AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des Ministres du 24 février 2011

Conseil des Ministres du 24 février 2011

Le Conseil des Ministres s’est réuni le jeudi 24 février 2011, à partir de 10 heures, au Palais de la République, sous la présidence de Son Excellence Maître Abdoulaye WADE, Président de la République.

Le Chef de l’Etat a informé le Conseil avoir présidé :

  • La cérémonie d’ouverture du Séminaire sur la Gouvernance Mondiale et ;
  • La soirée de gala en l’honneur des 50 femmes leaders d’exception en présence de S.E.M Alpha CONDE, Président de la République de Guinée ;

Au titre de ses audiences, le Président de la République a reçu diverses personnalités parmi lesquelles :

  • S.E.M Alpha CONDE, Président de la République de Guinée, en visite de travail de deux jours à Dakar ;
  • M. Guillaume SORO, Premier Ministre de Côte d’Ivoire ;
  • M. James Victor GBEHO, Président de la Commission de la CEDEAO ;
  • M. Julio Mamadou BALDE, Secrétaire Exécutif de la Haute Autorité de l’Agence de Gestion et de coopération entre le Sénégal et la Guinée Bissau ;
  • S.E.M M. Gong Yuansing, Ambassadeur de Chine au Sénégal ;
  • M. Maky TALL de Bandiagara ;
  • Une délégation des participants au Séminaire sur la Gouvernance Mondiale ;
  • Une délégation américaine conduite par M. Djibril DIALLO, (Séminaire sur la Gouvernance).

Le Chef de l’Etat a également informé le Conseil avoir reçu les lettres de créances de :

  • S .E.M l’Ambassadeur d’Autriche ;
  • S.E. Mme l’Ambassadeur, Chef de la délégation de la Commission Européenne à Dakar.

Rappelant son attachement constant à la paix, à la démocratie et au respect des droits de l’homme, le Chef de l’Etat a exprimé sa ferme condamnation de la répression sanglante exercée par le pouvoir libyen sur des populations civiles désarmées. Le Sénégal invite les autorités libyennes à faire preuve de retenue, à engager le dialogue et à amorcer la concertation, afin de prendre en charge les revendications légitimes exprimées par les manifestants. Le Président de la République a rappelé que le Sénégal a déjà demandé, aux côtés d’autres pays, la convocation immédiate d’une réunion du Conseil des Droits de l’Homme de l’Organisation des Nations-Unies qui doit statuer ce vendredi sur la situation en Libye.

En ce qui concerne la rupture des relations diplomatiques avec la République islamique d’Iran, le Président de la République a rappelé les efforts importants que notre pays a déployés en faveur de la construction d’une cohabitation non agressive entre l’Iran et ses voisins du Moyen-Orient. Aussi, a-t-il fortement déploré l’implication et la responsabilité de l’Iran dans l’assassinat de soldats sénégalais, par la fourniture d’armes et de munitions aux rebelles du Sud Casamançais, l’expertise balistique de l’Etat Major des Forces Armées ayant démontré l’utilisation de munitions de provenance iranienne. Il a exprimé sa vive amertume de constater que l’immense travail diplomatique au service de la paix du Sénégal n’a pas été payé de retour.

Le Président de la République a, par ailleurs, donné des instructions au Gouvernement pour rappeler aux porteurs de projets immobiliers le respect des plans d’urbanisme afin d’éviter que les constructions n’empiètent sur les trottoirs réservés aux piétons. En ce qui concerne les constructions existantes en violation des dispositions légales, le Chef de l’Etat a instruit le Gouvernement de veiller à l’application, sans délai, de la loi. Il a souligné, en effet, que l’accès physique et visuel des citoyens à la mer est un droit, qu’il faut préserver.

Revenant sur la cérémonie de remise de distinctions aux 50 femmes leaders d’exception, organisée par le groupe Intelligences Magazine, le Président de la République a indiqué qu’il adressait ses chaleureuses félicitations à l’endroit de la promotrice de l’événement, Madame Amy Fall SARR, pour cette heureuse initiative. Il a souligné l’importance de magnifier le sens de l’initiative, l’esprit d’engagement et l’aptitude à la décision des personnalités qui émergent par leurs projets.

Le Président de la République a, par ailleurs, exprimé ses vifs remerciements à l’endroit de Monsieur Samba BA, du Protocole du premier Président de la République Léopold Sédar Senghor, pour son exposition intitulée ‘‘le Parcours du Combattant’’, qui retrace de belles pages de l’histoire politique et administrative du Sénégal. Il a salué la haute portée symbolique du geste de notre compatriote, qui a souhaité mettre cette exposition itinérante à la disposition du patrimoine historique et culturel de l’Etat, de façon gracieuse et permanente.

Le Premier Ministre a informé le Conseil avoir présidé, le mardi 22 février 2011, un Conseil interministériel consacré à la mise en œuvre des plans d’urbanisme et à l’application des normes de qualité et de sécurité requises pour la construction des bâtiments. Ce Conseil a été élargi à des représentants de l’Ordre National des Architectes du Sénégal, de l’Association Sénégalaise de Normalisation et des bureaux de contrôle agréés.

Il est ressorti des rapports présentés par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Habitat et de la Construction et par le Ministre de l’Urbanisme que, malgré l’adoption d’un dispositif législatif et réglementaire contraignant, destiné à assurer une meilleure qualité et une plus grande fiabilité des ouvrages, des incidents notables continuent à être enregistrés, dus essentiellement à la mauvaise qualité des matériaux de construction utilisés et à l’absence d’études de structures ou de qualité des sols.

A l’issue de ce Conseil Interministériel, de très fortes recommandations ont été adoptées pour assurer le respect des normes de qualité et de sécurité dans la construction.

Le Premier Ministre a ensuite informé le Conseil avoir procédé, le mercredi 23 février 2011, en compagnie de Madame Aissatou Ndiaye SAIDY, Vice-présidente de la République sœur de Gambie, à l’ouverture des travaux de la 4ème Session de la Commission consultative sur le suivi de la Coopération Sénégalo-gambienne.

Les travaux ont porté sur les questions relatives à la Politique sécuritaire et la Défense, à l’installation et au fonctionnement du Secrétariat Permanent sénégalo-gambien, au projet de construction du pont sur le Fleuve Gambie, au développement de nos relations dans le secteur du commerce et du transport.

Le Premier Ministre a également fait part au Conseil de la séance de travail qu’il a eue, le mercredi 23 février 2011, avec les représentants du Cadre Unitaire des Syndicats de l’Enseignement (CUSE), du Cadre Unitaire Syndical des Enseignants du Moyen et du Secondaire (CUSEMS) et du Syndicat Autonome des Enseignants du Moyen et Secondaire du Sénégal (SAEMSS).

Cette réunion, qui s’est déroulée en présence du Ministre d’Etat, Ministre de la Fonction publique et de l’Emploi, du Ministre de l’Enseignement Préscolaire, de l’Elémentaire, du Moyen Secondaire et des Langues nationales et des représentants des Ministres de l’Urbanisme et du Budget, a permis de passer en revue l’ensemble des points qui font l’objet des différentes plateformes revendicatives déposées par les intersyndicales enseignantes. Il a préconisé que les syndicats soient reçus de façon diligente par leur Ministre de tutelle, en cas de dépôt de préavis de grève.

Au chapitre de ses audiences, le Premier Ministre a informé le Conseil avoir reçu plusieurs personnalités parmi lesquelles :

  • Son Excellence Madame Asligul UGDUL, Ambassadeur de Turquie au Sénégal ;
  • Son Excellence Docteur Hamad BURAHMAH, Ambassadeur du Koweït au Sénégal ;
  • Monsieur Mustafa DEMIR, Ministre Turc des travaux Publics et du logement. Cette audience s’est déroulée en présence du Ministre de l’Urbanisme et de l’Assainissement ;
  • Monsieur H. S. Narula, Président de la Compagnie indienne DSC Limited, accompagné de Madame Sheila SUDKARAM, Secrétaire Générale de la Fédération indienne des Chambres de Commerce et d’Industrie. Cette audience s’est déroulée en présence des Ambassadeurs respectifs des deux pays.

 Le Ministre de l’Enseignement Supérieur, des Universités et des Centres Universitaires Régionaux et de la Recherche Scientifique, a fait le point sur la situation dans les Universités et à ce sujet il a informé le Conseil de la poursuite du processus d’orientation des nouveaux bacheliers et des contacts qui se poursuivent avec le SAES sur la plateforme revendicative que ce syndicat a présentée. Le Ministre a ensuite informé le Conseil avoir procédé, le 22 février 2011, au lancement, au nom du Chef de l’Etat, du Grand prix du président de la République pour les Sciences pour l’Edition 2011 dont la cérémonie officielle aura lieu le 30 juin 2011 coïncidant à la célébration de Journée de la Renaissance Scientifique Africaine.

Le Ministre a également fait part de la quatrième réunion de la Task Force WASCAL qu’il a présidée. Le projet WASCAL est une initiative du Gouvernement allemand en partenariat avec 10 pays africains dont l’objectif est de contribuer à renforcer les capacités existantes et à développer de nouvelles capacités dans la recherche et la formation dans le domaine du changement climatique et de l’exploitation adaptée des terres.

 Rendant compte de la situation dans l’espace scolaire, le Ministre de l’Enseignement préscolaire, de l’Elémentaire, du moyen secondaire et des Langues nationales a informé le Conseil que les perturbations étaient dues à un problème de retard du paiement des salaires de certains enseignants, et que toutes les dispositions ont été prises par le Ministère de l’Economie et des Finances pour le paiement, à temps, des salaires.

 Revenant sur le Conseil interministériel consacré à la mise en œuvre des plans d’urbanisme et à l’application des normes de qualité et de sécurité requises pour la construction des bâtiments, le Ministre de l’Urbanisme a informé le Conseil qu’il prendra toutes les mesures idoines pour le respect des dispositions pertinentes de la loi n°2008-43 du 20 août 2008 portant code de l’urbanisme, notamment en ce qui concerne les lotissements, les autorisations de construire et la sauvegarde du littoral.

 Le Ministre des Relations avec les Institutions a rendu compte des travaux en session ordinaire unique du Parlement qui ont débuté au mois d’octobre 2010 et se poursuivront jusqu’en juin 2011. Dans ce cadre, le Parlement examine, depuis le 26 janvier 2011, douze (12) projets de lois dont celui relatif au Code des Télécommunications qui a été adopté.

 Le Ministre auprès du Président chargé de la Diaspora a informé le Conseil de la tenue, le 25 février 2011 à Londres (Grande-Bretagne), de la réunion du Bureau de l’Internationale Libérale. Les hauts responsables de cette instance ont félicité le Chef de l’Etat, en tant que Président de l’Internationale Libérale, et Président de l’OCI, pour avoir rompu les relations entre le Sénégal et l’Iran et pour avoir condamné sans appel les massacres perpétrés par le régime du Colonel KHADAFI contre son peuple. Le Conseil des Ministres a unanimement salué la position souveraine et pertinente du Chef de l’Etat tant pour sa condamnation de la répression sanglante des manifestants en Libye que pour la rupture conséquente de nos relations diplomatiques avec l’Iran.

Le Conseil a relevé, pour s’en féliciter, le souci profond du Président de la République de préserver la souveraineté et la sécurité nationales qui ne sont pas négociables.

Mieux, pour le Ministre d’Etat, Moustapha SOURANG, en rompant les relations diplomatiques avec l’Iran, le Chef de l’Etat a voulu renforcer et préserver la stabilité et l’intégrité du Sénégal. En effet, souligne-t-il, dans une Afrique de l’Ouest en pleine crise et dans un contexte géopolitique marqué par la présence d’Al Qaida dans le Sahel et au moment où le Maghreb est en pleine incertitude politique, le Sénégal, en raison de ses traditions démocratiques et institutionnelles, et de sa position stratégique doit être préservé de tout risque de déstabilisation.

Le Ministre chargé des Collectivités locales a considéré, pour sa part, qu’à travers la rupture avec l’Iran, le Chef de l’Etat a rendu hommage à l’Armée sénégalaise et à nos vaillants soldats tombés au champ d’honneur en Casamance.

Enfin, le Conseil a vivement salué le geste du Chef de l’Etat qui a bien voulu honorer de sa présence la cérémonie de distinction des 50 femmes sénégalaises Leaders d’exception.

Le Conseil a pris les mesures individuelles suivantes :

  • Monsieur Galy SARR, Inspecteur principal du Trésor est nommé Directeur de la Comptabilité publique au Ministère de l’Economie et des Finances ;
  • Monsieur Amadou Tidiane GAYE, Inspecteur principal du Trésor est nommé Directeur du Secteur parapublique de la Direction Général de la Comptabilité publique et du Trésor au Ministère de l’Economie et des Finances ;
  • Monsieur Ibrahima DIEME, Inspecteur principal du Trésor est nommé Directeur de l’Administration et du Personnel de la Direction Général de la Comptabilité publique et du Trésor au Ministère de l’Economie et des Finances ;

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie