AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des ministres du 11 juin 2009

Conseil des ministres du 11 juin 2009

Le Conseil des ministres s’est réuni le jeudi 11 juin 2009, à partir de 10 heures, au Palais de la République, sous la présidence de Son Excellence Maître Abdoulaye Wade, président de la République.

Le président de la République a informé le conseil des audiences qu’il a accordées à :

Une délégation du World Trade Center ,

Monsieur Mohamed Ibn Chambas, secrétaire exécutif de la CEDEAO ,

Une délégation du Forum Brésil-Afrique conduite par Miguel Jorge, ministre d’Etat, ministre du Développement, de l’Industrie et du Commerce extérieur du Brésil.

Monsieur Fassi Fihri, ministre des Affaires étrangères du Maroc

Une délégation du Groupe Mittal conduite par le ministre d’Etat Ousmane Ngom

Une délégation d’IFRACO conduite par Louise Kantrow

Le chef de l’Etat a informé les ministres avoir présidé le Conseil présidentiel sur les préparatifs du FESMAN.

Dans sa communication au Conseil, Le président de la République a félicité le ministre d’Etat Mame Birame Diouf et les acteurs impliqués dans l’organisation du FESMAN pour le niveau satisfaisant des préparatifs. Il a cependant formulé des observations, suggestions et recommandations pertinentes relatives notamment à la stratégie de communication, au contenu du Festival et à l’hébergement des participants.

Le Président de la République a beaucoup insisté sur la nécessité de sensibiliser davantage les Sénégalais et la Diaspora et en appelle au sens de la Téranga bien de chez nous. Autrement dit que chaque foyer offre l’hospitalité à un festivalier.

Il a aussi instruit les organisateurs à assurer une dimension mondiale et populaire au FESMAN.

Le chef de l’Etat a encore rappelé l’importance et la signification de cet évènement pour le destin du monde noir et a souhaité qu’il soit autant celui des intellectuels que celui des populations. Il souhaite ainsi que ces dernières manifestent leur adhésion et se mobilisent autour de l’évènement.

Le Président de la République a informé le conseil qu’il se rendra ce lundi 15 juin au Gabon pour présenter ses condoléances à la famille Bongo et au peuple gabonais.

Le chef de l’Etat a aussi fait part au Conseil de son implication aux côtés de son homologue malien pour trouver un dénouement heureux à la situation de Transrail. Il a à cet effet indiqué que des dispositions sont en train d’être prises pour examiner de près la situation d’endettement de l’entreprise afin de lui trouver des solutions.

Revenant sur les préparatifs de la campagne agricole, le chef de l’Etat a informé le Conseil de la mise à disposition par le Maroc, pays frère d’équipements et de ressources humaines dans le cadre de la gestion des pluies artificielles.

Il a en même temps informé le Conseil de l’acquisition de deux avions pour assurer au Sénégal plus d’autonomie dans la production de pluies artificielles.

Dans sa communication au Conseil, le Premier ministre a assuré que le Gouvernement prendra toutes les dispositions idoines pour assurer une parfaite organisation du FESMAN en décembre 2009.

Dans ce sens il a indiqué qu’une large campagne d’information et de sensibilisation de la population sénégalaise sera entreprise afin qu’elle s’approprie le FESMAN et réserve un accueil exemplaire aux participants.

Au titre de ses audiences, le Premier ministre a informé le Conseil avoir reçu Messieurs Abbas Jabber et Pape Diack respectivement président du Conseil d’administration et vice-président du Conseil de la SUNEOR, accompagnés du directeur général de Transrail.

Au titre des réunions, le Premier ministre a informé avoir rencontré une délégation de partenaires au développement et donné l’assurance que les mesures nécessaires seront prises pour accélérer la mise en œuvre des réformes liées aux finances publiques et au renforcement de la lutte contre la corruption.

A cette occasion, le Premier ministre a rappelé les mesures conjoncturelles prises par le gouvernement pour atténuer l’impact de la crise sur les groupes vulnérables et réitérer l’engagement du gouvernement à asseoir les fondements d’une politique d’autosuffisance alimentaire susceptible de garantir la sécurité alimentaire.

Concernant la gouvernance le Premier ministre a fait part au Conseil de la satisfaction exprimée par les partenaires dans le cadre de la lutte contre la corruption.

Le Premier ministre a aussi informé avoir présidé avec le Représentant Résident de la Banque africaine de développement une réunion de suivi et de relance du projet d’électrification rurale pour lequel notre pays avait obtenu de son institution un financement depuis 2004. Ce projet couvre la concession d’électrification rurale de Linguère, Louga, et Kébémer.

Pour améliorer la capacité d’absorption des ressources extérieures mises à la disposition de notre pays, le Premier Ministre a informé le Conseil qu’il organisera régulièrement des rencontres sur des projets et programmes jugés non performants par nos partenaires au développement.

Le Premier ministre a informé le Conseil avoir présidé une réunion restreinte pour préparer le Conseil interministériel sur le bilan de la campagne agricole 2008/2009 et sur les perspectives de la campagne agricole 2009/2010.

Interpellé par le président de la République sur la visite de la délégation de deux cents hommes d’affaires brésiliens à Dakar dans le cadre de leur tournée en Afrique, le ministre d’Etat, ministre de la Coopération internationale, de l’Aménagement du Territoire, des Transports aériens et des Infrastructures s’est réjoui de l’implication des différents ministères et de l’Apix pour donner un cachet particulier à cette rencontre. Il a aussi salué la participation du secteur privé au forum en rappelant que l’essentiel des projets qui seront soumis aux partenaires brésiliens devra émaner du secteur privé conformément à la volonté du chef de l’Etat.

Le ministre d’Etat a suggéré la tenue d’un Conseil interministériel pour assurer au secteur privé un meilleur accompagnement et une meilleure exploitation des opportunités d’affaires avec les brésiliens.

Pour permettre au Sénégal de garder ses avantages comparatifs dans les domaines portuaire et routier, le ministre d’Etat, ministre de la Coopération internationale, de l’Aménagement du Territoire, des Transports aériens et des Infrastructures, a plaidé en faveur de la réhabilitation et de la modernisation du corridor ferroviaire Dakar-Bamako. Il s’est dit fortement préoccupé par la situation de paralysie du trafic sur cet important axe due à des travaux.

A cet effet, le président de la République a instruit le chef du gouvernement à prendre toutes les dispositions nécessaires pour l’achèvement sans délai des travaux routiers, en particulier sur l’axe Kafrine-Tambacounda.

Le ministre de l’Education nationale a quant à lui fait part au Conseil de l’hommage que la Communauté internationale par le biais de l’UNESCO a rendu au chef de l’Etat pour magnifier sa politique en matière d’enseignement supérieur à savoir :

La carte universitaire sénégalaise La qualité du portefeuille de ressources humaines riche de six cents Docteurs d’Etats, de trois mille Doctorants, et de quarante étudiants en Physique nucléaire.

A ce propos, le ministre fera une communication à la Conférence mondiale de l’Enseignement supérieur prévue à Paris pour exposer le point de vue de l’Afrique en matière d’Enseignement supérieur et partager l’expérience sénégalaise.

De Genève, le ministre d’Etat, Garde des Sceaux, ministre de la Justice a fait part au Conseil du rapport sur la situation des droits de l’Homme au Sénégal qui vient d’être adopté à l’unanimité par tous les pays membres de la Commission des Droits de l’Homme des Nations unies. À l’occasion de cette tribune, tous les intervenants ont salué le rôle très positif du Président de la République pour la consolidation de l’Etat de Droit et de la Paix en Afrique et dans le Monde.

Le ministre de l’Energie et des Biocarburants a informé le Conseil de la visite de la société INFRACO cotée à la bourse de New York pour des investissements dans les secteurs de l’énergie renouvelable et en particulier éolienne.

Le ministre de l’Agriculture est revenu sur la réunion préparatoire du Conseil interministériel sur la campagne agricole 2009/2010 tenue le mercredi 10 juin.

Le ministre s’est réjoui de l’acquisition, de la mise en place et de la cession de la quasi-totalité des intrants aux paysans. Des efforts devront cependant être poursuivis en ce qui concerne les produits phytosanitaires.

Le Conseil a pris les mesures individuelles suivantes :

  • Monsieur Abdoulaye Diagne, administrateur civil est nommé directeur de l’Administration générale et de l’équipement au ministère de l’Economie maritime, de la Pêche et des Transports Maritimes en remplacement de Monsieur Abdou Khoudoss Niang appelé à d’autres fonctions.
  • Monsieur Ibrahima Ndour, professeur d’enseignement secondaire principal de classe exceptionnel est nommé directeur de l’enseignement moyen secondaire général au Ministère de l’Enseignement préscolaire, de l’Elémentaire et du Moyen secondaire et des Langues nationales.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie