AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des ministres du 10 février 2005

Conseil des ministres du 10 février 2005

Le Conseil des ministres s'est réuni le jeudi 10 février 2005 au Palais de la République, sous la présidence du chef de l'État, Me Abdoulaye Wade.

Dans sa communication, le président de la République a informé le Conseil de l’audience qu’il a accordée, le 1-er février 2005 à une équipe américaine spécialisée dans les ports, intéressée par la réalisation d’investissement au niveau du port de Kaolack.

Le chef de l’État a informé des audiences qu’il a accordées, le 1-er février 2005, à Monsieur Farrouk Kaddoumi, ministre des Affaires étrangères de la Palestine, et le 8 février 2005 à Monsieur Ould Abdallah représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest.

Le président de la République a informé le Conseil des conclusions des travaux du Sommet de l’Union africaine, tenu les 30 et 31 janvier 2005.

Le chef de l’État a ensuite évoqué la récente visite au Sénégal du président Jacques Chirac qui a coïncidé avec la tenue du forum du Dakar-agricole.

Le Conseil s’est réjoui de la visite du président français qui a permis de raffermir les relations séculaires de coopération entre la France et le Sénégal et a félicité le chef de l’État pour le succès de cette visite officielle.

Le président de la République a adressé ses remerciements aux populations pour l’accueil chaleureux et fraternel qui a été réservé à son hôte.

Revenant sur les travaux du forum du Dakar agricole, le chef de l’Etat a remercié tous les partenaires qui ont permis le succès de cette première édition.

Le Conseil des ministres a félicité le président de la République pour cette belle initiative et pour le succès remarquable de la rencontre.

Le chef de l’État a adressé ses félicitations au ministre d’État, ministre de l’Agriculture et de l’Hydraulique pour la bonne organisation de la rencontre et lui a demandé de mettre sur pied un organe chargé de la gestion du Dakar agricole appelé à rythmer l’évolution de l’agriculture africaine.

Le président de la République a informé des résultats des travaux du Sommet extraordinaire de la CEDEAO consacré à la situation au Togo et auquel il a pris part le mercredi 9 février 2005.

Le chef de l’État a fait part de la célébration des journées de l’artisanat qu’il présidera le vendredi 11 février 2005.

Le président de la République a informé le Conseil de la visite officielle qu’effectue au Sénégal, à compter du 14 février 2005, Son Excellence Maaouya Ould Sid’Ahmed Taya, président de la République islamique de Mauritanie.

Le chef de l’État a demandé au ministre de l’Éducation de faire le point sur les actions menées par son département en Casamance.

Au titre de sa communication, le Premier ministre, évoquant les activités diplomatiques sans précèdent qui se sont déroulées à Dakar au cours de la semaine écoulée, a adressé au chef de l’État les félicitations du Gouvernement pour la visite mémorable du président Jacques Chirac au Sénégal, qui a été un grand succès.

Évoquant la tenue du Forum Dakar agricole, fruit d’une initiative personnelle du président de la République, il s’est réjoui de cette rencontre qui a grandement contribué à accroître la visibilité du Sénégal sur la Scène internationale et qui témoigne de la grandeur de sa diplomatie.

Le Premier ministre a ensuite rendu compte des activités gouvernementales tenues sous sa présidence, à savoir :

  • le lancement, le 1-er février 2005 à Dakar, du programme national de mise à niveau des entreprises, suivi le même jour de l’ouverture à Foundiougne des négociations Gouvernement-MFDC ;
  • l’ouverture le 2 février 2005 à Dakar, des journées nationales de la qualité ;
  • la rencontre, le 3 février 2005, avec les milieux français accompagnant le président Jacques Chirac en visite officielle, en présence des membres du gouvernement, de l’APIX et de représentants du secteur privé national ;
  • l’ouverture, le 8 février 2005, du Forum national sur l’initiative du millénaire, suivi le même jour de l’ouverture des travaux du Conseil national de lutte contre le SIDA ;
  • la présidence, le 9 février 2005, au CICES, des travaux du Comité national consultatif des Femmes.

Le Premier ministre a informé le Conseil du lancement, le samedi 12 février 2005, sous sa présidence, des travaux du pont de Médina Ndiathbé.

Le ministre de l’Économie et des Finances a rendu compte des travaux de la conférence ABCDE de la Banque mondiale qui s’est tenue pour la première fois en Afrique du 27 au 28 janvier 2005 à Dakar, sur le thème ’’Intégration et croissance’’. Le choix de notre pays pour abriter cette rencontre a été dicté par les performances réalisées dans le domaine économique et de la croissance ainsi que par l’engagement personnel du chef de l’État.

Le ministre de l’Éducation a rendu compte des travaux de la conférence du ’’Global Development Network’’, tenue à Dakar le 24 janvier 2005 à l’initiative de la Banque mondiale, et qui a rendu hommage à la renaissance de la pensée économique africaine symbolisée par le NEPAD, la solidarité numérique, le Dakar agricole, etc.

Il a fait part des actions du gouvernement en cours, mises en œuvre en Casamance sur instructions du président de la République, concernant le secteur de l’éducation à savoir :

  • le démarrage des travaux de construction du Collège universitaire régional de Ziguinchor ;
  • la construction de trois lycées neufs à Ziguinchor, Oussouye et Thionck Essyl ;
  • la construction en cours de 150 classes pour l’enseignement élémentaire ;
  • la construction d’une nouvelle école de formation des instituteurs ;
  • la mise en place de cantines scolaires dans les régions de Kolda et de Ziguinchor.

Le ministre d’État, ministre des Affaires étrangères a fait une communication sur la situation internationale axée sur la reprise du dialogue israélo-palestinien.

Le Conseil a salué la rencontre entre MM. Ariel Sharon et Mahmoud Abbas, le mardi 8 février 2005 à Charm EL-Cheikh, pour les perspectives qu’elle ouvre dans le règlement de la crise israélo-palestinienne.

Le Conseil a examiné et adopté :

  • un projet de décret instituant une Commission chargée de préparer une réforme du droit de la terre ;
  • un projet de décret créant un projet pour le développement du port de Kaolack.

Au titre des mesures individuelles :

  • M. Ibrahima Niang, précédemment Directeur général de la Société nationale des Chemins de Fer, est nommé Directeur général de l’Agence nationale des nouveaux chemins de Fer ;
  • M. Saliou Diagne, administrateur civil principal, est nommé Directeur de l’Imprimerie nationale, en remplacement de M. Ndiaga Diouf.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie