AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des Ministres du 21 Avril 2011

Conseil des Ministres du 21 Avril 2011

Le Conseil des Ministres s’est réuni le jeudi 21 Avril 2011, à partir de 10 heures, au Palais de la République, sous la présidence de Son Excellence Maître Abdoulaye WADE, Président de la République.

A l’entame de sa communication, le Président de la République a fait part au Conseil des audiences qu’il a accordées à plusieurs personnalités parmi lesquelles :

  • Le Ministre Ivoirien de l’Agriculture, porteur d’un message de SE.M Alassane Dramane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire ;
  • M. Christian JACOB, Président du Groupe UMP à l’Assemblée Nationale Française, en compagnie de l’Ambassadeur de France à Dakar ;
  • Une délégation du Vermont, conduite par le Général HAM et le Général DUBIE, en compagnie de l’Ambassadeur des Etats Unis d’Amérique à Dakar ;
  • M. Franz FISCHLER, ancien Commissaire Européen pour l’Agriculture et ancien Ministre de l’Agriculture d’Autriche, en compagnie de l’Ambassadeur d’Autriche à Dakar ;
  • M. Ivo FUTO, Président de la Région de Valley au Brésil ;
  • M. Khalifa Ababacar SALL, Maire de Dakar ;
  • M. Amadou KANE, Président Directeur Général de la BICIS ;
  • Mme Marie Luce STRABURSKI, en compagnie de M. Rolland SYLVAIN du Journal La Tribune et M. Raynaud NICOLAS du Journal l’Expansion ;

Au titre de ses activités, le Chef de l’Etat a informé le Conseil avoir :

  • Présidé la cérémonie de Clôture du Concours International de Mémorisation du Saint-Coran qui a eu lieu à Dakar, du 12 au 14 avril 2011, en présence du Dr Abdallah Ben Abdel Mohsen ATTOURKI, Secrétaire Général de la Ligue Islamique Mondiale ;
  • Accueilli S.E.M Amadou Toumani TOURE, Président de la République du Mali, en visite officielle à Dakar. Dans le cadre de cette visite, le Chef de l’Etat et son homologue malien ont procédé à l’inauguration du Grand Théâtre National et du siège de l’OMVS.

Le Chef de l’Etat a également procédé à la remise du Prix Kéba MBAYE pour l’Ethique au Président Amadou Toumani TOURE à qui il a adressé ses vives félicitations tout en magnifiant les valeurs éthiques qui sous-tendent l’attribution de ce prix.

Il a également félicité les initiateurs de cette cérémonie pour avoir créé un cadre de réflexion autour des valeurs morales.

Le Chef de l’Etat a salué la bonne tenue des élections de représentativité des centrales syndicales des travailleurs et a souhaité que cela contribue à instaurer un climat social apaisé, à promouvoir l’essor de l’entreprise nationale, le développement des libertés syndicales et des droits sociaux.

Il a, en outre, appelé à une bonne mise à profit des résultats du scrutin pour promouvoir un dialogue social de qualité.

En ce qui concerne la politique nationale en matière d’indépendance énergétique, le Président de la République a pris deux importantes décisions :

  • D’abord, il a demandé au Gouvernement de s’engager dans la promotion active de l’énergie solaire, notamment en faisant en sorte qu’une partie de l’éclairage des nouvelles constructions soit désormais alimentée par l’énergie solaire. A cet effet, il a instruit le Premier Ministre de faire procéder à une révision du Code de l’Urbanisme.
  • Mettant en exergue la qualité du maillage du territoire national par la société publique d’électricité et son potentiel à généraliser l’énergie solaire, le Président de la République a instruit le Gouvernement de préparer des textes pour redéfinir les missions de la SENELEC, dans le sens d’un programme obligatoire d’association du thermique et du solaire, autrement dit, habiliter la SENELEC dans la fourniture d’énergie et d’équipements solaires parallèlement à la fourniture d’énergie thermique. Etant entendu que les installations seront à la charge des clients et des beneficiares.

Evoquant la tenue du Dakar-Agricole dans notre capitale, les 18 et 19 avril 2011, le Président de la République a, tout en se félicitant de la parfaite organisation de cette rencontre, insisté sur le fait qu’elle a surtout permis de sortir résolument des sentiers battus à travers des conclusions courageuses et pertinentes. Celles-ci ont permis d’aboutir à des propositions pragmatiques et opérationnelles contenues dans « l’Appel de Dakar » qui demande au G20 devant se réunir prochainement en France, de prendre, au niveau international, les mesures suivantes :

1. Mettre en place une organisation mondiale chargée de la Gouvernance de l’Agriculture, siégeant en Afrique, avec la mission principale de procéder à la régulation des prix des matières premières agricoles.

2. Dynamiser et mieux coordonner le fonctionnement des Organisations Internationales qui est actuellement préoccupant et insuffisant en ce qu’il n’assure plus une coopération nécessaire et adaptée à ces nouveaux enjeux,

3. Améliorer progressivement les systèmes de production agricole dans les pays en développement afin de leur permettre d’accéder à la haute productivité des pays développés en adoptant, avec l’aide de la Communauté internationale, des politiques ayant pour objectif l’élimination progressive des différentiels de productivité ;

4. Soutenir fermement l’agriculture des pays en développement qui ne se transformera pas sans de véritables agriculteurs bien formés à la place du paysan traditionnel ; ceci, en favorisant une politique ambitieuse de formation pour le passage du stade de paysan à celui d’entreprise agricole, individuelle, familiale ou collective bénéficiant de financements appropriés.

En marge de la cérémonie de clôture de cette importante manifestation, le Chef de l’Etat s’est notamment entretenu avec :

  • S.E.M Gervais RUFYIKIRI, Vice-président de la République du Burundi ;
  • Le Ministre de l’Agriculture du Liberia ;
  • Le Ministre de l’Agriculture du Cameroun ;
  • M. Christian ADEVOLANDE, nouveau Président de la BOAD, en compagnie du Ministre Délégué chargé de l’Energie ;
  • M. Fodé SYLLA, Député Européen ;
  • Une délégation de la Fondation des Incubateurs d’Entreprises TIC (FICTIS) et de partenaires au développement, conduite par son président Monsieur Antoine NGOM, en présence du Ministre chargé des TIC.

Revenant sur l’audience qu’il a accordée au Maire de Dakar, le Chef de l’Etat s’est félicité de leur parfaite convergence de vues sur les questions de gouvernance territoriale et locale. Il a, à ce sujet, salué l’esprit républicain et le sens patriotique qui ont permis de mener des échanges fructueux sur la nécessité de s’accorder, au nom du respect des principes sacrés de l’unité nationale, de la cohésion sociale et du sens patriotique, sur des dénominateurs communs et fédérateurs dans tous les actes de service public.

Il a invité les services décentralisés, les services déconcentrés et l’ensemble des partenaires de l’Etat à veiller à une application rigoureuse de ce principe qui fonde notre République et qui a toujours permis de sauvegarder l’unité nationale et la cohésion sociale.

Se prononçant sur les difficultés qu’éprouvent les collectivités locales dans la prise en charge de l’éclairage public et du ramassage des ordures, le Président de la République a réitéré la volonté de l’Etat de prendre en charge ces questions afin de les soulager de ce lourd fardeau. Le rôle de l’Etat, a-t-il dit, est d’être à coté des communes et communautés rurales à chaque fois que leurs obligations dépassent leurs moyens.

Evoquant la décision de la Banque mondiale d’intervenir dans la mise en œuvre du « Plan Takkal » en acceptant le financement de plus de 100 millions de dollars US des volets transports, distribution de l’électricité et acquisition de compteurs prépayés, le Chef de l’Etat a adressé ses félicitations au Ministre d’Etat chargé des Finances et au Ministre d’Etat chargé de l’Energie qui ont valablement défendu le plan d’urgence du secteur de l’énergie lors des Assemblées annuelles du Fonds Monétaire International (FMI) et de la Banque Mondiale à Washington.

A la fin de sa communication, le Chef de l’Etat a invité le Conseil à formuler des prières, en ce mois béni de la Chrétienté, pour un Sénégal de paix, de stabilité et de sérénité dans un monde traversé par des convulsions de toutes sortes. Il a invité les Sénégalais, toutes obédiences confondues, à raffermir la solidarité et à cultiver l’esprit d’entre-aide dans le respect mutuel des croyances et des convictions.

Dans sa communication, le Premier Ministre a informé le Conseil du report, au mois de mai prochain, des Assises sénégalo-maliennes chargées de se pencher sur l’harmonisation des normes de transport et l’amélioration de la fluidité du trafic sur le corridor Dakar-Bamako, qui devaient se tenir à Kayes les 20 et 21 avril 2011, sous la présidence effective des Premiers Ministres du Mali et du Sénégal.

Le Premier Ministre a fait part au Conseil des audiences qu’il a accordées à :

  • Monsieur Didier MERCIER, Directeur Général Adjoint de l’Agence Française de Développement (AFD), en présence de Son Excellence Monsieur Nicolas NORMAND, Ambassadeur de France au Sénégal ;
  • Monsieur Christian ADOVELANDE, nouveau Président de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) ;
  • Messieurs Pape Oumar SAKHO et Abdoulaye GAYE, respectivement Premier Président et Procureur Général près la Cour Suprême ;
  • Docteur Ndèye Arame BOYE, Directrice Générale de l’Autorité en charge de la Radioprotection et de la Sûreté Nucléaire au Sénégal ;
  • Une délégation de la Fondation des Incubateurs des Technologies de l’Information et de la Communication au Sénégal (FICTIS), conduite par son Président, Monsieur Antoine NGOM. Cette audience s’est déroulée en présence du Secrétaire Permanent de la Stratégie de Croissance Accélérée et des partenaires d’Infodev et de la Banque mondiale ;
  • Une délégation du Conseil Supérieur des Sénégalais de l’Extérieur, conduite par son Président, Monsieur Mor Talla KANE.

 Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Economie et des Finances a informé le Conseil que la conclusion de la revue semestrielle de l’ISPE arrive à terme au 31 décembre 2011 et sera suivie d’une discussion sur un nouveau programme pour les trois (3) prochaines années. Le Ministre a rappelé que l’ISPE est un programme économique et financier destiné aux Etats ayant atteint un haut degré de stabilité macro-économique, et il a indiqué que seuls 6 pays en Afrique en bénéficient, parmi lesquels le Sénégal est le seul pays francophone. Il a également fait part au Conseil de la séance de travail qu’il a eue avec les représentants du Millenium Challenge Corporation (MCC), institution qui s’est engagé à accélérer les études qui sont retard, de manière à commencer les travaux. Enfin, il a informé avoir eu des échanges fructueux avec plusieurs institutions susceptibles de contribuer au développement de notre pays.

 Le Ministre d’Etat, Ministre de la Coopération Internationale, des Transports Aériens, des Infrastructures et de l’Energie et le Ministre d’Etat, Ministre de l’Economie et des Finances ont rendu compte au Conseil des Ministres des résultats obtenus par le Sénégal lors des Assemblées annelles de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International, tenues à Washington les 16 et 17 avril 2011.

En effet, la Banque Mondiale a décidé d’intervenir massivement dans la mise en œuvre du Plan TAKKAL, en développant un programme d’environ 50 milliards de francs de CFA destiné notamment au financement des volets distribution et transport de l’électricité ainsi qu’à l’acquisition de compteurs intelligents et prépayés pour conforter la confiance entre SENELEC et sa clientèle.

Un appui financier sera également apporté au Secrétariat Permanent à l’Energie qui est chargé d’assurer le suivi de l’exécution de la mise en œuvre du Plan TAKKAL.

Dans le même esprit, le Sénégal entend solliciter la Banque Mondiale pour le financement d’un plan directeur dans le domaine de l’Energie ainsi que pour le développement des énergies renouvelables.

Le Président de la République et le Premier Ministre ont chaleureusement félicité les Ministres d’Etat en charge respectivement de l’Economie et de l’Energie pour ces importants résultats obtenus grâce à leur brillante participations aux assises des institutions de Brettons Wood.

Par ailleurs, le Ministre d’Etat, Ministre de la Coopération Internationale, des Transports Aériens, des Infrastructures et de l’Energie a informé le Conseil que le Sénégal vient de signer avec l’Inde un accord de prêt de 14 milliards de FCFA, destiné au financement de projets d’électrification rurale.

 Le Ministre d’Etat chargé de la Fonction publique, revenant sur la question des prérogatives des mairies, a soutenu l’idée selon laquelle les symboles de la République doivent être laissés à l’Etat qui en est garant. Il a aussi fait remarquer que les communes ont plus intérêt à voir l’Etat prendre en charge la gestion de l’éclairage public et des ordures.

 Le Ministre d’Etat, Ministre des Mines, de l’Industrie de l’Agro-industrie et des PME a fait le compte rendu de la mission qu’il a effectuée en Inde durant la période du 10 au 14 Avril 2011, en compagnie d’hommes d’affaires et d’industriels Sénégalais. A l’issue de cette visite, la partie indienne s’est engagée à :

  • Baisser de 15% le prix des engrais produits par les Industries Chimiques du Sénégal pour la Campagne agricole 2011-2012 ;
  • Prendre en charge la formation de formateurs en agriculture en Inde, à l’Institut de Développement des coopératives rurales (CORDET) appartenant à l’IFFCO ;
  • Apporter son assistance pour la réalisation de la carte géologique et minière du Sénégal par la société « Geological Survey of India » rattachée au Ministère Indien des Mines qui dispose d’un Institut de formation susceptible d’accueillir des étudiants sénégalais ;
  • Procéder à la signature, dans les meilleurs délais de l’accord de crédit d’un montant de 27,5 millions de dollars US pour la deuxième phase du programme d’électrification rurale ;
  • Collaborer, par le biais de la société d’Haryana dans la recherche de financement du domaine industriel de Touba présenté à l’Etat d’Haryana et la réalisation de six (6) domaines industriels dans d’autres régions du Sénégal.

 Le Ministre d’Etat, Ministre du Travail et des Organisations Professionnelles a rendu compte au Conseil des travaux de la 8ème session de la Commission du Travail et des Affaires Sociales (CTAS) de l’Union Africaine tenue les 14 et 15 avril 2011 à Yaoundé et du Scrutin des élections de représentativité des centrales syndicales.

Concernant les élections de représentativité, des centrales syndicales de travailleurs, tenues le mercredi 20 avril 2011 sur toute l’étendue du territoire national, le Ministre d’Etat a noté :

  • la maturité des acteurs sociaux parce que la responsabilité l’a emporté sur la passion ;
  • la synergie réussie entre l’administration du travail et l’administration territoriale ;
  • l’acquis institutionnel qui inaugure, en cette occasion, un cadre idoine pour une meilleure gouvernance des relations sociales au Sénégal.

 Evoquant le paiement de bourses aux étudiants, le Ministre de l’Enseignement Supérieur à précisé que plus de 56.000 sur 60.000 boursiers ont été payés par voie bancaire. Le Ministre a indiqué qu’il attend des Chefs d’établissements la liste des étudiants admis par section en Master et en Doctorat pour clôture du processus de traitement bancaire.

 Dans sa communication au Conseil, le Ministre de l’Agriculture a informé de la bonne tenue de l’édition 2011 du Dakar agricole. Il a, par ailleurs, transmis au Chef de l’Etat les félicitations de l’ensemble des participants au Dakar Agricole 2011 pour la qualité de l’organisation et la pertinence de ses idées futuristes en matière d’Agriculture et de sécurité alimentaire.

 Le Ministre de l’Urbanisme et de l’Assainissement a fait part au Conseil de la localisation des sites de recasement des mécaniciens regroupés au sein de l’Association « PROMOCABILE » dans les différentes régions de notre pays qui disposent des Zones d’Aménagement Concerté (ZAC). Ainsi des sites ont été répertoriés dans les régions de Dakar, Thiès, Fatick, Kaolack, Saint-Louis, Ziguinchor, Kolda, Tambacounda, Matam et Louga.

Quant aux autres régions non pourvues de ZAC, le Ministre a indiqué que ses services sont en relation avec les services de Domaines et du Cadastre pour satisfaire la requête des mécaniciens.

 Le Ministre des Transports Terrestres a fait part au Conseil des mesures en cours d’adoption en vue de la prise en charge des préoccupations des travailleurs de Dakar Dem Dikk et du Petit Train Bleu.

 Le Ministre de l’Entreprenariat Féminin et de la Micro Finance a rendu compte de la tenue de l’Atelier de validation du Document de Stratégie Nationale de Développement de l’Entreprenariat Féminin et de la mise en place d’un cadre permanent de concertation des Femmes entrepreneures.

Ce document, assorti d’un plan d’action quinquennal 2011- 2015 d’un montant d’environ quatre vingt treize (93) Milliards, est un cadre de référence indiquant les grandes orientations du Sénégal en matière de développement de l’Entreprenariat féminin pour la période 2011 à 2025.

 Le Ministre chargé des Télécommunications et des TIC, a fait part des résultats de la participation de notre pays à la 14ème réunion de la Commission Consultative de l’Organisation Internationale des Télécommunications par satellite (ITSO). A l’issue de cette réunion qui s’est tenue les 22 et 23 mars 2011 à Washington DC, le Directeur des Télécommunications du Sénégal a été élu président de l’Organisation Internationale des Télécommunications par Satellites, en remplacement du Chef de délégation de la partie américaine.

 Le Ministre de l’Action sociale et de la Solidarité nationale a informé le Conseil de sa participation, à Niakhar et Fatick, à la cérémonie officielle de célébration des Journées Mondiales de la Jeunesse. Cette cérémonie a été l’occasion, pour le Curé de l’Eglise de Niakhar et les membres de la communauté chrétienne, de remercier le Président de la République et l’ensemble du Gouvernement pour leur soutien précieux qui a permis une pleine réussite de ces Journées Mondiales de la Jeunesse.

 Le Ministre Conseiller chargé des Affaires religieuses est revenu sur la tenue de la 2ème édition du concours continental de la Mémorisation du Saint Coran qui s’est déroulée au Sénégal, du 12 au 14 avril 2011, sous le haut patronage du Président de la République. L’ensemble des participants, Saoudiens et Africains ont, à cette occasion, tenu à remercier le Chef de l’Etat pour avoir accepté de présider les cérémonies d’ouverture et de clôture dudit concours.

Le Conseil a pris les mesures individuelles suivantes :

  • Monsieur Samba Mané DIAKHATE, Inspecteur Général d’Etat est nommé Secrétaire général au Ministère des Mines, de l’Industrie de l’Agro-industrie et des PME ;
  • Monsieur Moustapha DIOP, Analyste financier, précédemment Analyste financier à la Caisse des Dépôts et Consignations, est nommé Administrateur du Fonds national de la Promotion de l’Entreprenariat Féminin (FNPEF).

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie