AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des ministres du 13 octobre 2005

Conseil des ministres du 13 octobre 2005

Le conseil des ministres s’est réuni, hier jeudi 13 octobre 2005, au Palais de la République, sous la présidence du chef de l’État, Me Abdoulaye Wade.

Dans sa communication, le président de la République a fait part au conseil des audiences qu’il a accordées, le jeudi 29 septembre 2005, à la Délégation des ministres de la Conférence des Sciences et Technologies du Nepad, et le lundi 03 octobre 2005, aux membres du bureau de la Cena.

Le chef de l’État a informé le conseil des audiences qu’il a accordées, lors de son séjour privé à Paris, du mardi 04 au dimanche 09 octobre 2005, à diverses personnalités.

Le président de la République a informé le conseil des entretiens téléphoniques qu’il a eus, durant son séjour, avec :

  • Son Excellence Monsieur Jacques Chirac, président de la République française sur la réforme du Conseil de Sécurité. Le président Chirac a confirmé le soutien de la France à la position de l’Afrique ;
  • Son Excellence Monsieur Olusegun Obasanjo, président du Nigeria ;
  • et Son Excellence Monsieur Alhaji Ahmad Tejane Kabbah, président de la Sierra Leone.

Le chef de l’État a fait part au conseil de la visite qu’il a effectuée, le jeudi 06 octobre 2005, à Bruxelles, pour répondre à une invitation de M. José Luis Barroso, président de la Commission européenne pour un dîner de travail.

Le président de la République a suggéré, au cours de cette rencontre, la création d’une Agence eurafricaine au niveau des promoteurs du Nepad et du président de la Commission.

Le président de la Commission européenne s’est réjoui de cette proposition et s’est engagé à la faire étudier rapidement.

Le chef de l’État a expliqué au président de la Commission européenne la situation que traverse la Société nationale de Commercialisation des

Oléagineux du Sénégal, du fait des contraintes liées au début de sa privatisation.

Le président de la République a fait part au conseil de sa participation, le jeudi 29 septembre et le vendredi 30 septembre 2005, successivement, à la réunion des ministres chargés de la Sécurité des pays membres de la Cen-Sad et à la réunion de la Cedeao sur la Côte d’Ivoire, qui s’est tenue à Abuja.

Le chef de l’État a également reçu en audience, le mardi 11 octobre 2005 :

Monsieur Sidi Mohamed Ould Boubacar, Premier ministre de la République islamique de Mauritanie, envoyé spécial de Son Excellence le Colonel Ely Ould Mohamed Vall, président du Comité militaire pour la Justice et la Démocratie.

Le Président de la République a évoqué la situation des émigrés et a demandé au gouvernement, de prendre toutes les dispositions pour leur réinsertion par la mise en œuvre d’un programme intitulé « retour des émigrés vers l’agriculture ».

Le chef de l’État a félicité le ministre de la Jeunesse pour l’organisation des vacances citoyennes.

Dans sa communication, le Premier ministre a souligné les efforts soutenus du gouvernement dans la lutte contre le choléra, le pompage et l’ évacuation des eaux stagnantes, la réhabilitation de certains axes routiers et la prise en charge des sinistrés.

Il a ensuite rendu compte du conseil interministériel sur la rentrée scolaire et universitaire qu’il a présidé, le mardi 04 octobre 2005.

Le Premier ministre s’est félicité du bon déroulement de cette rentrée, malgré les inondations dans certaines zones de Dakar.

Il a rendu compte de l’audience qu’il a accordée, en présence de Madame le Ministre d’État, Ministre des Collectivités locales et de la Décentralisation, aux maires des agglomérations de Dakar et de Rufisque, et au cours de laquelle il a été décidé de la question définitive de la collecte des ordures ménagères.

Le Premier ministre a rendu compte au conseil de l’arbitrage qu’il a effectué au titre du Team 9 et s’est aussi félicité de la reconduction de la note B + octroyée à notre pays par l’Agence de notation internationale Standard and Poor’s.

Il a rendu compte de la réunion interministérielle sur la situation avec la Gambie.

Le Premier ministre a félicité, au nom du gouvernement, le président de la République pour l’appel lancé à la France et au Royaume Uni de Grande-Bretagne en vue de leur implication directe dans la recherche de solution définitive au différend entre le Sénégal et la Gambie.

Il est revenu sur la situation des ressortissants sénégalais qui ont tenté clandestinement de traverser la frontière entre le Maroc et l’Espagne et a demandé au gouvernement de tout mettre en œuvre pour réaliser, dans les meilleurs délais, le programme « retour des émigrés vers l’agriculture », initié par le chef de l’État.

Le Premier ministre a félicité le président de la République pour sa proposition de création d’une Agence euroafricaine des infrastructures.

Cette agence a suscité beaucoup d’intérêt auprès du président de la Commission européenne qui a réaffirmé l’engagement de l’Union européenne à accompagner l’Afrique dans le financement de ses infrastructures, conformément à la nouvelle stratégie de la commission qui érige en priorité l’ aide à l’ intégration économique régionale.

Le ministre de l’Intérieur, au cours du conseil, a transmis au chef de l’Etat les remerciements et les félicitations de ses collègues qui ont participé à la dernière conférence des ministres de la Cen- Sad.

Le Conseil a examiné et adopté :

  • projet de loi autorisant le président de la République à ratifier la Convention sur la prévention et la répression des infractions contre les personnes jouissant d’une protection internationale, y compris les agents diplomatiques, adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies à New YorK, le 14 décembre 1973 ;
  • projet de loi autorisant le président de la République à ratifier le Pacte de non agression et de défense commune de l’Union africaine, adopté par la quatrième session ordinaire de la Conférence de l’Union africaine, le 31 janvier 2005 à Abuja (Nigeria) ;
  • projet de loi autorisant le président de la République à ratifier la Convention internationale pour la simplification et l’harmonisation des régimes douaniers amendée dite « Convention de Kyoto révisée », signée à Bruxelles, le 26 juin 1999 ;
  • projet de loi portant création du Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel (Cnra)

Le Conseil a pris les mesures individuelles suivantes

  • Monsieur Marcel Ndione, économiste gestionnaire, est nommé Directeur de la Société d’investissement et de Restructuration navale, en remplacement de Monsieur Yoro Kanté appelé à d’autres fonctions ;
  • Madame Nafissatou Fall Ndiaye, professeur d’espagnol, est nommée Directeur du Centre national d’Assistance et de Formation pour la Femme (Genaf), en remplacement de Madame Ndèye Awa Thiam appelée à d’autres fonctions.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie