AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des Ministres du 19 Mai 2011

Conseil des Ministres du 19 Mai 2011

Le Conseil des Ministres s’est réuni le jeudi 19 Mai 2011, à partir de 10 heures, au Palais de la République, sous la présidence de Son Excellence, Maître Abdoulaye WADE, Président de la République.

Le Chef de l’Etat est revenu sur la visite d’amitié et de travail que S.E.M Alassane Dramane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire a effectuée à Dakar, les 12 et 13 mai 2011.

Il a également fait part au Conseil de l’Assemblée Générale du Fonds de Solidarité Numérique à laquelle il a pris part à Dakar, le 17 mai 2011. Au titre de ses audiences, le Président de la République a reçu plusieurs personnalités parmi lesquelles :

  • S.E.M Marc BICHLER, Ambassadeur du Grand-duché de Luxembourg à Dakar ;
  • Mme Awa GUEYE KEBE, Ministre d’Etat en compagnie de M. Abdoulaye DIOP, Promoteur du projet YAKALMA ;
  • M. James STALLING, General Manager for Global Markets Systems et Technology d’ IBM ;
  • Mme Fatima BEYE GAYE conduisant une délégation du PROFEMU (Programme des Femmes en Milieu Urbain) ;
  • M. Lamine NIANG de la Chambre de Commerce de Dakar ;
  • S.E.M Nicolas NORMAND, Ambassadeur de France à Dakar ;
  • M. Marc Van Der Spuy, Directeur Général des Opérations de marché, conduisant une délégation de la Standard Bank, en compagnie du Ministre d’Etat, Ministre de l’Economie et des Finances et du Ministre d’Etat, Ministre de la Coopération Internationale et des Infrastructures ;
  • M. Serigne Mame Mor MBACKE.

Revenant sur le succès du récent emprunt obligataire de l’Etat du Sénégal qui a permis à notre pays de lever sans difficultés près de 230 milliards sur le marché financier international, le Président de la République s’est fortement réjoui de cette preuve de confiance de la communauté financière mondiale surtout que l’offre a été de 1200 milliards de francs, soient cinq fois plus que le besoin exprimé.

Le Chef de l’Etat a souligné que c’est grâce à sa bonne gestion macro-économique que notre pays a pu recevoir l’agrément du Fonds Monétaire International pour emprunter, sur le marché financier international. Il a rappelé que ces fonds sont destinés aux secteurs porteurs de croissance tels que l’Energie et les Infrastructures, notamment l’autoroute à péages. Aussi, a-t-il tenu à féliciter le Gouvernement et particulièrement le Ministre d’Etat, Ministre de l’Economie et des Finances, qui a travaillé au maintien de l’endettement de notre pays à un niveau largement inférieur à la moyenne des pays de l’UEMOA et au même niveau que les pays à revenu intermédiaire, devançant ainsi plusieurs pays d’Afrique cités en exemples, dont les taux d’endettement sont de loin supérieurs à celui du Sénégal, qui est de 35,5%, alors que le seuil permis par l’UEMOA est de 70% du PIB.

Enfin, le Chef de l’Etat a rappelé que la bonne situation macroéconomique de notre pays, attestée par la notation positive des agences Moody’s et Standard & Poors, en fait le seul Etat africain francophone à être cité parmi les nations qualifiées de ‘‘marchés pionniers’’, pour leur dynamique de croissance, leurs ressources naturelles, le développement de leur marché financier, leurs conditions institutionnelles générales et leur situation politique.

Le Président de la République a fait part de l’audience qu’il accordera, ce jour, à une délégation libyenne, représentant le Conseil National de Transition (CNT).

Le Chef de l’Etat a également annoncé au Conseil la mission qu’il effectuera en République de Côte d’Ivoire, le 21 mai prochain pour prendre part à la cérémonie d’installation de S.E.M Alassane Dramane OUATTARA.

Dans sa communication, le Premier Ministre a informé le Conseil de la visite qu’il a effectué le 18 mai 2011 en Gambie où il a remis un message spécial du Chef de l’Etat à son homologue Gambien, Son Excellence Yahya A.J.J. JAMMEH.

Il est ensuite revenu sur la réunion de travail qu’il a eu avec le Ministre d’Etat en charge des Infrastructures et le Ministre du Budget, assistés de leurs proches collaborateurs, pour faire le point sur l’état d’avancement des travaux de réhabilitation entrepris sur certains grands axes routiers du pays. A cette occasion, a dit le Premier Ministre, le Ministre d’Etat Ministre de la Coopération Internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l’Energie a fourni toutes les assurances nécessaires en ce qui concerne les routes Touba - Linguère et Louga - Dahra, dont les travaux de réhabilitation vont bientôt démarrer. Pour ce qui est des tronçons Back Samba Dior - Guinguinéo et Keur Wally NDIAYE - Sokone, les travaux vont démarrer dans les toutes prochaines semaines et permettront la mise en service des ouvrages avant le début de l’hivernage.

Le Premier Ministre a informé avoir demandé au Ministre d’Etat en charge des Infrastructures et au Ministre du Budget d’examiner la meilleure option pour réaliser la réfection du tronçon Fatick–Kaolack, aux frais avancés par l’Etat et sans préjudice de l’action récursoire qu’il pourra exercer contre l’entreprise défaillante, Jean Lefèbvre Sénégal. De même, il a donné des instructions pour que les route Cap-Sikirring – Diémbéring ; Gossas – Mbar ; Ndoyène – Warrack soient réhabilitées sans délai.

Au chapitre de ses audiences, le Premier Ministre a reçu diverses personnalités parmi lesquelles :

  • Son Excellence Monsieur Mohamed Gamal ELEISH, Ambassadeur de la République d’Egypte au Sénégal ;
  • Monsieur Mody GUIRO, Secrétaire Général de la Confédération Nationale des Travailleurs du Sénégal (C.N.T.S).

 Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Economie et des Finances a informé le Conseil de sa mission auprès des investisseurs du marché financier international, en soulignant que le succès de dernier emprunt obligataire du Sénégal est bâti sur des bases solides qui valent à notre pays d’’être la seule nation africaine francophone, parmi les six qui en ont bénéficié, à signer avec le Fonds Monétaire International un programme sans décaissement dénommé Instrument de Soutien à la Politique Economique (ISPE).
Il a également informé le Conseil de la bonne tenue de l’activité économique interne, favorisée notamment par le dynamisme des secteurs primaire et tertiaire, dont les taux de croissance sont respectivement de +4,5% et de +4,9%. Le taux de croissance du Produit intérieur brut (Pib) réel, en augmentation par rapport à 2010, est projeté à 4,5% en 2011, ce qui situe notre pays au niveau exact du taux de croissance mondiale tel que défini par le FMI, à mi-chemin entre les pays émergents dont le taux de croissance est de 6,5% et les économies avancées où il se situe à 2,5%.

 Le Ministre d’Etat, Ministre de la Coopération Internationale, des Transports Aériens, des Infrastructures et de l’Energie a fait au Conseil un point sur la situation de la fourniture d’électricité, caractérisée par une détérioration ponctuelle du service. A cet égard, il a informé le Conseil des mesures déjà prises pour un retour rapide à la normale. Il a également rassuré le Conseil sur le niveau d’exécution satisfaisant des mesures entreprises, dans le cadre de la restructuration et de la relance du secteur de l’énergie. Ces mesures portent notamment sur :

  • la sécurisation des approvisionnements en combustibles par le Fonds spécial de soutien de l’Energie ;
  • l’augmentation des capacités additionnelles de production électrique par la location de groupes et l’acquisition de nouvelles centrales électriques ;
  • la réhabilitation des centrales existantes de SENELEC.

Les financements nécessaires à la couverture de ces investissements sont pour l’essentiel sécurisés grâce aux bailleurs de fonds qui appuient l’effort consenti par l’Etat à travers son budget national. Ces efforts de restructuration engagés à travers le Plan ‘’TAKKAL’’ visent à résoudre durablement les difficultés du service public d’électricité, marqué depuis de nombreuses années par une récurrence des perturbations, a précisé le Ministre d’Etat.

 Le Ministre du Commerce a fait part au Conseil de la mission qu’il a effectuée à Istanbul, du 09 au 13 mai 2011, dans le cadre de la délégation sénégalaise conduite par le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, pour prendre part à la Conférence des Nations – Unies sur les Pays les Moins Avancées (PMA).

Au cours de cette rencontre, le message du Président de la République, lu par le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, a fait ressortir les statistiques sur les indicateurs économiques et sociaux du Sénégal dont les progrès, dans les différents domaines, en font un pays pré – émergent.

A l’issue de cette Conférence, le principe de l’adoption d’un nouveau cadre de soutien aux PMA, mis en place par le système des Nations – Unies a été retenu. En effet, à la place des mesures unilatérales de soutien, telles que l’aide publique au développement et les préférences commerciales, les Nations - Unies ont proposé la mise en place de mécanismes institutionnels qui seront gérés de façon participative.

Le Ministre du Commerce a indiqué que ces mécanismes apporteront un changement radical et vont asseoir de nouveaux axes de concentration de l’aide et des investissements directs étrangers fondés sur :

  • la diversification économique et son financement ;
  • le commerce ;
  • le transfert de technologies ;
  • les investissements en vue de mieux faire face aux changements climatiques.

 Répondant aux questions posées par le Président de la République relativement à l’autoroute à péage, le Ministre, Directeur Général de l’APIX a fait le point sur les travaux en cours et a rassuré le Conseil quant à l’état d’avancement satisfaisant des travaux, notamment sur le tronçon Diamniadio -Pikine.

Le Conseil a pris la mesure individuelle suivante :

  • Monsieur Pape Mouhamadou DIOUF, Ingénieur des Transports et développement est nommé Directeur de la Circulation et de la Sécurité au Ministère des Transports Terrestres, Transports Ferroviaires et de l’Aménagement du Territoire.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie