AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des Ministres du 28 octobre 2010

Conseil des Ministres du 28 octobre 2010

Le Conseil des Ministres s’est réuni le jeudi 28 octobre 2010, à partir de 10 heures, au Palais de la République, sous la présidence de Son Excellence Maître Abdoulaye WADE, Président de la République.

Le Chef de l’Etat a fait part au Conseil des audiences qu’il a accordées à plusieurs personnalités parmi lesquelles :

  • M. Bobby PITTMAN, Vice-président de la BAD ;
  • M. François PIERSON, Président d’AXA Assurances en compagnie de M. Ababacar DIOP, Directeur de la Cellule SENECLIC ;
  • Mme Zaïnab Hawa BANGURA, Ministre des Affaires Etrangères de Sierra Léone, Envoyée Spéciale de son Excellence Monsieur Ernest Koroma en compagnie de Me Madické NIANG, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères ;
  • M. Nicolas NORMAND, Ambassadeur de France au Sénégal ;
  • Une délégation de SUDATEL.

Le Président de la République a informé le Conseil des missions qu’il a effectuées à Montreux (en Suisse) et Tripoli (en Libye).

A Montreux, le Chef de l’Etat a pris part au Sommet de la Francophonie qui s’est tenu du 23 au 24 octobre 2010 sur le thème : « Défis et Vision d’avenir pour la Francophonie ».

A cette occasion, le Président de la République a fait une communication sur « la Francophonie et le Développement durable ». Insistant particulièrement sur la créativité et l’esprit d’initiative comme réponses aux problèmes du sous développement, il a notamment mis en exergue :

  • Le concept de développement durable en parallèle avec la théorie du décollage économique « take off » de Rostov (Professeur américain d’économie) ;
  • Le système monétaire international et la nécessité de sa réforme ;
  • L’initiative Pétrole/Pauvreté). Le Chef de l’Etat a demandé à ce titre que le Secrétaire général de l’OIF contribue à la promotion de l’initiative sénégalaise pour la création d’un Fonds Pétrole contre Pauvreté.

A l’issue des travaux, le Sommet a adopté la déclaration de Montreux faisant ressortir la vision, les engagements et la stratégie d’action des Etats membres.

Le Sommet a également adopté neuf (9) résolutions portant sur :

  • La Déclaration de Bamako sur les pratiques de la démocratie, des droits et des libertés dans l’espace francophone, dix ans après son adoption ;
  • Les situations de crise, de sortie de crise et de consolidation de la paix ;
  • La situation en Guinée Conakry ;
  • La reconstruction d’Haïti ;
  • La lutte contre les faux médicaments et les produits médicaux falsifiés ;
  • La lutte contre la criminalité transnationale organisée ;
  • La lutte contre la piraterie ;
  • Les actes terroristes ;
  • Les inondations récurrentes dans de nombreux pays francophones.

Le Chef de l’Etat a exprimé sa grande fierté à la suite de la réélection de l’ancien Président de la République, Monsieur Abdou DIOUF, candidat du Sénégal à la tête de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Il lui a adressé ses vives félicitations.

En marge du Sommet, le Président de la République s’est entretenu avec plusieurs personnalités parmi lesquelles :

  • S.E.M le Président Abdou DIOUF et son épouse ;
  • S.E.M Idriss Deby ITNO, Président de la République du Tchad ;
  • S.E.M Jean CHAREST, Premier Ministre du Québec à qui il a notamment fait part de son initiative de créer un Institut du Français au Sénégal en association avec le Québec.

Le prochain Sommet de l’Organisation Internationale de la francophonie se tiendra à Kinshasa, en République Démocratique du Congo en 2012.

Après la Suisse, le Chef de l’Etat s’est rendu à Tripoli, en Libye où il s’est entretenu avec le Guide libyen Mouammar Kadhafi sur des questions relatives à l’Afrique, au monde Afro-arabe, à la Oummah islamique et à la coopération entre la Libye et le Sénégal. Sur ce dernier point, les deux dirigeants ont demandé la convocation, dans les meilleurs délais, de la Commission mixte Sénégal/Libye pour redynamiser la coopération entre les deux pays sur la base de projets concrets.

Avant de quitter Tripoli, le Président de la République a eu une audience avec la communauté sénégalaise de Libye qui l’a, entre autres félicité pour ses réalisations dans notre pays.

Le Chef de l’Etat a, en outre, invité le Ministre des Mines, de l’Industrie, de l’Agro Industrie et des PME à reprendre le programme de recherche pour l’analyse du sous sol sur toute l’étendue du territoire en ciblant particulièrement la zone de Linguère.

Il a fait part au Conseil de la mission qu’il effectuera à Ndjaména pour participer à la session Afrique du 8ème forum mondial du développement durable sur le thème « sauver le Lac Tchad ».

Le Premier Ministre a adressé ses félicitations au Chef de l’Etat et à l’ensemble du Gouvernement pour l’important travail accompli pendant son absence. Il a particulièrement remercié le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur pour avoir assuré son intérim avec brio.

 Le Ministre d’Etat, Ministre de la Coopération Internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l’Energie a fait part au Conseil des initiatives prises par son département dans le cadre de la relance et de la restructuration du secteur de l’Energie. Il a, à ce sujet, informé le Conseil de la mise en place d’un comité de restructuration et de relance chargé de veiller à la supervision de la réalisation des conclusions et recommandations des différentes études, diagnostics et audits réalisés à cet effet. Ce Comité qui est chargé du suivi et de la mise en œuvre du plan de restructuration et de relance peut s’adjoindre, selon lui, toute compétence susceptible d’apporter son concours à cette initiative.

Le Ministre d’Etat a, dans la même démarche, fait part des initiatives prises pour faire face aux délestages dans la ville de Ziguinchor avec l’acheminement de deux groupes électrogènes de grandes capacités. Ce dispositif devrait permettre de combler le déficit enregistré dans cette région.

 Le Secrétaire Général de la Présidence de la République a, au nom du Ministre de la Santé et de la Prévention, informé le Conseil du lancement le mercredi 27 octobre 2010, de la campagne de vaccination contre la poliomyélite, en synchronisation avec les pays de la sous-région, en vue de mieux faire face à la recrudescence de cette maladie.

 Le Ministre de la Communication et des Télécommunications, Porte-parole du Gouvernement a rendu compte au Conseil du démarrage prochain des activités du Comité National pour le Numérique qui sera installé, sous peu par le Premier Ministre. La mise en place de ce Comité chargé de piloter le passage du Sénégal du mode de diffusion analogique au mode de diffusion numérique, ainsi que l’arrêt complet des émissions analogiques et la réutilisation des fréquences ainsi libérées, a-t-il dit, traduit l’ambition du Chef de l’Etat de réussir l’avènement de la Télévision Numérique Terrestre au Sénégal. Le Comité National pour le Numérique officialisera sous peu le calendrier d’extinction de la télévision analogique dans notre pays. Le basculement de la télévision vers le numérique, a ajouté le Ministre, va permettre d’engranger un important dividende numérique qui offrira ainsi de grandes possibilités de développement des nouveaux services à fort potentiel comme : la télévision sur le téléphone portable ; la télévision à haute définition, mais aussi des services avancés de télécommunications comme l’accès, en mobilité, à l’internet à haut débit.

 Le Ministre de la Jeunesse a fait le point sur le niveau d’exécution du programme JFA (Jeunes dans les Fermes Agricoles) du plan REVA pour l’insertion durable des jeunes dans l’agriculture. Il vise également à faire émerger de jeunes agriculteurs professionnels en milieu rural par la création d’emplois décents et durables. La première phase, qui concerne 23 fermes est en cours d’exécution et permettra la création de plus de mille emplois jeunes tout en contribuant à la lutte contre l’exode rural.

 Le Ministre de l’Action Sociale et de la Solidarité Nationale a informé le Conseil s’être rendu à Touba, le Samedi 23 octobre 2010, en compagnie d’une forte délégation pour des actions humanitaires en faveur des populations de la localité. Elle s’est notamment rendue à l’hôpital régional de Diourbel où elle a rendu visite à des nouveaux nés quadruplés et apporté le soutien du Chef de l’Etat.

 Le Ministre de l’Entreprenariat Féminin et de la Micro finance a rendu compte du déroulement de la cérémonie officielle de lancement du Fonds National de Crédit pour les Femmes (FNCF), sous la présidence effective de Madame Viviane WADE, et en présence de Monsieur le Premier Ministre.

Cette manifestation a été un moment fort de communion des femmes des quatorze (14) régions du Sénégal, pour réitérer leur reconnaissance au Président de la République, pour la création de ce précieux instrument de financement public, en vue de leur promotion économique et sociale.

Le Ministre de l’Entreprenariat Féminin et de la Micro finance a aussi informé le Conseil avoir participé à la cérémonie de lancement du Programme Sénégalo-Allemand d’Appui à la Compétitivité, à la Croissance des PME et à la Performance du Secteur de la Micro finance.

Le Conseil a pris la mesure individuelle suivante :

  • Monsieur Moustapha THIAM, Docteur vétérinaire Océanographe est nommé Inspecteur Technique au Ministère de l’Economie Maritime.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie