AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des ministres du 14 juillet 2005

Conseil des ministres du 14 juillet 2005

Le Conseil des ministres s'est réuni le jeudi 14 juillet 2005 au Palais de la République, sous la présidence du chef de l'État, maître Abdoulaye Wade.

Dans sa communication, le président de la République a informé le Conseil de la visite qu’il a effectuée à compter du 23 au 24 juin 2005 à Rome à l’invitation du président italien, son excellence M. Ciampi, et pour recevoir, en même temps, le « Prix de l’Abolitionnisme » des mains de Madame Emma Bonino, en reconnaissance de la décision du Président de la République d’abolir la peine de mort au Sénégal.

Le chef de l’État a ensuite informé de sa participation, à Monaco, au Forum de Crans Montana, pour y recevoir le prix de la fondation.

Le président de la République a fait part de la cérémonie d’ouverture du Salon international du pétrole et du gaz tenu à Dakar le 27 juin 2005.

Le chef de l’État a évoqué l’audience qu’il a accordée, le 28 juin 2005 à Dakar à une délégation des femmes leaders d’Afrique, et s’est réjoui de leur engagement dans les différents domaines de la vie économique.

Le président de la République a informé de la cérémonie du ‘’Lion d’Or ‘’ qu’il a présidée le mercredi 29 juin 2005, pour célébrer la gloire de nos sportifs.

Le chef de l’État a ensuite évoqué la journée de l’enseignement technique et de la formation professionnelle qu’il a présidée le même jour à Dakar, sur le thème ‘’Enseignement technique, formation professionnelle et monde du travail’’.

Le président de la République a fait part de la cérémonie d’inauguration le 30 juin 2005, du siège régional de la Banque européenne d’investissement à Dakar et s’est félicité de cette initiative qui participe au renforcement de la coopération entre les institutions de l’Union européenne et celles de l’Union africaine.

Le chef de l’État a informé des résultats de sa participation, du 3 au 5 juillet 2005, au 5è sommet de l’Union africaine, tenu à Syrte, au cours duquel la question des États-Unis d’Afrique a connu une avancée significative, et les problèmes du financement de l’Union africaine, la question de la dette et du désendettement de l’Afrique ainsi que celle des infrastructures ont été abordées.

A cette occasion, le président de la République est revenu sur les assises de Dakar sur le désendettement, pour développer sa vision nouvelle de la lutte contre la pauvreté qui doit être évaluée, à présent, en terme de commodités de base (infrastructures, assainissement, hygiène, etc) et non plus en terme de revenu par habitant.

Pour ce qui concerne les infrastructures, sur proposition du président de la République du Sénégal, il a été retenu la création d’une institution en relation avec l’Union africaine et l’Union européenne, pour assurer la mise en œuvre des projets identifiés.

Le président de la République a, au cours de son séjour à Paris, accordé des audiences à diverses personnalités et tenu plusieurs réunions de travail.

Le chef de l’État s’est rendu à Gleneagles pour participer, le 8 juillet 2005, au Sommet du G8.

Le Sommet a confirmé l’effacement de la dette pour certains pays, l’augmentation de l’aide aux pauvres et son engagement dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Le président de la République s’est ensuite rendu à Khartoum pour prendre part à la cérémonie d’investiture du président de la République et des premier et deuxième vice-présidents de la République du Soudan, site à la signature de l’accord de paix.

Le chef de l’État s’est félicité de l’acquisition par la compagnie Air Sénégal International d’un nouveau Boeing 737-700 destiné à renforcer sa capacité d’intervention.

Le président de la République a fait part de la cérémonie ‘’Don de la terre ‘’ organisée par le Fonds mondial de la nature, le 12 juillet 2005 sous sa présidence, à l’occasion de laquelle un certificat de reconnaissance lui a été décerné pour son engagement dans la préservation de l’environnement en milieu marin, par la création de cinq aires marines protégées.

Le chef de l’État a évoqué la cérémonie d’ouverture du Forum africain des collectivités locales pour la société de l’information tenu à Dakar le 13 juillet 2005.

Le président de la République a demandé au Premier ministre de mettre sur pied une structure administrative pour la mise en œuvre d’un réseau de la solidarité numérique à l’intérieur du pays.

Le chef de l’État a informé le Conseil de la visite qu’il effectue ce samedi 16 juillet 2005 à Kolda.

Le président de la République a demandé aux ministres concernés de prendre toutes les mesures nécessaires pour une bonne organisation du forum de l’AGOA à Dakar, du 18 au 22 juillet 2005.

Le chef de l’État a évoqué la tenue à Dakar, le 26 et 27 juillet 2005, d’une réunion de l’Union africaine sur la proposition de création d’une Autorité du désert pour le développement de l’Afrique et l’édification dune grande muraille verte allant de Dakar à Djibouti, large de cinq kilomètres.

Au titre de sa communication, le Premier ministre a donné les instructions aux différents ministres concernés pour prendre toutes les dispositions en vue de veiller à la sécurité et au bien-être des populations pendant l’hivernage et à faire face à d’éventuels désagréments qui seraient posés par les pluies.

Le Premier ministre a rendu compte de la visite qu’il a effectuée aux États-Unis d’Amérique, du 26 juin au 02 juillet 2005, à la tête d’une délégation gouvernementale élargie aux représentants du secteur privé national.

Cette mission économique lui a permis d’échanger avec les autorités de la Banque mondiale, du Fonds monétaire International, de l’USAID, du Millénium Challenge Corporation, ainsi que des institutions spécialisées des Nations unies sur la nouvelle stratégie de croissance accélérée que le gouvernement met en œuvre pour positionner le Sénégal sur les voies de l’émergence.

Au cours de sa visite, le Premier ministre a été reçu en audience par Madame Condelezza Rice, secrétaire d’État américain.

Il a adressé ses chaleureuses félicitations aux membres de la communauté sénégalaise vivant aux USA qui, au cours des différentes rencontres, lui ont réaffirmé leur engagement auprès du chef de l’État et de son action.

Le Premier ministre a informé le Conseil de la visite qu’il a effectuée à Praia, le mardi 5 juillet 2005, pour représenter le chef de l’État aux festivités marquant la célébration de la fête de l’indépendance de la République du Cap-Vert.

Évoquant la cérémonie de réception du nouveau Boeing 737-700 de la compagnie Air Sénégal international sous la présidence du chef de l’Etat, il a souligné qu’il s’agit d’une illustration de la justesse des idées et paris du président de la République.

Le Premier ministre a, au nom du Conseil, adressé ses vives félicitations au chef de l’État pour cette belle réalisation.

Le ministre d’État, ministre de l’Économie et des Finances a informé le Conseil de la tenue, le lundi 18 juillet 2005, du débat d’orientation budgétaire devant l’Assemblée nationale.

Le ministre d’État, ministre des Affaires étrangères a fait une communication sur la situation internationale axée sur la conférence ministérielle de l’Organisation de la conférence islamique tenue au Yémen, dans la perspective du Sommet extraordinaire de l’OCI prévu en septembre 2005 en Arabie Saoudite.

Le Conseil a examiné et adopté

  • un projet de loi autorisant le président de la République à ratifier le protocole contre la fabrication et trafic illicite d’armes à feu, de leurs pièces, éléments et munitions, additionnel à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée, adoptée à New York le 30 mai 2001 ;
  • un projet de loi autorisant le président de la République à ratifier l’accord entre le gouvernement de la République du Sénégal et la Commission préparatoire de l’Organisation du traité d’interdiction complète des essais nucléaires (OTICE) sur la conduite des activités relatives aux installations de surveillance internationale, y compris les activités postérieures à la certification, signée à Vienne, le 22 mai 2001 ;
  • un projet de loi de finances rectificative pour l’année 2005.

Le Conseil a pris les mesures individuelles suivantes :

  • M. Ahmadou Matar Ba, cadre de banque, est nommé directeur général de la Société nationale des habitations à loyer modéré (SNHLM), en remplacement de M. Racine Mbaye admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;
  • M. Kansoubaly Ndiaye, précédemment ministre conseiller à la Présidence de la République, est nommé directeur général de la Loterie nationale sénégalaise (LONASE), en remplacement de M. Modiène Ndiaye ;
  • M. Alexis Campal, géographe urbaniste, est nommé directeur de l’aménagement du territoire au ministère de l’Urbanisme et de l’aménagement du territoire, en remplacement de M. Mamadou Lamine Kane, appelé à d’autres fonctions ;
  • M. Macoumba Coumé, magistrat, précédemment conseiller à la Cour d’Appel de Dakar, est nommé directeur de la formation et de la communication à la direction générale des élections du ministère de l’Intérieur, en remplacement de M. Mamadou Abdoul Sow, appelé à d’autres fonctions ;
  • M. Ahmadou Tall, commissaire de Police divisionnaire de classe exceptionnelle est nommé coordonnateur national du Comité interministériel de lutte contre la drogue, en remplacement de M. Ababacar Diop, appelé à d’autres fonctions ;
  • M. Abdourahmane Diop, ingénieur agronome halieutique, précédemment directeur du Centre de perfectionnement, d’expérimentation et de vulgarisation de la pêche, est nommé inspecteur technique au ministère de l’Économie maritime ;
  • M. Mbacké Diagne, inspecteur de l’enseignement précédemment en service au ministère de l’Éducation, est nommé directeur du Centre national de formation et d’actions de Rufisque en remplacement de M. Daouda Tobé, appelé à d’autres fonctions.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie