AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Conseils des ministres > Conseil des Ministres du 16 avril 2010

Conseil des Ministres du 16 avril 2010

Le Conseil des Ministres s’est réuni le vendredi 16 avril 2010, à partir de 10 heures, au Palais de la République, sous la présidence de Son Excellence Maître Abdoulaye WADE, Président de la République.

Le Chef de l’Etat a fait part au Conseil des audiences qu’il a accordées à diverses personnalités parmi lesquelles :

  • M. Jesus CALDERA, ancien Ministre espagnol du Travail, Président de la Fondation « Ides Para El Progresso » ;
  • M. Jean Claude MIMRAM, Président Directeur Général de la Compagnie Sucrière Sénégalaise (CSS) ;
  • Mme Fatoumata DIAKITE, Première Vice Présidente de l’Union Internationale des Magistrats ;
  • M. Ibrahim Assane MAYAKI, Secrétaire Exécutif du NEPAD ;
  • M. Antonio Overjero GONZALO, du Groupe Raffinerie de l’Or, en compagnie du Ministre d’Etat, Ministre des Mines ;
  • Une délégation de la compagnie Air France ;
  • Une délégation de la Conférence des Ulémas conduite par Chérif ENHAOUI ;
  • Une Délégation des Architectes Conseillers

Dans sa communication, le Président de la République, évoquant l’incendie survenu à Médina Gounass, à l’occasion de la 68ème édition du « Daaka », le Chef de l’Etat a présenté ses condoléances et sa solidarité au Khalife de Médina Gounass, ainsi qu’aux pèlerins et a demandé au Premier Ministre et au Ministre de l’Intérieur de se rendre sur les lieux.

Au-delà des dispositions techniques et matérielles prises par le Gouvernement pour accompagner ce genre de manifestation à haute concentration humaine, le Chef de l’Etat a demandé au Gouvernement d’aller dans le sens de l’accompagnement en conseils relatifs à l’aménagement des sites de rencontres, de penser aux mesures de sécurité et de prudence.

Le Président de la République a également marqué sa satisfaction pour l’accueil exceptionnel qui a été réservé à la Très Honorable Madame Michaelle JEAN, Gouverneure Générale du Canada, à l’occasion de la visite d’Etat qu’elle a effectuée dans notre pays ; preuve, s’il en est besoin, de l’excellence des relations entre le Canada et le Sénégal.

Le Président de la République a fait part au Conseil des entretiens qu’il a eus avec Son Excellence M. Pierre NKURUNZIZA, Président de la République du Burundi, au cours de sa visite d’amitié et de travail de 24 heures au Sénégal. Les discussions ont porté essentiellement sur le raffermissement des liens de coopération qui lient les deux pays.

Le Chef de l’Etat a également informé le Conseil avoir présidé la cérémonie de lancement de l’Initiative nationale pour la protection sociale des groupes vulnérables « Suxali Jaboot » dont la mise en œuvre a été confiée au Ministre d’Etat, Ministre de la Famille à qui il a adressé ses chaleureuses félicitations.

Il a ensuite fait part de l’ouverture du Salon International des Mines du Sénégal (SIM) qu’il a présidée. Il a exprimé sa grande satisfaction au Ministre d’Etat, Ministre des Mines pour le franc succès que cette manifestation a connu.

Revenant sur la portée technologique de la première projection cinématographique en 3D Dakar, à laquelle il a assisté au Théâtre National Daniel Sorano, le Chef de l’Etat a déploré le manque de salles de cinéma au Sénégal. En vue de promouvoir la production nationale et de doter Dakar et les autres régions en salles de cinéma, il a donné des instructions au Gouvernement pour soutenir et accompagner les investisseurs dans la construction d’infrastructures cinématographiques.

Abordant la question des inscriptions sur les listes électorales, le Chef de l’Etat a demandé au Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur, en rapport avec la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA) l’envoi de délégations vers les pays à forte concentration de ressortissants sénégalais, notamment les Etats-Unis et l’Italie, afin de leur permettre de s’acquitter convenablement de leurs devoirs civiques.

Pour la réussite de cette mission, il a lancé un appel aux partis politiques et aux Organisations Non Gouvernementales en vue de participer à la campagne de sensibilisation pour l’inscription sur les listes électorales de nos compatriotes vivant dans ces pays.

Afin de promouvoir notre artisanat, le Chef de l’Etat a rappelé au Gouvernement la nécessité d’appliquer le « consommé sénégalais ».

Le Président de la République a, par ailleurs, suggéré la mise en place d’une centrale d’achat de l’Administration pour en faire une puissance de négociation commerciale à même de réduire substantiellement les prix des fournitures de bureau et équipements.

Le Chef de l’Etat a également fait cas du gaspillage d’eau au sein de l’Administration ; une telle situation, a-t-il dit, est favorisée par le fait que les départements, pris individuellement, ne sont pas mis devant leurs responsabilités dans la gestion de cette ressource.

Aussi, a-t-il donné des instructions pour que, dans un bref délai, le paiement des factures d’eau soit désormais pris en charge par le département concerné qui aura au préalable reçu une subvention budgétaire à cet effet.

Le Président de la République a particulièrement insisté sur le gaspillage de cette ressource en milieu universitaire et a demandé d’y favoriser la construction de forages et la mise en place de systèmes autonomes de recyclage des eaux aux fins d’arrosage.

Le Chef de l’Etat s’est, par ailleurs, dit très sensible à la façon dont les citoyens en général, et les organisations de consommateurs en particulier, se mobilisent pour faire face à toute velléité de spéculation sur les produits de consommation courante au Sénégal.

Il a, à ce sujet, exprimé sa ferme volonté de protéger les consommateurs contre toute hausse arbitraire de prix. Le Gouvernement, a-t-il ajouté, doit accorder une place primordiale à la structure de prix des denrées de première nécessité et des produits de consommation courante tels que l’eau et l’électricité, pour mieux apprécier l’opportunité et la pertinence de toute intervention sur les prix.

Face au retard enregistré dans l’atteinte des OMD dans le secteur de la santé en particulier, le Chef de l’Etat a insisté sur le renforcement des efforts de l’initiative « Bajenu Gox » à Kolda, qui a un fort taux de mortalité infantile.

Le Président de la République a ainsi informé le Conseil avoir porté son choix sur cette région pour l’organisation de la grande cérémonie nationale de remise des attestations aux « Bajenu Gox » qu’il présidera personnellement.

Evoquant la situation difficile de l’Office National de l’Assainissement (ONAS), le Chef de l’Etat a invité cette structure à se concentrer strictement sur sa mission d’organe d’exécution afin de mieux garantir son efficacité, sa viabilité et sa pérennité.

Dans sa communication, le Premier Ministre a informé le Conseil de la clôture des rencontres Gouvernement/syndicats. En application des directives du Chef de l’Etat, le Gouvernement a reçu, du 10 février au 12 avril 2010, dix huit (18) centrales syndicales représentant les différentes catégories de travailleurs des secteurs publics et privés.

La Fédération Générale des Travailleurs du Sénégal (FGTS) fut la dernière centrale à être reçue. De l’avis unanime des représentants des travailleurs, a indiqué le Premier Ministre, ces rencontres ont été instructives et bénéfiques.

Le Premier Ministre a pris l’engagement devant eux de veiller à ce que l’ensemble des résolutions prises lors de ces différentes rencontres soient traduites en réalisations tangibles au profit des travailleurs. Il a aussi annoncé le démarrage, la semaine prochaine, d’une autre série de rencontres avec les organisations patronales et les regroupements d’opérateurs économiques pour de larges échanges sur les tendances de l’économie sénégalaise et l’évolution des différents indicateurs économiques.

Au titre de ses audiences, le Premier Ministre a informé avoir reçu le Secrétaire d’Etat Tunisien chargé de la Solidarité Nationale, conduisant une délégation.

A la suite du Premier Ministre,

- Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Hydraulique, a fait le point sur le niveau d’exécution du plan d’action arrêté à la suite du Conseil Présidentiel sur les inondations. Il a fait part au Conseil du démarrage des travaux de dragage des lacs et des dispositions prises pour l’acquisition de motopompes de grande capacité et de tentes pour le relogement, à titre provisoire, des populations sinistrées.

-  Le Ministre du Commerce, interpellé sur les ruptures de stocks de sucre dans certaines localités du pays, a déploré la non-couverture de la demande nationale par la Compagnie Sucrière Sénégalaise, conformément à ses obligations.

-  Le Ministre de l’Artisanat a partagé avec le Conseil la nécessité de la limitation des importations de produits artisanaux, notamment le mobilier de bureau destiné à l’administration, en vue de favoriser la production et la consommation locales.

-  Le Ministre de l’Agriculture a fait le point sur le niveau d’exécution des instructions du Chef de l’Etat relatives à l’achat de dix mille tonnes de riz par le Niger confronté à une situation de pénuries.

-  Le Ministre de l’Energie, faisant le point sur les projets relatifs à l’énergie nucléaire, a informé le Conseil de la signature prochaine d’un décret portant création de l’Autorité de Sûreté Nucléaire. Il a aussi fait le compte rendu de la visite, au Sénégal, de partenaires russes pour la construction de centrales nucléaires flottantes sur mer, et sur le projet de centrale nucléaire AREVA.

-  Le Ministre des Biocarburants et des Energies Renouvelables a informé le Conseil de la mise en place du Comité National des Biocarburants, le mardi 13 avril 2010, pour une meilleure coordination des actions entre les structures intervenant dans le développement du secteur.

Le Conseil a examiné et adopté les textes législatifs et règlementaires suivants :

  • Projet de loi autorisant le Président de la République à ratifier les Amendements des Statuts du Fonds Monétaire International (FMI) portant, l’un, sur le Droit de vote et la participation des pays membres, adopté le 28 avril 2008 et, l’autre, sur l’Extension de l’autorité d’investissement, adopté le 5 mai 2008 ;
  • Projet de décret abrogeant et remplaçant le 1er alinéa de l’article 2 et l’article 21 du décret n° 77-891 du 12 octobre 1977 portant statut particulier du cadre des fonctionnaires de l’architecture, de l’urbanisme, de l’aménagement du territoire, de l’horticulture et du paysage ;
  • Projet de décret abrogeant et remplaçant le 1er alinéa de l’article 2, le 27ème alinéa de l’article 4 et l’article 6 du décret n° 77-1143 du 20 octobre 1977 portant statut particulier du cadre des fonctionnaires de l’animation ;
  • Projet de décret abrogeant et remplaçant le 1er alinéa de l’article 2, l’article 17 et l’article 20 du décret n° 78-330 du 19 avril 1978 portant statut particulier du cadre des fonctionnaires de la planification ;
  • Projet de décret modifiant le décret n° 77-987 du 14 novembre 1977 portant statut particulier du cadre des fonctionnaires de l’enseignement.

Le Conseil a pris les mesures individuelles suivantes :

  • M. Nouhou Demba DIALLO, Administrateur Civil principal de classe exceptionnelle, est nommé Secrétaire Général du Ministère de la Fonction Publique, du Travail, de l’Emploi et des Organisations Professionnelles ;
  • M. Mouhamadou Lamine DIALLO, Administrateur Civil, est nommé Directeur Général de la Fonction Publique ;
  • M. Babacar THIAM, Inspecteur du Travail et de la Sécurité Sociale, est nommé Directeur Général du Travail et de la Sécurité Sociale.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie