AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des Ministres du 20 Mai 2009

Conseil des Ministres du 20 Mai 2009

Le Conseil des Ministres s’est réuni le mercredi 20 Mai 2009, à partir de 10 heures, au Palais de la République, sous la présidence de Son Excellence Maître Abdoulaye WADE, Président de la République.

Dans sa communication au Conseil, le Président de la République a longuement évoqué la préparation de la prochaine campagne agricole au lendemain du Conseil Présidentiel sur la nouvelle politique de révolution rurale pour une amélioration substantielle des revenus des agriculteurs dont les grandes orientations sont :

  • la grande offensive contre les intermédiaires et les spéculateurs du monde rural :
  • la création de la Banque des Agriculteurs du Sénégal (B.A.S.) dite banque verte ;
  • la bancarisation rurale ;
  • l’adoption d’une loi cadre organisant le monde paysan :
  • le renforcement des actions et mesures visant l’organisation des agriculteurs en syndicat et l’amélioration des conditions du commerce intérieur des produits agricoles ;
  • La mise en place d’un dispositif de sécurité sociale des paysans et d’assurance agricole et
  • la poursuite des efforts de la GOANA.

Pour la réalisation de ces objectifs, le Chef de l’Etat a beaucoup insisté sur un bon approvisionnement des agriculteurs en intrants de qualité et en quantité suffisante.

Le Président de la République, ardent défenseur du monde rural a, à cet effet, fortement déploré les scandaleuses affaires de détournement de semences, d’engrais et autres biens destinés aux paysans, et qui, hélas, atterrissent sur le marché parallèle.

Pour lutter contre ce commerce illicite des biens appartenant à la communauté paysanne, il a donné des instructions fermes au Gouvernement pour la mise en place d’une politique de contrôle par le biais de Comités de certification dont le rôle sera essentiellement la vérification du respect des cahiers de charge en matière de distribution des intrants pour s’assurer :

  • qu’ils sont bien remis aux paysans à temps et
  • dans le seul but d’être utilisés dans les terres.

Devant veiller à l’application stricte de la réglementation et à la conformité aux cahiers de charge, en toute impartialité, les Comités de certification seront composés de sous- préfets, d’agents de la Gendarmerie, de la police, de chefs de village et de paysans.

S’agissant des intrants destinés aux agriculteurs, 12.000 tonnes d’engrais pour l’arachide et 3.000 tonnes pour le mil sont en production aux Industries Chimiques du Sénégal, qui viennent s’ajouter aux 25.000 tonnes de phosphates granulés de Matam déjà mobilisés pour le Ministère de l’Agriculture.

Le Chef de l’Etat s’est, par la même occasion, dit satisfait de la qualité des phosphates de Matam dont la quantité est largement au dessus des prévisions et qui constituent un bon soutien à la révolution rurale Les productions prévisionnelles de semences sélectionnées sont suffisantes pour satisfaire la demande généralement exprimée.

Toutefois, dans le but d’augmenter le capital semencier, le Président de la République à instruit le Ministre de l’Agriculture d’amener l’ISRA à se recentrer sur l’une de ses missions fondamentales relatives aux pré-bases en semences et à la spécialisation de certaines régions pour la production de semences.

Toujours dans le souci d’accroître les revenus des agriculteurs, le Chef de l’Etat a fortement préconisé la valorisation et la promotion des filières de productions animales ou végétales qui passent par la transformation des produits agricoles, se fondant sur la diffusion des savoir faire locaux, l’optimisation des techniques traditionnelles, la mise au point de nouveaux produits et la valorisation des sous-produits.

C’est ainsi qu’il a demandé l’installation d’unités de transformations réalisées par l’ITA sur l’ensemble du territoire national.

Le Président de la République a particulièrement salué l’invention du bio-combustible à partir de la coque d’arachide pour l’alimentation des fours. Le pouvoir calorifique étant plus important que ceux du fuel et du diesel, les boulangeries économiseraient ainsi 50 % des coûts énergétiques comme en atteste la Fédération des boulangeries de Kahône dont 300 membres ont déjà été formés à la technique.

Le Chef de l’Etat a aussi insisté sur la relance de la culture de l’arachide de bouche qui assure des revenus plus importants aux paysans.

Le Président de la République a également lancé un appel à tous les Sénégalais, et en particulier aux Immigrés, pour un soutien et une forte implication dans la phase 2 de la GOANA.

Par ailleurs, le Chef de l’Etat s’est appesanti sur la question de la stratégie devant fixer les orientations de l’action de l’Etat permettant d’améliorer la gestion des déchets et de lutter contre l’insalubrité tout en réduisant les impacts environnementaux négatifs.

Dans cette optique, une commande de 500 bennes à ordures sera faite afin d’équiper les différentes communautés rurales.

Dans sa communication au Conseil, le Chef de l’Etat est revenu sur la visite de Son Excellence M. Blaise COMPAORE, Président du Faso, venu participer aux 44e Assemblées Annuelles du Groupe de la BAD dont il a présidé la cérémonie d’ouverture le mardi 12 mai 2009. Il avait auparavant, le lundi 11 mai 2009, participé à la Table Ronde Ministérielle organisée en marge de ces Assemblées.

Le Président de la République a fait part au Conseil de la visite qu’il a effectuée, le jeudi 14 Mai 2009, en République Islamique de Mauritanie, en vertu des relations de fraternité et d’amitié qui unissent les deux peuples pour aider au rapprochement des positions entre les différents protagonistes.

Revenant sur ses autres activités, le Président de la République a informé le Conseil qu’il a présidé :

  • la cérémonie de lancement officiel de la Caravane Humanitaire MEDISOL, le vendredi 15 mai 2009, au Palais de la République ;
  • la cérémonie d’ouverture de la Conférence Africaine sur la lutte contre l’Erosion Côtière, le lundi 18 mai 2009, au Méridien Président ;
  • la cérémonie d’ouverture de l’Assemblée Générale de l’Association Nationale des Conseillers Ruraux, le mardi 19 mai 2009, au Ngor Diarama et
  • le Conseil Présidentiel sur les semences et la situation paysanne le mardi 19 mai 2009, au Palais de la République.

Le Chef de l’Etat a reçu en audience diverses personnalités parmi lesquelles :

  • M. Claude PIERRE-BLOCH, en compagnie d’une équipe médicale ;
  • Mme GAO, Président Directeur Général de China Electronics Import/export Company ;
  • Mme Antoinette Monsio SAYEH du FMI chargée des questions africaines, en compagnie de M. Alex SEGURA ;
  • Son Excellence M. Kabiné KOMARA, Premier Ministre de la République de Guinée ;
  • M. Plutarchos SAKLLARIS, Vice-président de la Banque Européenne d’Investissement ;
  • MM. Andrew YOUNG et Carlton MASTERS ;
  • M. Abdoulaye BIO TCHANE, Président de la BOAD ;
  • M. Nacer MAYAL, Directeur Général de l’Agence Algérienne de Presse ;
  • M. Soumaïla CISSE, Président de la Commission de l’UEMOA ;
  • M. Ismaïla SIDIBE, Directeur Général d’AFRICABLE ;
  • M. Amadou KANE, Directeur Général de BNP Paribas ;
  • M. Ahmed Elamin Ahmed ABDELLATIF, Président Directeur Général de CTC Group ;
  • Une délégation des Maliens du Sénégal en compagnie du Dr BERTE ;
  • Le Sénateur Mouhamed BOUCHARAF ;
  • Une délégation d’artistes Américains ;
  • Une délégation des Parlementaires de la Francophonie conduite par M. Mamadou SECK, Président de l’Assemblée Nationale et
  • Son Excellence Monsieur Eduardo MOKOLO, 1er Vice-président du Sénat de la République du Congo.

Le Premier Ministre, dans sa communication, a félicité le Président de la République pour la qualité de ses contributions à l’occasion de la tenue de la Table Ronde Ministérielle et des Assemblées Annuelles des Gouverneurs du Groupe de la BAD que le Sénégal a eu le privilège d’abriter, pour la 3ème fois, les 12 et 13 mai 2009. Son implication a permis d’aboutir à des conclusions pratiques qui, sans nul doute, assureront aux pays membres l’accompagnement nécessaire à leur développement.

A cette occasion, le Premier Ministre a pris l’engagement, au nom du Gouvernement, de consolider les acquis de cette coopération de qualité avec la BAD qui a permis au Sénégal d’avoir un portefeuille actif comptant 16 opérations pour un volume net d’engagements correspondant à environ 146 milliards de FCFA.

S’engageant par ailleurs à traduire en actes la haute vision du Chef de l’Etat relative à la révolution rurale, le Premier Ministre l’a aussi félicité pour les orientations et les mesures prises à l’occasion de sa participation à l’Assemblée Générale de l’Association Nationale des Conseillers Ruraux du Sénégal et lors du Conseil Présidentiel. Le Gouvernement s’attellera à la mise en œuvre de ces orientations qui vont imprimer une nouvelle dynamique à la GOANA et accélérer la marche de notre pays vers l’autosuffisance alimentaire, en particulier l’accompagnement nécessaire à la création de la banque « verte », la mise en place du syndicat des agriculteurs et la poursuite des efforts en cours pour la bonne préparation de l’hivernage.

Le Premier Ministre a informé le Conseil de l’audience qu’il a accordée à son Homologue de la Guinée Conakry venu discuter de la coopération entre nos deux pays, notamment pour trouver une solution au blocage du financement de la BAD pour la réalisation du projet Energie OMVG.

Il a aussi reçu M. Soumaïla CISSE, Président de la Commission de l’UEMOA, avec qui il a fait un tour d’horizon de l’état de l’Union et des relations de coopération entre notre pays et cette institution sous-régionale.

Le Premier Ministre a aussi rencontré, en présence des Ministres concernés, l’ensemble des syndicats de l’Elémentaire regroupés au sein du Cadre Unitaire des Syndicats de l’Enseignement (CUSE) pour échanger sur la crise qui secoue l’école sénégalaise et rechercher des solutions pour sauver l’année scolaire en cours. Les discussions ont porté sur divers points de revendication relatifs à une nouvelle proposition sur l’IRD, aux manquements dans le suivi des engagements, à la mise en place du projet de Guichet Unique, ainsi qu’aux diligences à prendre pour la distribution effective des parcelles. Tout en demandant à la partie syndicale de surseoir au déroulement de leur plan d’action en signe de bonne volonté, il a été suggéré la mise en place d’un cadre unitaire de suivi des négociations.

Faisant suite au lancement du concept de révolution rurale initié par le Président de la République, le Premier Ministre a tenu, le 11 mai 2009, une réunion interministérielle consacrée à la création du syndicat des agriculteurs, éleveurs et pêcheurs du Sénégal. Parmi les mesures prises, le renouvellement des listes des bénéficiaires de semences en relation avec l’administration territoriale, la Gendarmerie et les CERP, la localisation et l’évaluation des stocks réels de semences d’arachide disponibles, la circularisation d’une lettre aux Gouverneurs de région procédant d’un souci de transparence dans la distribution des semences et explicitant les dispositions appropriées à prendre pour un suivi rapproché de la chaîne de distribution.

Pour ce qui est de la mise en place du syndicat, le Premier Ministre a proposé ce qui suit :

  • inscrire le processus de syndicalisation dans le cadre des dispositions de la loi d’orientation agro-sylvo-pastorale ;
  • débuter sans délai du fait de la proximité de l’hivernage ;
  • adopter une démarche progressive en procédant d’abord à des tests dans quatre départements que sont Kaffrine, Kolda, Tambacounda et M’Birkilane ;
  • impliquer tous les acteurs, notamment les industriels et les associations paysannes, dans le processus de mise en place des instruments de financement et de soutien du dit syndicat.

Le mercredi 13 mai, le Premier Ministre a reçu en audience les agents de nettoiement en grève. Au terme des discussions, le mot d’ordre a été levé. Les différents problèmes ont été passés en revue et des mesures urgentes de paiement des salaires et des indemnités spéciales ont été arrêtées.

Recevant le 15 mai 2009 les membres de l’ONCAV, le Premier Ministre a donné l’engagement à faire prendre des dispositions particulières pour un déroulement des activités de vacances édition 2009 et assurer une prise en charge conséquente de différents éléments du programme de l’ONCAV.

Interpellé par la Premier Ministre sur la hausse annoncée du prix de l’huile locale, le Ministre du Commerce, rappelant les efforts de l’Etat estimés entre 2007 et 2008 à près de 5,9 milliards pour soutenir le prix de l’huile, s’est dit être dans une logique d’échanges avec l’entreprise SUNEOR conformément à la volonté du Chef de l’Etat qui souhaite que les deux parties fassent valoir l’esprit de concertation avant toute décision.

Le Ministre des Transports Ferroviaires a rendu compte de la remise en état des rails suite à l’accident survenu à Goudiry le jeudi 14 mai 2009.

Durant les discussions, les Ministres ont, unanimement, félicité le Président de la République, pour son implication dans les négociations en Mauritanie et pour la réussite des Assemblées de la BAD tenues à Dakar.

Se joignant aux populations de la Petite côte, les Ministres ont félicité le Chef de l’Etat pour la construction du Mur de l’Atlantique visant à lutter contre l’érosion côtière.

Le Conseil a pris la mesure individuelle suivante :

  • Mme Maïmouna Sourang NDIR, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République du Sénégal en France, est nommée, cumulativement avec ses fonctions, Ambassadeur de la République du Sénégal auprès de Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II de Monaco, avec résidence à Paris.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie