AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des Ministres du 25 novembre 2010

Conseil des Ministres du 25 novembre 2010

Le Conseil des Ministres s’est réuni le jeudi 25 novembre 2010, à partir de 10 heures, au Palais de la République, sous la présidence de Son Excellence Maître Abdoulaye WADE, Président de la République.

Le Chef de l’Etat a fait part au Conseil des audiences qu’il a accordées à plusieurs personnalités parmi lesquelles :

  • M. Robert CARAYON, Député à l’Assemblée Nationale française et Président de la Fondation Prométhée ;
  • Mme Marcia BERNICAT, Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique à Dakar ;
  • M. Cheikh Tidiane MBAYE, Directeur Général de la SONATEL ;
  • M. Luc CHATEL, Ministre français de l’Education Nationale et de la Vie Associative ;
  • M. MALVY, Président de la Région Française de Midi Pyrénées en compagnie de M. Aliou NIANG, Président des Régions du Sénégal ;
  • M. Stéphane RICHARD, PDG de France -Télécoms en compagnie du Directeur Afrique-Moyen Orient et M. Cheikh Tidiane MBAYE, Directeur Général de la SONATEL ;
  • M. Mohamed Ould MERZOUG, Haut Commissaire de l’OMVS ;
  • M. Tayeb, Directeur Général de la BID ;
  • M. Lamine NIANG, Président de la Chambre de Commerce ;

Le Chef de l’Etat a également reçu :

  • Une délégation des Ministres de l’Education participant à la CONFEMEN ;
  • Une délégation de la commission scientifique du Festival Mondial des Arts Nègres, conduite par le Professeur Ibra Der THIAM. 

Dans sa communication au Conseil, le Chef de l’Etat a, tout d’abord, souhaité la bienvenue aux nouveaux Ministres d’État, Conseillers à la Présidence de la République et s’est félicité de leur engagement résolu à l’accompagner dans sa vision de faire du Sénégal un pays émergent.

Le Président de la République a ensuite exprimé toute sa satisfaction pour la première qualification de l’équipe nationale cadette du Sénégal à une phase finale de Coupe d’Afrique des nations de football qui aura lieu au Rwanda en 2011. Il a adressé ses vives félicitations aux « Lionceaux », à leur encadrement ainsi qu’au Ministre des sports et les a encouragés à poursuivre dans la voie de l’excellence afin de représenter dignement le Sénégal lors de cette compétition. Il a, dans cette optique, donné des instructions au Gouvernement pour assurer une bonne préparation et une bonne participation de ces jeunes footballeurs à la CAN cadette.

Le Chef de l’Etat a, par ailleurs, instruit le Premier Ministre de mettre en place une commission afin d’évaluer l’impact des fêtes sur la productivité des travailleurs et l’effet induit sur l’économie nationale.

Abordant la question des abris provisoires représentant 21% des édifices scolaires, le Président de la République a demandé au Ministre en charge de l’Habitat d’encourager les promoteurs immobiliers à s’orienter aussi vers la construction de salles de classes à travers le pays. Il a dans ce cadre évoqué les doléances des populations de Médina Yoro Foula, dans la région de Kolda.

Évoquant la commercialisation agricole, le Chef de l’Etat a invité les huiliers à honorer leurs engagements vis-à-vis des banques afin de lever les contraintes liées aux conditions de financement de la présente campagne agricole. Il a encouragé le Ministre de l’Agriculture à tout mettre en œuvre pour promouvoir la diversification de la clientèle en explorant la filière étrangère.

Le Président de la République est également revenu sur la question de l’érosion côtière en Afrique et a invité la Communauté scientifique internationale composée notamment d’experts africains, américains, européens à lancer une étude sur les différentes possibilités de faire face à l’érosion côtière de Casablanca au Cap.

Le Chef de l’Etat a, en outre, informé le Conseil des missions qu’il effectuera à partir du dimanche 28 novembre 2010 à Tripoli, en Libye et à Cancun, au Mexique, pour prendre part respectivement au Sommet Afrique-UE et à la Conférence des Nations Unies sur les Changements Climatiques. Il a, à cette occasion, invité le Ministre de l’Environnement à initier la création d’un sous groupe africain composé des onze pays traversés par la Grande Muraille Verte pour sensibiliser la communauté internationale et promouvoir ce grand projet.

Dans sa communication, le Premier Ministre, a informé le Conseil avoir présidé la cérémonie de pose de la première pierre du nouveau siège de la SONATEL qui sera implanté sur le périmètre de la VDN, pour un coût estimé à 10 milliards de francs CFA.

Il a annoncé la tenue prochaine d’une rencontre entre l’Association des Maires du Sénégal, le Ministre chargé des Collectivités Locales et le Ministre chargé de l’Energie pour examiner les modalités de règlement des créances des Collectivités Locales vis-à-vis de la SENELEC au plus tard le 31 décembre 2010.

Il a en outre fait part des audiences qu’il a accordées à :

  • MM. Jacques de POIX et Arnaud de VIVIES, respectivement Directeur International et Administrateur Général de l’Ordre de Malte ;
  • M. Stéphane RICHARD, Directeur Général de France Télécom, en compagnie de M. Cheikh Tidiane MBAYE, Directeur Général de la SONATEL ;
  • Professeur Saliou NDIAYE, Recteur de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar.

 Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Environnement a fait le point sur les enjeux du Sommet de Cancun sur le climat. Il a, par ailleurs, fait part de l’accord obtenu de l’Union européenne pour financer à hauteur de 1,4 milliards de dollars une partie importante de la réalisation de la Grande muraille verte.

 Le Ministre d’Etat, Ministre de la Coopération Internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l’Energie est revenu sur les difficultés de trésorerie de la SENELEC. Il a ainsi souhaité le règlement rapide de la dette de dix sept milliards que les collectivités locales sont appelées à honorer avant le 1er janvier 2011. L’audit qui se poursuit, les mesures visant à recouvrer les créances et la mobilisation de ressources additionnelles devront permettre à terme à la SENELEC de mettre en œuvre une nouvelle politique axée sur la recherche de la satisfaction totale de la demande avec un service de qualité aux usagers qui passe par l’acquisition de nouvelles centrales énergétiques, l’approvisionnement correct en fuel et une bonne maintenance des installations.

 Revenant sur les créances dues par les Collectivités Locales à la SENELEC, le Ministre d’Etat, Ministre des Mines, de l’Industrie, de l’Agro-industrie et des PME a rappelé que l’éclairage public, relevant de la sécurité publique, avait fait l’objet d’une décision en Conseil des Ministres pour sa prise en charge par l’Etat. Il a également préconisé un règlement croisé des créances entre les Collectivités Locales et la SENELEC.

 Sur le même chapitre, le Ministre de la Décentralisation et des Collectivités Locales a suggéré de moduler le règlement des créances des Collectivités Locales vis-à-vis de la SENELEC en tenant compte de la distinction entre les créances concernant les édifices publics et celles relatives à l’éclairage public. Cette modulation devrait également prendre en compte les capacités financières des Collectivités Locales.

 Le Ministre délégué chargé de l’Energie a, cette occasion, suggéré la mise à profit des services de la SENELEC pour aider à la sincérité dans les prévisions budgétaires relatives à la consommation énergétique des collectivités locales ; il a également préconisé l’implication des autorités administratives pour la sécurisation des fonds alloués en vue de s’assurer de leur destination finale.

 Evoquant la Conférence des Etats riverains de l’Atlantique, le Ministre d’Etat Moustapha SOURANG a indiqué que la déclaration de Rabat a retenu deux idées phares de Monsieur le Président de la République du Sénégal à savoir :

  • le projet de Mur de l’Atlantique ;
  • l’idée d’une solidarité énergétique des vingt pays qui bordent l’Atlantique.

 Le Ministre de l’Economie Maritime a fait le point sur sa participation à l’Exposition Internationale des Produits Halieutiques et des Pêches du 11 au 13 novembre 2010 en Corée du Sud.

A Séoul, le Ministre en compagnie de l’Ambassadeur du Sénégal, a rencontré les autorités coréennes pour s’enquérir de l’état d’avancement d’importants projets présentés à la République de Corée, notamment l’acquisition de deux navires à passager et de fret.

A Busan, le Ministre a procédé en compagnie du Vice Ministre de la pêche, du Maire de la ville à l’ouverture officielle de l’exposition dont le Sénégal était l’invité d’honneur. Ainsi, les discussions entre les Directeurs Généraux du Port de Dakar et de Busan ont permis de jeter les bases d’une coopération entre les deux villes portuaires que sont Dakar et Busan.

 Le Ministre de l’Enseignement Préscolaire, de l’Elémentaire, du Moyen Secondaire et des Langues nationales est revenu sur la 54ème Session de la Conférence des Ministres chargés de l’Education des pays ayant en partage le français (CONFEMEN) tenue du 15 au 25 novembre 2010 à Dakar. Cette rencontre, à laquelle 34 pays ont pris part, a été l’occasion de célébrer le 50ème anniversaire de cette institution créée en 1960 à Dakar.

 Le Ministre de l’Elevage a fait le bilan de l’approvisionnement en moutons au Sénégal à l’occasion de la fête de la Tabaski et a annoncé l’atteinte de l’autosuffisance en la matière par le Sénégal d’ici deux ans à la faveur des mesures incitatives en cours.

 Le Ministre de l’Action Sociale et de la Solidarité Nationale a fait part des actions menées par son département en vue d’assister les populations nécessiteuses à l’occasion de la fête de la Tabaski.

 Le Ministre des Relations avec les Institutions a fait le point sur les activités du Sénat et du Conseil Economique et Social.

 Le Ministre chargé des éco-villages a fait le point sur l’avancement des travaux d’aménagement des éco-villages sur le territoire national.

Le Conseil a examiné et adopté :

  • Le projet de loi autorisant le Président de la République à ratifier la nouvelle Convention de Dakar révisée adoptée à Libreville, le 28 avril 2010.
    A cet égard, le Ministre d’Etat, Ministre de la Coopération Internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l’Energie a indiqué au Conseil que l’adoption de cette Convention révisée de Dakar était rendue nécessaire par l’évolution du contexte aéronautique international caractérisé par de fortes mutations technologiques et le souci d’adapter l’ASECNA aux exigences d’efficacité et de bonne gouvernance.

Le Conseil a aussi examiné et adopté

  • le projet de loi autorisant le Président de la République à ratifier le protocole d’accord entre le Gouvernement de la République du Sénégal et la République de Roumanie sur la coopération militaire signée à Bucarest le 19 octobre 2006 ;
  • le projet de loi relatif à la Loi de finance rectificative pour l’année 2010.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie