AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des ministres du 13 septembre 2007

Conseil des ministres du 13 septembre 2007

Le Conseil des ministres s'est réuni, le jeudi 13 septembre 2007, au Palais de la République, sous la présidence du chef de l'État, Son Excellence Me Abdoulaye Wade.

A l’entame du conseil, M. le Premier ministre a demandé, au chef de l’État, de permettre au Conseiller du président de la République en charge des Technologies de l’Information et de la Communication, M. Pape Ousmane Sy, de faire une présentation détaillée, sur le long processus initié depuis 2000, qui a permis la cession, à un prix de deux cent millions de dollars, de la 3ème licence de téléphonie mobile, à la société soudanaise ""Sudatel"". Il a rappelé comment le technicien qu’il est, associé au financier Karim Wade, absent du territoire, ont pu diriger les opérations sous la conduite du chef de l’État. Il a, à cet effet, dans sa présentation, rappelé la préoccupation constante du chef de l’État, de faire de des Technologies de l’information et de la communication, un secteur dynamique, créateur d’emplois et générateur de richesses.

M. le président de la République a, à ce sujet, réaffirmé la nécessité pour les Africains et leurs dirigeants, de refuser toute forme de bradage de nos ressources. Le conseil a, à cette occasion, adressé ses vives félicitations à Pape Ousmane Sy et Karim Wade, qui ont conduit avec efficacité et fermeté les négociations.

M. le président de la République a, par ailleurs, évoqué la cérémonie d’ouverture de la Conférence des ministres des Affaires étrangères du Groupe africain de l’Oci, qu’il a présidée le vendredi 07 septembre 2007.

Le chef de l’État s’est, à cet égard, fortement réjoui du large consensus qui s’est dégagé au sujet du projet de modification de la Charte de l’Oci.

M. le président de la République a, en outre, proposé, des projets d’entreprises exportatrices et créatrices d’emplois, qui sont, entre autres, la Rivera Lac Rose, la Nouvelle Ville, des Zones franches adossées sur des ponts tout le long de la côte Atlantique.

Le chef de l’Etat a, à cet effet, demandé à M. le Premier ministre, de veiller rigoureusement à leur bonne exécution, dans le respect d’un chronogramme précis, préalablement défini.

M. le président de la République a, également, fait part de sa volonté de procéder à la réalisation et à la restauration des bâtiments publics.

Le chef de l’État, évoquant par ailleurs la question de l’énergie au Sénégal, a préconisé l’installation de mini centrales électriques.

M. le président de la République a, par le même occasion, fortement appuyé la création par les Pays africains non producteurs de pétrole, d’une société qui a pour objet, d’exploiter et d’explorer le pétrole africain au même titre que toutes les autres.

Le chef de l’État a, pour ce faire, demandé au ministre de l’Énergie de préparer les statuts de ladite société et d’en faire l’étude en rapport avec le cabinet anglais qu’il a proposé.

M. le président de la République a, par ailleurs, évoqué les préparatifs du 3ème Festival mondial des arts nègres. Le chef de l’État a, à ce sujet, demandé au gouvernement, de prendre toutes les dispositions pour réussir un festival moderne, à la dimension de notre temps, qui s’enrichira des apports des Technologies de l’Information et de la communication.

M. le président de la République, suite à l’information donnée par le ministre de la Culture et du Patrimoine historique classé a accepté la date du 1er au 22 juin 2008 pour l’organisation du festival.

Le chef de l’État a, par ailleurs, informé le conseil de la visite qu’il a effectuée aux Lieux saints de l’Islam, du samedi 08 au lundi 10 septembre 2007 en compagnie de délégations de chefs religieux du Sénégal.

M. le président de la République a, à cet effet, remercié tous les représentants des familles religieuses qui, à ses côtés, ont prié pour la paix, la concorde et le bonheur du Sénégal, tout au long de la Oumra.

Le chef de l’État a, à cette occasion, confirmé la décision prise par Sa Majesté le Roi Abdallah Ben Abdel Aziz Al Saoud, roi d’Arabie saoudite et Serviteur des Deux Saintes Mosquées, de participer personnellement au Sommet de l’Oci, les 13 et 14 mars 2008, à Dakar.

M. le président de la République a, à cet effet, hautement remercié Sa Majesté le roi Abdallah, pour la confiance plusieurs fois renouvelée à notre pays et l’appréciation positive de l’initiative prise par le Sénégal, de trouver un consensus du Groupe africain, quant aux modifications à apporter à la Charte de l’Oci.

M. le président de la République a, par la même occasion, lancé un appel vibrant à tous les Sénégalais, autour d’une Union sacrée, afin de conjuguer nos efforts, pour que ce 11ème Sommet de l’Oci soit un succès sans précédent pour le peuple sénégalais.

Le chef de l’État a, en outre fait part au conseil des audiences qu’il a accordées, le vendredi 07 septembre 2007 : au Président du Groupe Al Qudra Holding, et à une délégation de sages de la Casamance.

Le mardi 11 septembre 2007 :

  • à une délégation conduite par M. Kazimierz Michal Ujazdowski, ministre de la Culture et de l’Héritage national de la République de Pologne ; et à Mme Claire Brisset, Chargée des droits de l’Enfant en compagnie du Délégué régional de l’Unicef et du Représentant-résident.

M. le président de la République a, à cette occasion, hautement apprécié et appuyé le projet de mise sur pied de structures indépendantes, chargées des droits de l’Enfant et fonctionnant selon le principe de l’Ombudsman. Le chef de l’État a, enfin, demandé aux différents ministres de faire successivement le point sur les préparatifs de la rentrée scolaire, les criquets pèlerins et la peste équine.

M. le Premier ministre a, dans sa communication, exprimé au nom du gouvernement, tout le plaisir à reprendre, à côté du chef de l’État, les séances hebdomadaires du Conseil des ministres.

Il a, par ailleurs, exprimé la grande fierté du gouvernement face à la résistance farouche opposée par le chef de l’État, à toute tentative de bradage des intérêts nationaux.

M. le Premier ministre a, à ce sujet, adressé ses vives félicitations, à M. le président de la République et au Groupe technique qui a conduit le processus d’attribution de la 3ème licence téléphonique, dans le seul intérêt du peuple sénégalais.

Il a, à cet effet, demandé au gouvernement, de s’inspirer de cet exemple de patriotisme et de persévérance, dans toutes les négociations.

M. le Premier ministre, a par ailleurs, annoncé aux membres du gouvernement, qu’il prononcera sa Déclaration de Politique générale, le lundi 17 septembre à l’Assemblée nationale.

Il a, en outre, rendu compte des réunions de la Commission nationale de prévention, de supervision et de suivi de la lutte contre les inondations et de la mise en œuvre d’un dispositif d’utilisation rationnelle des moyens disponibles sur les sites inondables.

M. le Premier ministre a, à cet effet, rendu compte de toutes les mesures prises pour la levée des camps des sinistrés, installés depuis 2005 et l’indemnisation des personnes concernées. Il a, à cette occasion, salué l’idée de M. le président de la République, de créer des déversoirs le long du fleuve Sénégal et s’est engagé à surveiller personnellement sa réalisation.

M. le Premier ministre a, par ailleurs, rendu compte de la gestion et du suivi de la campagne agricole.

Il a, à ce sujet, informé le conseil des négociations menées au sein du Comité national interprofessionnel de l’arachide pour déterminer le prix aux producteurs.

M. le Premier ministre a, par la même occasion, fait part de la décision du chef de l’État, dans le souci de sécuriser les revenus des producteurs, de fixer le prix de l’arachide à 150 francs Cfa le kilo. Pour un prix non subventionné arrêté à 135 francs Cfa et une subvention de 15 francs par kilo, l’incidence totale serait comprise entre trois et quatre (4) milliards de francs Cfa, entièrement prise en charge dans le budget national. M. le Premier ministre a, par ailleurs, rendu compte de la campagne de préparation budgétaire.

Il a, à cet effet, informé du dépôt à l’Assemblée nationale, de la Loi de finance rectificative, déjà adoptée en Conseil des ministres.

M. le Premier ministre a, par la même occasion, fait le point des préparatifs du Projet de Loi de Finances 2008, essentiellement orienté vers la prise en charge de la demande sociale.

Il a, par ailleurs, rendu compte du suivi de l’état du secteur de l’électricité.

M. le Premier ministre a, à cet effet, fait part des efforts consentis pour résorber le retard chronique d’investissement dans ce secteur et stabiliser la production de l’énergie électrique au niveau des centrales de Bel Air et de Kounoune 1.

Il a, en outre, rendu compte de la réunion qu’il a tenue sur la situation financière de Dakar Dem Dikk (Ddd).

M. le Premier ministre a, à cet effet, informé de la somme d’un milliard quatre cent millions de francs Cfa, dégagée pour optimiser la disponibilité des bus en vue de la rentrée scolaire prochaine.

Il a, enfin rendu compte de sa participation au nom du chef de l’État, à la 3ème édition de la Fête de l’excellence, organisée par l’association Éducation-Santé.

M. le Premier ministre a, au nom du gouvernement, adressé ses vives félicitations à Mme Viviane Wade, pour toutes les belles initiatives entreprises en faveur de l’éducation. Il a, par la même occasion, demandé au ministre de l’Éducation, d’intégrer l’analyse des causes d’échecs scolaires, bien sériées au cours de la cérémonie, pour optimiser les investissements dans le secteur de l’Éducation.

Le ministre de l’Éducation a, dans son intervention, rendu compte des résultats des examens et concours avec : cent sept mille (107.000) admis au concours d’entrée en 6ème contre quarante mille (40.000) en 2000 ; vingt quatre mille (24.000) bacheliers contre douze mille (12.000) en 2000, avec mille huit cent (1.800) mention scientifiques.

Le ministre du Développement rural et de l’Agriculture a rendu compte de la campagne hivernale et du dispositif d’alerte et de prévention mis en place contre les criquets pèlerins.

Le ministre de l’Élevage a, dans son intervention, rendu compte des mesures prises par le gouvernement, pour lutter contre la peste équine, avec un total de cinquante (50.000) chevaux déjà vaccinés.

Le ministre des Sénégalais de l’Extérieur a rendu compte de la mission effectuée en Italie, en France, en Espagne et en Belgique du 16 au 26 août 2007.

Le Conseil a examiné et adopté :

  • un projet de loi sur le droits d’auteur et droits voisins ;
  • un projet de loi instituant une contribution d’un pour cent (1%) sur les marchés publics numériques ;
  • un projet de décret fixant les modalités de mise en œuvre d’une contribution d’un pour cent (1%) sur les marchés publics numériques.

Le Conseil a enfin pris les mesures individuelles suivantes :

  • M. Mayacine Diagne, Maître de Conférence à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, spécialiste de l’Administration publique générale et des Collectivités locales, est nommé directeur de l’Appui au développement local ;
  • Mme Maïmouna Sow, magistrat, précédemment directeur des Sénégalais de l’extérieur, est nommée directeur de l’Appui à l’investissement et aux Projets au ministère des Sénégalais de l’Extérieur.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie