AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des Ministres du 8 octobre 2009

Conseil des Ministres du 8 octobre 2009

Le Conseil des Ministres s’est réuni, le jeudi 8 octobre 2009, à partir de 10 heures, au Palais de la République, sous la présidence de Son Excellence Maître Abdoulaye WADE, Président de la République.

Dans sa communication, le Président de la République a informé le Conseil avoir reçu en audience diverses personnalités parmi lesquelles :

  • Son Excellence M. Jean-Christophe RUFFIN, Ambassadeur de France à Dakar ;
  • L’Envoyé Spécial du Président Iranien Son Excellence M. Mahmoud AHMADINEJAD et
  • Le Dr Issifou Kogui NDOURO, Porteur d’un message du Président de la République du Bénin, Son Excellence M. Yayi BONI.

Le Chef de l’Etat a fait part au Conseil de la cérémonie d’ouverture de la 7ème conférence GLOBELICS qu’il a présidée, le mardi 6 octobre 2009, au Méridien Président.

Le Président de la République a, à ce propos, rappelé la place primordiale de la recherche et de l’innovation dans le développement. Il a salué le rôle éminemment utile du Réseau Global pour l’Economie de la Connaissance, de l’Innovation et de la Construction de Systèmes de compétence (GLOBELICS) ; réseau international de chercheurs qui utilisent les concepts d’apprentissage, d’innovation et de construction de systèmes de compétence.

Le Chef de l’Etat a, à cet effet, souligné l’importance capitale qu’il accorde aux travaux de ce réseau qui contribuent à la compréhension du rôle de la technologie et de l’innovation dans l’amélioration de la croissance et du développement durable, en mettant l’accent sur l’éducation, le capital humain, la santé, l’entreprenariat, la micro-finance, l’agriculture, la pêche, la micro-assurance, etc.

Le Chef de l’Etat a, par ailleurs, exprimé sa vive préoccupation face à l’importation des produits alimentaires dont la qualité n’est pas toujours garantie, et qui constituent une sérieuse menace pour la santé des populations. Il a, à ce sujet, demandé au Ministre du Commerce, au Ministre de la Santé et à celui de l’Industrie de veiller sur la valeur qualitative de ces produits en prenant, dans les plus brefs délais, des mesures vigoureuses et appropriées pour protéger les consommateurs contre ces importations de mauvaise qualité.

Le Président de la République a demandé au Ministre du Commerce de faire le point sur l’évolution des négociations sur les Accords de Partenariat Economique pour le Développement (APE).

Il a également interpellé le Ministre de la Culture sur sa visite en République Populaire de Chine et sur l’état des préparatifs de la cérémonie d’inauguration du Monument de la Renaissance Africaine en rappelant, encore une fois, l’importance de cet évènement pour le Sénégal et pour toute la diaspora africaine.

Le Président de la République a également insisté sur l’importance toute particulière qu’il accorde à l’Institut du Cinéma qui devrait permettre au Sénégal et à l’Afrique de mieux se positionner dans la promotion de l’industrie cinématographique mondiale.

Dans sa communication au Conseil, le Premier Ministre a rendu compte des activités suivantes :

  • la réunion des Ministres en charge des Télécommunications et des TIC des pays membres de la CEDEAO qu’il a présidée. Cette réunion devait, d’une part, adopter une importante directive destinée à harmoniser la lutte contre la criminalité et organiser la protection des données à caractère personnel dans les transactions électroniques et, d’autre part, se pencher sur la finalisation du réseau communautaire à large bande « ECOWAN » capable d’engendrer des progrès significatifs dans la lutte pour la réduction de la fracture numérique et accélérer l’intégration des pays de la CEDEAO dans la société de l’information.
  • l’inauguration de l’unité de production Philip Morris manufacturing Sénégal, filiale du Groupe Philip Morris International. D’un coût global de treize milliards de francs CFA, cet investissement a créé 400 emplois permanents et contribue substantiellement à l’accroissement de nos recettes fiscales par le biais des droits d’accises et de la TVA. La production de l’usine est essentiellement destinée à l’exportation vers 15 pays de l’Afrique de l’ouest et du centre.

Au chapitre de ses audiences, le Premier Ministre a informé le Conseil avoir reçu :

  • M. Alan KAMBEL, Ministre britannique contre la lutte des stupéfiants, accompagné de Son Excellence M. Christopher TROTT, Ambassadeur de la Grande Bretagne au Sénégal. A cette occasion, le Ministre britannique a salué le rôle de premier plan que joue le Sénégal en Afrique en matière de lutte contre l’usage et le trafic illicite des drogues et fait une offre pour le renforcement de notre coopération bilatérale en matière de lutte contre la criminalité transnationale ;
  • M. Jean Claude KUNZ, Président pour la région du Moyen-Orient et Afrique du Groupe Philip Morris International.

A la suite du Premier Ministre :

  • Le Ministre de l’Agriculture a informé le Conseil des opérations de mise en place et de cession des intrants (semences et engrais) dont les objectifs ont été largement atteints. Elle a fait remarquer que ces semences viennent renforcer les réserves personnelles des producteurs qui sont très importantes au vu des résultats de la GOANA I. Elle a également rappelé que la situation pluviométrique est toujours globalement satisfaisante sur l’ensemble du territoire national par rapport à la normale 1971-2000.
  • Le Ministre du Commerce a fait part au Conseil de l’impossibilité de la signature de l’accord sur les APE initialement prévue en Octobre 2009. La finalisation de cet accord doit être conditionnée, selon la partie africaine, à la prise en compte du PAPED dans les APE pour en réduire les coûts d’ajustement et favoriser la compétitivité et l’intégration régionale. Elle doit aussi s’assurer du maintien du prélèvement communautaire de solidarité de l’UEMOA et de la CEDEAO, du consensus autour des clauses de non exécution et de la nation la plus favorisée. Il a également souligné la nécessité, pour les pays africains, de conclure un accord collectif et solidaire afin d’éviter de tomber dans le piège des accords bilatéraux séparés qui risquent de les fragiliser davantage.

Revenant sur la fête de l’oignon, le Ministre du Commerce a, en outre, évoqué les bonnes performances enregistrées dans la production de l’oignon local qui, de 2 milliards en 2002, a porté son chiffre d’affaires à 17 milliards de francs CFA en 2009.

  • Le Ministre de la Culture a, de son côté, informé le Conseil des conclusions de sa visite en République Populaire de Chine pour la signature de l’Accord d’exécution du protocole signé en avril 2008 et portant sur la formation, le cinéma et d’autres aspects de la vie culturelle. Il est également revenu sur l’état d’avancement des préparatifs de l’inauguration du Monument de la Renaissance Africaine prévue le 12 décembre 2010. Il a mis l’accent sur la forte mobilisation qui a marqué le processus préparatoire des manifestations prévues à cet effet. Il s’agit, selon lui, de faire de cet évènement un moment privilégié de promotion des valeurs culturelles du monde noir.
  • le Ministre délégué chargé des Collectivités Locales et de la Décentralisation a présenté au Conseil la situation de la mobilisation des fonds de contreparties relatifs aux programmes de développement local. Il a également évoqué la question des indemnisations des personnes dont les biens seront touchés par les travaux prévus dans le cadre de l’exécution du Programme de renforcement et d’équipement des collectivités locales (PRECOL). Il a également rendu compte de la mission effectuée à Mbacké Kadior et à Ndindy et a transmis les remerciements de Serigne Cheikh Maty Leye Mbacké au Président de la République.

Le Conseil a pris les mesures individuelles suivantes :

  • Mme Seynabou DIAGNE, Professeur d’Enseignement Secondaire et Technique Professionnel, est nommée Directeur de l’Ecole Nationale de Formation en Economie Familiale et Sociale (ENFEFS), en remplacement de Mme Michelle SOW ;
  • M. Abdoulaye NDIAYE, Magistrat, est nommé Secrétaire Général du Ministère de la Justice, en remplacement de M. El Mansour TALL, appelé à d’autres fonctions ;
  • Professeur Saliou DIOP, Médecin, est nommé Directeur du Centre National de Transfusion Sanguine, en remplacement du Professeur Lamine DIAKHATE.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie