AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des ministres du 03 décembre 2009

Conseil des ministres du 03 décembre 2009

Le Conseil des ministres s’est réuni, le jeudi 03 décembre 2009, à partir de 10 heures, au Palais de la République, sous la présidence de Son Excellence Maître Abdoulaye Wade, président de la République.

Dans sa communication au Conseil, le Président de la République a fait part de sa visite à Ouagadougou, du 30 novembre au 01 décembre 2009, à l’invitation de Son Excellence Monsieur Blaise Compaoré, Président du Burkina Faso.

Le Chef de l’Etat a pris part, dans la capitale burkinabé, à la cérémonie d’ouverture du premier colloque africain sur le travail décent organisé en collaboration avec le Bureau International du Travail (BIT). L’objectif de ce colloque, a précisé le Président de la République, était de définir une feuille de route panafricaine pour l’élaboration de politique visant à réduire le décalage entre la reprise économique et la création d’emplois décents.

A ce sujet, le Président de la République a relevé l’importance de la création d’activités génératrices d’emplois adaptées aux réalités de chaque région. Autrement dit, il faut coller l’emploi à l’activité et l’activité à la structure de la pauvreté.

Le Chef de l’Etat a aussi exhorté les pays occidentaux à venir investir en Afrique en finançant des projets générateurs d’emplois. En marge du colloque le Président de la République a eu un entretien en tête à tête avec :

  • Son Excellence Monsieur Blaise Compaoré, Président du Faso ;
  • Monsieur Soumaila Cissé, Président de la Commission de l’UEMOA ;
  • Monsieur Sidibé Directeur de AFRICABLE.

Le Président de la République a également accordé une audience à la communauté sénégalaise au Burkina Faso qui a tenu à le féliciter pour toutes ses réalisations visant à faire du Sénégal un pays émergent. Le chef de l’Etat, Président en exercice de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI), a exprimé sa vive préoccupation suite au résultat du référendum interdisant la construction des Minarets en Suisse.

Rappelant le Communiqué final du 11ème Sommet de la Conférence Islamique de mars 2008 à Dakar, notamment face à des manifestations islamophobes dans certains milieux occidentaux, le Président de la République a réitéré le rejet, par l’Organisation de la Conférence Islamique, de ces actes discriminatoires et contraires aux règles du droit international garantissant la liberté de culte et aux principes qui gouvernent la coexistence pacifique des peuples et des religions.

Evoquant la question des émissions religieuses dans les radios et télévisions sénégalaises, le Chef de l’Etat a, tout en soulignant l’intérêt qu’il porte à de telles émissions, attiré l’attention sur le respect scrupuleux des équilibres qui fondent la Nation sénégalaise, à savoir la tolérance, le sens de la mesure, le souci de l’équité et la pondération. Toutes choses qui font que les médiats doivent s’évertuer à se conformer à leur cahier de charges.

Le Président de la République, évoquant la situation du bac de Foundiougne remis en état, a, à ce sujet donné des instructions au Gouvernement pour engager, dans les meilleurs délais, un vaste programme de suppression progressive des bacs au Sénégal et d’édification de ponts pour contribuer à une meilleure fluidité de la circulation.

Le Chef de l’Etat est en outre revenu sur le problème de l’extraction du sable de dune dont l’exploitation effrénée et inconsidérée contribue fortement à l’érosion côtière et, par conséquent, à l’avancée de la mer et à l’accentuation du phénomène des inondations.

Le Président de la République, rappelant l’importance primordiale qu’il attache à l’Institut de Pédologie, a demandé au Gouvernement d’accélérer l’ouverture d’antennes dans les différents départements du pays.

Il a dans ce sens invité le Syndicat des agriculteurs, dans une perspective de performance, à mener une campagne de sensibilisation auprès des paysans en vue d’une meilleure utilisation des services de l’institut pour l’analyse des sols, pour l’amélioration des terres et leur adaptation aux activités agricoles.

Rappelant l’audience qu’il a accordée à M. Modibo Diarra de la Fondation Microsoft, le Président de la République a exprimé l’intérêt tout particulier qu’il accorde à un projet de d’installation de centrales solaires dans le Sahara capables de satisfaire la demande énergétique du Continent.

Il a, à ce propos, insisté sur l’importance de considérer « l’ensoleillement » comme une ressource naturelle au même titre que les ressources fossiles. C’est dans cette optique qu’il invite les pays africains à davantage prendre conscience de cette ressource stratégique en adoptant une position commune pour son exploitation au bénéfice des populations.

Le Président de la République, évoquant le prochain sommet de Copenhague, s’est félicité de l’intérêt international qui est accordé à la Grande Muraille Verte. A cet effet, le Chef de l’Etat a soumis au Gouvernement la question de l’ancrage de cet ambitieux programme : soit aux Nations Unies, soit à l’Union Africaine.

Evoquant la nécessité de créer les conditions d’une lutte déterminée contre la pauvreté en milieu rural, le Chef de l’Etat a exhorté le Gouvernement à développer une politique de promotion, à coté du tourisme classique balnéaire, un tourisme « familial » ou intégré, notamment en Casamance.

Le Président de la République, évoquant le fonctionnement des magasins témoins dans le cadre de la politique de réduction des prix des denrées de premières nécessités, a rappelé que la police des prix relavant du gouvernement, les élus locaux n’ont donc pas à interférer dans le processus de prise de décision de l’Etat.

Dans sa communication au Conseil, le Premier Ministre a informé avoir pris part, en compagnie d’une délégation gouvernementale à la Grande Mosquée de Dakar, à la prière à l’occasion de l’Aïd El Kébir.

Dans son sermon, l’Imam Ratib El hadji Aliou Moussa Samb a imploré le Tout Puissant de répandre sa grâce sur le Sénégal et son guide.

Le Premier Ministre a ensuite rendu compte des activités gouvernementales ci-après :

  • la réunion sur l’externalisation du paiement des bourses et des allocations universitaires. Il a, à cette occasion demandé au Ministre de l’Enseignement Supérieur de veiller personnellement à la mise en conformité des listes du bureau des bourses avec les normes du droit budgétaire et les exigences du système bancaire. Avec la finalisation de cette opération, près de 80.000 étudiants sénégalais vont pouvoir disposer de comptes et de cartes bancaires.
  • L’édition 2009 des Assises de l’Entreprise Organisées par le Conseil National du Patronat du Sénégal (C.N.P) qu’il a présidée.

A cette occasion le Premier Ministre a annoncé que l’Etat du Sénégal va adopter des mesures hardies portant sur la baisse du coût global de transfert de propriété et sur la baisse du taux de TVA dans le secteur touristique. Ces mesures seront complétées par la généralisation du système de télé déclaration et de télé paiement à même de faciliter les transactions.

Au titre de ses audiences, le Premier Ministre a informé avoir reçu :

  • une délégation du groupe ECOBANK conduite par Monsieur Kolapo Lawson, Président du Conseil d’Administration.
  • Le Directeur Général du Centre International des Affaires de L’OCI venu lui expliquer le projet d’organisation au Sénégal, en octobre 2010, d’une Conférence Islamique sur le tourisme.
  • Le Professeur Alessandro Frigiola, chef de la clinique de cardiologie de l’hôpital de san Donato de milan.
  • Madame Marie-Josée Jacobs, Ministre Luxembourgeois de la Coopération et de L’action Humanitaire.

A la suite du Premier Ministre, Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Environnement et le Ministre d’Etat Innocence Ntap, faisant leur compte rendu de mission à Deauville se sont félicités de la pertinence et de la qualité de la participation du Sénégal qui auront permis de renforcer la volonté affichée et exprimée des pays africains d’adopter une position commune en prélude au sommet de Copenhague sur le changement climatique.

Le Ministre du Tourisme et le Ministre Conseiller, Directeur Général de l’APIX, évoquant la question de la compétitivité du secteur touristique sénégalais ont relevé l’importance d’initier un programme transitoire pour sauver le tourisme dans certaines régions du Sénégal, en particulier la Casamance en vue d’aller à la rencontre de la vision du Chef de l’Etat d’un tourisme haut de gamme.

Cette vision déclinée dans la Stratégie de Croissance Accélérée à travers, entre autres, la politique d’infrastructures routières et aéroportuaires doit être soutenue par des mesures incitatives portant notamment sur la question de l’immatriculation du foncier de la SAPCO, de l’application du taux préférentiel communautaire de la TVA au secteur touristique du Sénégal et d’une bonne desserte aérienne de ces régions.

Le Ministre de l’Action Sociale a informé le Conseil de la tenue, le 03 décembre 2009, de la Journée Internationale des Handicapés dont le thème a porté, cette année, sur la « Promotion de l’Habilitation des Personnes Handicapées et leur Communauté de base à travers les Objectifs du Millénaire pour le Développement ». Il a, dans ce cadre rappelé les grands progrès accompli par l’Etat du Sénégal dans les domaines législatifs et réglementaires, au plan politique et institutionnel ainsi qu’en matière d’infrastructures.

Le Ministre conseiller, Directeur Général de l’Apix, évoquant la question de l’investissement direct étranger, a rappelé la nécessité d’accompagner la politique d’aménagement du territoire, de décentralisation industrielle en étroite collaboration avec les élus locaux et en s’appuyant sur la main-d’œuvre locale pour tirer un meilleur profit de l’afflux de ces capitaux.

Revenant sur la Journée des Handicapés, le Ministre Directeur Général de l’APIX a rapporté le témoignage de satisfaction à l’endroit du Gouvernement sénégalais pour avoir réalisé une autoroute à péage répondant aux standards internationaux qui prennent en considération la situation des personnes handicapées.

Khoureïchy Thiam, le Ministre de la Pêche a informé le Conseil de la fin des travaux de la gare maritime internationale et de la plate-forme de hangars de 8000 m2. Le Ministre a indiqué que la crise financière que traverse Dubai World n’affectera aucunement les activités de Dubai Port World au Sénégal.

Le Ministre de la Santé a informé le Conseil de célébration de la Journée Mondiale de Lutte contre le Sida en présence de Mme Viviane Wade sous le thème « Droits de l’Homme et Accès Universel aux services de préventions, de traitements, et de soins ». Elle s’est félicitée du taux de prévalence au Sénégal qui connaît une nette régression avec un taux de 0,7 % aujourd’hui.

Le Ministre de l’Agriculture a informé le Conseil de la tenue d’une réunion du Comité de Pilotage Restreint le 1er décembre 2009 faisant le point sur l’état d’avancement de la préparation du Sommet des Régions du Monde sur la Sécurité Alimentaire.

Le Ministre de la Culture a informé le Conseil avoir présidé le 02 décembre au CICES la Cérémonie d’Ouverture de la 12ème Edition de la Foire Internationale du Livre et du Matériel Didactique. Cette édition est inscrite sous le thème : « Le livre et la lecture face aux défis du numérique : enjeux et perspectives ».

Le Conseil a pris la mesure individuelle suivante : Monsieur Alassane Mangane, Inspecteur de l’enseignement élémentaire principal est nommé directeur des ressources humaines du ministère de l’Enseignement Préscolaire de l’Elémentaire du Moyen Secondaire et des Langues Nationales en remplacement de Monsieur Adama Diouf appelé à d’autres fonctions.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie