention et des Lacs artificiels a, dans son intervention, transmis les félicitations que l’ensemble des participants ont adressé au Chef de l’État pour son engagement personnel quant à la matérialisation de la Grande Muraille Verte.

Il a, par la même occasion, rendu compte des conclusions de cette réunion qui sont entre autres :

  • l’existence d’un tracée pour la Grande Muraille Verte qui n’est pas virtuel, mais connu ;
  • l’engagement formel des Bailleurs de Fonds ;
  • la création d’un cadre institutionnel.

Le Conseil a examiné et adopté les textes de lois suivants :

  • un projet de loi organique modifiant l’article 40 de la loi organique n°92-27 du 30 mai 1992 modifiée, portant statut des magistrats ;
  • un projet de loi portant réglementation des systèmes financiers décentralisés ;
  • un projet de décret d’application de la loi portant réglementation des systèmes financiers décentralisés.

Le Conseil a enfin pris la mesure individuelle suivante :

  • Madame Siga Sarr Diouf, Professeur d’économie familiale et sociale est nommée Directeur des Affaires Sociales au Ministère des Sénégalais de l’Éxtérieur et du Tourisme.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie