AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des Ministres du 4 juin 2009

Conseil des Ministres du 4 juin 2009

Le Conseil des Ministres s’est réuni le jeudi 4 juin 2009, à partir de 10 heures, au Palais de la République, sous la présidence de Son Excellence Maître Abdoulaye WADE, Président de la République.

Dans sa communication au Conseil, le Président a évoqué l’accident de l’airbus A 330 de la compagnie Air France au large du Brésil. Le Conseil a observé une minute de silence à la mémoire des disparus et a présenté ses condoléances aux Chefs d’Etats et aux peuples brésiliens et français.

Le Chef de l’Etat a informé le Conseil avoir reçu en audience :

  • M. Andy RAJOELINA, Président de la Haute Autorité de la Transition de Madagascar ;
  • une délégation de la RAM conduite par son PDG, M. Driss BENHIMA en compagnie du Ministre d’Etat, Ministre de la Coopération Internationale, de l’Aménagement du Territoire, des Transports Aériens et des Infrastructures ;
  • M. Alex SEGURA, Représentant Régional du FMI à Dakar ;
  • Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur du Mali ;
  • Mme Aïssatou SOW de Digital Link, en compagnie de Tidiane SECK, Directeur Général de l’Agence de l’Informatique de l’Etat (ADIE) ;
  • le Professeur Jean ZIEGLER, Rapporteur Spécial à l’ONU ;
  • Mme Soraya Rodriguez RAMOS, Secrétaire d’Etat de la Coopération Internationale et Présidente de l’Agence Espagnole de la Coopération pour le Développement.

Dans le cadre de ses activités, le Président de la République a évoqué sa rencontre avec les principaux acteurs politiques de la Mauritanie qui a abouti à la signature de l’Accord de Dakar.

Le Chef de l’Etat est revenu sur sa visite à Kédougou, le mercredi 3 juin 2009, où il a procédé à l’inauguration de la mine d’or de Sabodala et des Infrastructures du Programme social minier de Kédougou. Le Chef de l’Etat a, à cette occasion, reçu le premier lingot d’or sorti des terres de Sabodala, qu’il a remis au Premier Ministre comme patrimoine de l’Etat, marquant ainsi le démarrage effectif de la production et l’entrée du Sénégal dans le cercle restreint des pays producteurs d’or.

Le Président de la Réplique a ainsi salué le passage du Sénégal de l’âge d’or à l’âge de l’or et le niveau d’investissement de la société minière MDL d’un montant de 118 milliards de francs CFA qui classe le site d’exploitation de Sabodala parmi les plus modernes au monde.

Le Chef de l’Etat a relevé, pour s’en réjouir, la prise en compte par les sociétés minières de la dimension sociale à travers la réalisation d’infrastructures routières, d’installations hydrauliques, de cases de santé et d’écoles.

Dans sa communication au Conseil, le Premier Ministre a félicité le Président de la République pour le succès de sa médiation dans la crise politique en Mauritanie, pays voisin, frère et ami du Sénégal.

Au titre de ses activités, le Premier Ministre a informé le Conseil de la réunion de prise de contact qu’il a eue, le jeudi 28 mai 2009 avec les Partenaires au Développement. Il leur a signifié la volonté du Gouvernement de maintenir le dialogue en veillant à la régularité de la tenue des rencontres trimestrielles de suivi des engagements pris lors du Groupe Consultatif de Paris d’octobre 2007 sur le Sénégal.

Le Premier Ministre a fait part au Conseil de ses visites auprès de différentes familles religieuses mourides de Touba. Il a aussi évoqué sa visite à Foundiougne pour assister à la 9ème édition du Festival de cette ville. En marge de ces visites, il s’est rendu auprès du Khalife Mamadou Amadou DEME de Sokone et de Cheikh Mame Ansou NIANG de Sirmang, près de Karang.

A la suite du Premier Ministre, les Ministres ont, unanimement, salué le franc succès diplomatique obtenu par la médiation sénégalaise dans la crise politique en Mauritanie qui a abouti à la signature de l’Accord de Dakar. Cette victoire de la diplomatie sénégalaise a été saluée par l’ensemble de la communauté internationale. Ils ont félicité le Président de la République et le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères qui ont fait appel aux vertus africaines de l’arbre à palabres. Ces efforts de la diplomatie sénégalaise pour le retour à l’ordre républicain et le rétablissement de la légalité constitutionnelle en Mauritanie, confirment les traditionnelles qualités de Démocrate, de Combattant de la liberté et de Légaliste du Président de la République.

A ce propos, le Chef de l’Etat a salué l’engagement et l’accompagnement de la communauté internationale dans la crise mauritanienne et s’est dit convaincu que ce qu’il est convenu désormais d’appeler « l’Esprit de Dakar », en parlant de l’approche sénégalaise, donnera des perspectives nouvelles à la diplomatie internationale

Le Président de la République a fait part au Conseil des messages de félicitations de pays et institutions, en particulier du Président français Nicolas SARKOZY qui, par un communiqué de l’Elysée, a salué l’Accord de Dakar consacrant la fin de la crise en Mauritanie.

  • Interpellé sur les préparatifs de la campagne agricole, le Ministre de l’Agriculture s’est dit satisfait du taux de mise en place des intrants estimé à 70 % au 2 juin 2009 et de l’effectivité de l’installation des Comités locaux par les Préfets et les Sous-préfets.
  • Le Ministre délégué chargé des organisations paysannes et de la syndicalisation des Agriculteurs a, quant à lui, fait le point sur le processus de syndicalisation du monde paysan qui devrait prendre fin le 31 juillet 2009. Pour ce qui concerne la Banque verte, les démarches relatives à une recapitalisation de la CNCAS et la création d’agences départementales et de bureaux dans les communautés rurales suivent leur cours.
  • En direction du prochain G8, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Environnement a rappelé la volonté des pays africains d’adopter une position africaine de négociations qu’ils souhaiteraient voir défendue par le Chef de l’Etat. Faisant le point sur la Grande Muraille Verte, le Ministre d’Etat s’est félicité du taux de survie des plantes estimé à 70 % sur les 5.200 hectares de la Grande Muraille Verte.

Le Président de la République a saisi l’occasion pour demander aux ministères concernés de sensibiliser les populations sur les dangers de l’utilisation du sable marin pour les constructions, la nécessité de reconstituer les plages et d’intégrer un volet agricole dans les Eco-villages. Il est longuement revenu sur l’importance de la formation des agriculteurs pour l’utilisation des engrais organiques. Un Bureau de l’engrais organique sera créé à cet effet.

  • Le Ministre de la Santé, interpellé sur le redressement de la situation des établissements publics de santé, est revenu, entre autres, sur la nécessité de maîtriser la masse salariale au niveau des hôpitaux, le renforcement de leur contrôle et le paiement des dettes contractés par l’Etat.
  • Le Ministre des Sports, vu l’approche de l’hivernage, s’est dit prêt à engager une procédure d’urgence pour la réhabilitation des tribunes du stade Demba DIOP.

Le Conseil a pris les mesures individuelles suivantes :

  • M. Massata NIANG, Docteur Vétérinaire, précédemment Conseiller Technique au Ministère de l’Agriculture et de la Pisciculture, est nommé Secrétaire Général du Ministère de l’Agriculture et de la Pisciculture, en remplacement de Monsieur Ibrahima DIOUCK, appelé à d’autres fonctions ;
  • M. Mamadou DIALLO, Ingénieur agronome, précédemment Directeur régional du Développement rural de Kaolack, est nommé Directeur de l’Agriculture au Ministère de l’Agriculture et de la Pisciculture en remplacement de M. Samba KANTE, appelé à d’autres fonctions ;
  • Mme Maïmouna LO GUEYE, Ingénieur agronome, précédemment Coordonnatrice sous-régionale pour l’Afrique de l’ouest du Réseau Africain des Semences, est nommée Directeur de l’Analyse, de la Programmation et des Statistiques au Ministère de l’Agriculture et de la Pisciculture en remplacement de Monsieur Diossy SANTOS, appelé à d’autres fonctions ;
  • M. Papa Atou DIAW, Journaliste, précédemment Conseiller Technique chargé de la Communication au Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, est nommé Directeur de la Communication au Ministère de la Communication en remplacement de Madame Bitilokho NDIAYE, appelée à d’autres fonctions ;
  • M. Abdoulaye KOUYATE, Inspecteur de l’Education Populaire, précédemment Directeur de l’Administration Générale et de l’Equipement au Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, est nommé Directeur de l’Administration Générale et de l’Equipement au Ministère de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs ;
  • M. Oumar Daouda SOGNANE, Inspecteur Principal de l’Education Populaire, précédemment Chef de la Division de l’Administration Générale et de l’Equipement du Fonds National de Promotion de la Jeunesse, est nommé Directeur de la Jeunesse et de la vie Associative au Ministère de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie