AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Discours > Conférence Internationale de Donateurs « Ensemble pour le renouveau du Mali »

Conférence Internationale de Donateurs « Ensemble pour le renouveau du Mali »

ALLOCUTION DE MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL - Bruxelles le 15 Mai 2013

  • Excellences, Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernements ;
  • Mesdames, Messieurs ;

Le Sénégal remercie les initiateurs de cette conférence internationale et s’associe aujourd’hui à la manifestation de la volonté de la communauté internationale, d’agir en faveur du renouveau du mali, pays Frère et Ami, auquel tout lie le Sénégal

C’est pourquoi, dès les premières manifestations de ce qu’il faut considérer comme une agression perpétrée contre l’Etat malien, pilotée par des terroristes narco trafiquants, le Sénégal s’est investi dans l’action diplomatique bilatérale et régionale, afin de renforcer le plaidoyer international sur la gravité de la situation au Mali.

A ce propos, la Conférence des Donateurs, tenue le 29 Janvier 2013 à Addis-Abeba, a été une occasion pour le Sénégal d’annoncer une contribution financière de deux millions de dollars qui a fait suite à sa décision de participer à la constitution de la MISMA sous la bannière de l’Union Africaine.

Un contingent sénégalais de 650 hommes a déjà intégré la MISMA. Il sera porté à près de 1000 hommes avec l’adoption de la résolution 2100 du Conseil de Sécurité des Nations Unies.

La Conférence Internationale des Donateurs pour le Renouveau du Mali s’inscrit dans une perspective positive de reconstruction rendue possible par l’intervention à la fois méritoire et salutaire de la France dont les troupes ont porté un coup d’arrêt décisif à l’avancée des Forces extrémistes véhiculant l’obscurantisme.

Le Sénégal rend ici un hommage appuyé à la France et à toutes les forces alliées pour leur action militaire au Mali, couronnée de succès, et s’incline devant la mémoire des soldats français et africains morts pour l’Afrique et la paix dans le monde.

Notre rencontre est également le lieu de saluer l’engagement de l’Union Européenne dans la formation des Forces Armées Maliennes, ce qui va créer, à terme, les conditions de stabilité indispensables à la mise en œuvre des politiques de développement.

Au niveau politique, le Sénégal réitère son appui aux Autorités Maliennes de Transition dans leur volonté d’appliquer la Feuille de route tendant à consolider l’état de droit, la démocratie, la bonne gouvernance et le développement équitable, en vue de ramener une paix sociale durable.

En particulier, l’ensemble de la communauté internationale se doit de soutenir l’organisation des élections nationales programmées et qui soient techniquement réalisables et politiquement acceptables.

Le Mali réconcilié deviendra ainsi le point d’ancrage d’une large coopération régionale impliquant d’une part l’Europe et les autres Partenaires au Développement de l’Afrique, et d’autre part l’ensemble des États Sahéliens exposés aux mêmes difficultés, aux mêmes risques que ceux dits du « premier cercle ».

Dans cette approche régionale, deux axes majeurs doivent être pris en compte :

  • la coopération pour la sécurité, la lutte anti terroriste et contre le narco trafic,
  • la lutte contre la pauvreté extrême, en grande partie liée à l’insécurité alimentaire.

Le Sénégal félicite les initiateurs des présentes assises qui, à n’en point douter, susciteront des réponses globales et cohérentes pour le Mali, le Sahel et l’Afrique, mais aussi des réponses de sécurité pour le Monde.

Je vous remercie de votre aimable attention

Voir aussi

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ...

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie