AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des ministres du 13 septembre 2001

Conseil des ministres du 13 septembre 2001

Le Conseil des Ministres s’est réuni le jeudi 13 septembre 2001 au Palais de la République, sous la présidence du Chef de l’État, Maître Abdoulaye WADE.

En ouvrant la séance, le Président de la République a fait observer une minute de silence à la mémoire des victimes des attentats survenus aux États Unis d’Amérique.

Dans sa communication, le Chef de l’État a informé le Conseil de sa déclaration diffusée sur les chaînes nationales et internationales, dans laquelle il a condamné ces actes terroristes. Il a aussi fait part du message de sympathie et de solidarité qu’il a envoyé au Président Georges W. BUSH à l’occasion de ces douloureux événements.

Revenant sur ses activités internationales au cours de la période, le Président de la République a informé le Conseil des résultats de sa participation à la conférence des Chefs d’États membres de la compagnie multinationale Air Afrique tenue à Brazzaville du 13 au 16 août 2001, à la conférence de Durban sur le Racisme et la Xénophobie du 30 août au 1er septembre 2001, à la réunion de Yamoussoukro du 09 au 10 septembre 2001, pour réfléchir sur l’évolution politique en Afrique de l’Ouest, et en marge, la tenue d’une réunion de travail avec le Président Laurent GBAGBO sur la situation de la compagnie Air Afrique.

Au titre des audiences qu’il a accordées aux acteurs politiques et sociaux, le Président de la République a informé le Conseil des conclusions des discussions avec les centrales syndicales. Il a fait part de sa décision de rencontrer prochainement d’une part le monde rural, d’autre part les artisans.

Le Chef de l’État a fait part de sa décision de créer une Cellule d’Ingéniering au sein du Ministère des PME et du Commerce, qui aura pour mission d’aider à la conception d’usines au Sénégal.

Le Président de la République a ensuite évoqué plusieurs autres dossiers.

Il a demandé au Ministre de l’Économie et des Finances de mettre sur pied une commission qui sera chargée de réfléchir sur la mise en place d’un système fiscal qui permet d’élargir l’assiette de l’ impôt pour recouvrer le maximum tout en diminuant la pression fiscale.

Il a demandé au Premier Ministre de réfléchir à l’aggravation des amendes applicables aux navires qui déversent des produits polluants dans les eaux sénégalaises.

Dans sa communication, le Premier Ministre, après les Ministres, a à son tour félicité le Chef de l’État pour ses contributions de qualité aux rencontres internationales auxquelles il a pris part.

Il a fait part au Conseil des décisions prises à l’issue des différentes réunions interministérielles qu’il a présidées dans la période du 07 août au 06 septembre 2001, consacrées à la dévolution des biens meubles et immeubles de l’ex-Communauté Urbaine de Dakar, à l’implantation du nouvel aéroport de Dakar sur le site de NDIASS, à l’examen du cahier des doléances des Centrales syndicales.

Le Premier Ministre a informé le Conseil des rencontres qu’il aura les vendredi 14 et 21 septembre 2001, avec respectivement les organisations patronales et les organisations syndicales.

Concernant l’affaire Balla GAYE, il a rappelé qu’il y a deux procédures, l’une judiciaire, l’autre à travers la Commission nationale indépendante mise sur pied par le Président de la République, laquelle poursuit ses travaux sans entraves, tous les moyens qu’elle avait demandé ayant été mis à sa disposition.

Le Premier Ministre a enfin informé le Conseil de la tenue, dans le courant du mois de septembre 2001, d’un Conseil Interministériel consacré à la rentrée scolaire et universitaire.

Le Conseil a pris les mesures individuelles suivantes :

  • Monsieur Cheikh Tidiane CISSE est nommé Commissaire général au pèlerinage aux Lieux Saints de l’Islam pour l’année 2002 ;
  • Monsieur Yérim THIOUB, Administrateur des Affaires Maritimes, précédemment Conseiller Technique au Ministère de la Pêche, est nommé Directeur de la Protection et de la Surveillance des Pêches, en remplacement de Monsieur Ndome FAYE, appelé à d’autres fonctions ;
  • Monsieur Alassane Oumar BA, Ingénieur Océanographe, est nommé Directeur du Centre National de Formation des Techniciens de Pêche Maritime, en remplacement de Monsieur Amadou Dia MBODJ, appelé à d’autres fonctions.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie