AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des ministres du 03 octobre 2002

Conseil des ministres du 03 octobre 2002

Le Conseil des Ministres s'est réuni le jeudi 03 octobre 2002 au Palais de la République, sous la présidence du Chef de l'État, Maître Abdoulaye WADE.

A l’ouverture, le Conseil a observé une minute de silence à la mémoire des victimes du naufrage du bateau " LE JOOLA " survenu le 26 septembre 2002.

Au titre de sa communication, le Premier Ministre, après s’être incliné devant la mémoire des disparus, a fait le point des actions entreprises depuis le jour de l’accident dans le cadre des opérations de secours et d’assistance aux victimes ainsi qu’à leurs familles.

Il a informé des Conseils interministériels ci-après tenus sous sa présidence au cours du mois de septembre 2002 :

  • le 10 septembre 2002 sur la préparation du troisième recensement général de la population et de l’habitat,
  • le 12 septembre 2002 sur la préparation de la rentrée scolaire et universitaire 2002 - 2003,
  • le 17 septembre 2002 sur la mise en œuvre de la stratégie de réduction de la pauvreté au Sénégal.

Le Premier Ministre a ensuite fait part au Conseil du démarrage de l’opération d’assistance au monde rural avec l’appui de la FAO, pour la distribution de semences pour les cultures de contre saison ou de décrue et de semences maraîchères.

Le Ministre de la Santé et de la Prévention a fait le point sur les mesures d’assistance au profit des victimes de l’accident du bateau " LE JOOLA " ainsi que des familles, sur le plan sanitaire et de la prise en charge psychologique, et a adressé ses encouragements aux personnels du corps médical mobilisés pour la circonstance.

Il a informé le Conseil du dépistage de douze cas de fièvre jaune n’ayant entraîné aucun décès, dans le Département de Mbacké. Il a en outre indiqué qu’en conséquence, des dispositions ont déjà été prises pour prévenir l’extension du foyer. C’est ainsi que des actions de pulvérisation et de vaccination ont démarré. Celles-ci se poursuivront pour couvrir l’ensemble de la zone concernée.

Le Ministre des Affaires Étrangères, de l’Union Africaine et des Sénégalais de l’Éxtérieur a informé le Conseil des lettres de condoléances qu’il a adressées, au nom du Président de la République, du Gouvernement et du Peuple sénégalais aux ambassadeurs des différents pays dont les ressortissants ont péri dans l’accident du bateau.

Dans sa communication, le Président de la République a évoqué le tragique accident du bateau " LE JOOLA " et a renouvelé ses condoléances attristées aux familles des victimes.

Le Chef de l’État a informé qu’il a reçu, le mercredi 02 octobre 2002, une délégation de l’Assemblée nationale conduite par son Président et composée de représentants de tous les groupes parlementaires, venue lui présenter les condoléances des représentants du Peuple et exprimer leur compassion.

Le Chef de l’État a informé le Conseil de sa décision de faire de tous les enfants mineurs des victimes de l’accident des pupilles de la nation. Il a demandé au Premier Ministre de formaliser cette décision.

Le Président de la République a informé le Conseil de la visite qu’il effectuera le vendredi 04 octobre 2002 à Ziguinchor auprès des populations.

Le Chef de l’État a donné des directives nécessaires pour la prise en charge systématique et prolongée des problèmes de discipline et de citoyenneté dans notre société.

Il a demandé au Premier Ministre d’établir la liste complète de tous les sites et actions qui constituent des dangers collectifs potentiels dans le pays.

Le Président de la République a demandé au Ministre de la Culture de réfléchir sur un projet de Mémorial en souvenir des victimes du naufrage.

Le Chef de l’État a aussi demandé au Premier Ministre qu’il soit publié un livre blanc sur le naufrage du bateau.

A la fin de sa communication, le Chef de l’État a rendu compte des voyages qu’il a effectués du 09 au 27 septembre 2002 en Malaisie et aux États Unis d’Amérique et le 29 septembre 2002 à Accra pour prendre part au Sommet extraordinaire des Chefs d’État de la CEDEAO.

Le Conseil a examiné et adopté un projet de loi portant création d’un établissement public communal de santé hospitalier à statut spécial dénommé Centre hospitalier Abass NDAO.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie