AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Autres actualités > Cérémonie de remise des prix du Concours Général 2015

Cérémonie de remise des prix du Concours Général 2015

23/07/2015

Le Président de la République SEM Macky Sall, a présidé ce jeudi 30 juillet 2015, la cérémonie de remise des prix du Concours Général 2015 dont le thème est : les enjeux et les perspectives de la contribution de l’enseignement arabo-islamique dans la construction du Sénégal moderne.

« L’Etat, comme le stipule la Constitution, a la charge et le devoir de l’éducation des populations »

« Les chantiers innovants ouverts dans les différents domaines doivent reposer sur un système d’éducation et de formation de qualité, où l’enseignement arabo-islamique, à côté de l’enseignement privé, catholique ou laïque, joue pleinement et entièrement son rôle dans l’édification d’une Nation nourrissant une forte ambition de développement inclusif et durable »

Le Président de la République a rappelé les nouvelles orientations définies pour le système éducatif, à travers notamment le PAQUET, les directives du Conseil présidentiel sur l’enseignement supérieur et la recherche et, bientôt, les conclusions des Assises de l’Education et de la Formation

« Mon ambition est de faire de l’enseignement arabo-islamique, non pas un enseignement à part, mais une partie importante, moderne et intégrée de notre système éducatif, du préscolaire et l’élémentaire jusqu’au supérieur »

En réponse à la stagnation des taux brut de scolarisation dans certaines régions du Sénégal et afin d’atteindre la scolarisation universelle en perspective de l’Agenda de développement post-2015, le Chef de l’État a évoqué le projet bientôt concrétisé de modernisation des « Daara », co- financé à hauteur de 10 milliards de Francs CFA par le Sénégal et la Banque Islamique de Développement, pour la construction de 64 établissements coraniques. Aussi, a t-il mentionné la signature de contrats de performance, les travaux de réhabilitation de « Daara » et la mise à disposition d’équipements en « tablettes coraniques ».

L’objectif est, selon le Président de la République, d’améliorer notablement les conditions matérielles, pédagogiques et sociales quelquefois liées à l’itinérance et à la mendicité des enfants dans des écoles coraniques.

« Tout en respectant leur mission traditionnelle de maîtrise du Saint Coran et des sciences islamiques, les « Daara » sont appelés à enseigner d’autres compétences de la vie courante, de même que les sciences et les technologies »

Le Président de la République a annoncé sa décision de rouvrir la section diplomatique de l’Ecole Nationale d’Administration aux diplômés arabisants, afin de renforcer la qualité de nos représentations dans le monde arabo-musulman.Il a, en ce sens, annoncé l’adoption de la loi sur le « Waqf » au Sénégal, qui pourrait, éventuellement, assurer un financement pérenne et soutenable de l’enseignement arabo-islamique.

Le Chef de l’État a instruit Monsieur le Premier Ministre d’étudier la possibilité d’appuyer les établissements d’enseignement religieux et a exhorté les collectivités publiques et les bonnes volontés à contribuer à la promotion de l’enseignement arabo-islamique.

Le Président de la République a réitéré son appel aux guides religieux et aux populations, particulièrement à la jeunesse, à davantage de vigilance et de fermeté face à l’extrémisme religieux qui menacent aujourd’hui la paix et la sécurité mondiales.

Félicitant chaleureusement les lauréats du Concours Général, le Président de la République les a encouragé et leur a rappelé l’espoir que le Sénégal place en eux, pour relever le défi de la bataille engagé pour son avenir économique et social à travers le Plan Sénégal Emergent.

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie