AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Discours > Cérémonie du Programme d’assainissement de dix (10) villes - Discours de son Excellence Monsieur le Premier Ministre Mahammed Boun Abdallah DIONNE

Cérémonie du Programme d’assainissement de dix (10) villes - Discours de son Excellence Monsieur le Premier Ministre Mahammed Boun Abdallah DIONNE

Dakar, le mardi 24 novembre 2015

Monsieur le Premier Ministre Mahammed Boun Abdallah DIONNE a présidé, ce mardi 24 novembre 2015 à 09 heures à l’Hôtel King Fahd Palace, la Cérémonie de Lancement du Programme d’Assainissement de dix (10) villes.

Voici le discours prononcé à cette occasion.

Monsieur le Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement,
Monsieur le Président la Banque Ouest Africaine de Développement,
Messieurs les Gouverneurs,
Honorables Députés, membres du Conseil Economique, Social et Environnemental ;
Mesdames et Messieurs les Maires élus locaux,
Mesdames, Messieurs,

Aujourd’hui, nous sommes réunis pour le lancement d’un programme d’assainissement de dix (10) villes ; un programme exceptionnel de par son envergure, au regard des financements consentis pour le secteur de l’assainissement au Sénégal au cours de ces quarante dernières années.

Cet atelier, que j’ai le grand plaisir de présider, revêt donc, comme vous l’avez bien compris, une importance de tout premier plan pour l’Etat du Sénégal.

En effet, dans un délai de deux ans, le programme d’assainissement de dix (10) villes, permettra de doter les communes de Dakar, Louga, Matam, Pikine, Rufisque, Saint-Louis, Tambacounda, Tivaouane et Touba, de réseaux d’assainissement d’eaux usées, de stations d’épuration, de réseaux de branchements à l’égouts, d’édicules publics et de construire un nouveau système de drainage des eaux pluviales dans la commune de Kaolack.

Ce programme sera financé pour un coût global de 60 milliards de FCFA dont 6 milliards FCFA de l’Etat du Sénégal, 10 milliards de la BOAD et 44 milliards de FCFA provenant d’autres partenaires financiers, à travers un mandat d’arrangement confié à la BOAD.

Il permettra de :

  • faire bénéficier des branchements sociaux à l’égout à plus 200.000 personnes des 9 villes concernés ;
  • d’assurer le traitement additionnel de plus de 24.000 m3/jour d’eaux usées par la construction de sept (07) stations d’épuration et de cinq (05) stations de traitement des boues de vidange.

Il couvrira une population totale de trois (3) millions d’habitants, soit 20% de la population totale du Sénégal.

Comme vous l’aurez noté, ce programme s’inscrit parfaitement dans la consolidation des acquis du Programme d’Eau Potable et d’Assainissement pour le Millénaire et en droite ligne dans la réalisation des Objectifs de Développement Durable.

Il est la traduction d’un engagement sans faille du Gouvernement qui place l’assainissement parmi les domaines d’intervention prioritaires du Plan Sénégal Emergent.

Vu son envergure, il contribuera sans doute à l’atteinte des résultats du Programme Promovilles, programme de modernisation de nos cités, dont l’assainissement urbain constitue un des volets essentiels.

En effet, sans un cadre de vie sain, il est impossible d’asseoir des conditions d’hygiène et de santé permettant l’épanouissement dans une activité économique et sociale. Il s’agit là d’un investissement appréciable dans le capital humain.

Mesdames, Messieurs,

Permettez-moi donc de renouveler mes remerciements aux autorités de la Banque Ouest Africaine de Développement pour leur forte implication dans le financement du secteur de l’eau en général et dans celui du sous-secteur de l’assainissement en particulier.

En effet, ce programme constitue la seconde opération financée par la BOAD dans le sous-secteur de l’assainissement urbain après celui portant sur le drainage des eaux pluviales et l’assainissement des eaux usées de la commune de Fatick.

Mesdames, Messieurs,

Je voudrais vous rassurer que le Gouvernement, pour ce qui le concerne, ne ménagera aucun effort pour non seulement pérenniser les infrastructures qui seront mises en place, mais surtout mobiliser les ressources nécessaires à l’entretien de ces ouvrages.

Pour ce faire, il a été procédé à une augmentation de 35% de la redevance d’assainissement destinée à l’entretien des infrastructures d’eaux usées. En outre, le Gouvernement a prévu, dans la Loi de Finances 2016, une dotation initiale du fonds d’assainissement pour l’entretien des ouvrages de drainage des eaux pluviales.

Pour ce dernier volet, un mécanisme pérenne de financement est en train d’être mis en place.

Mesdames, Messieurs,

Malgré les avancées significatives qui seront notées avec la réalisation de cet important programme, nous sommes bien conscients que d’autres communes resteront non couvertes en systèmes d’assainissement adéquats.

C’est pourquoi, tout en félicitant le Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement pour les efforts accomplis en faveur du sous-secteur de l’assainissement urbain dans un délai aussi court, je l’exhorte à prendre les dispositions nécessaires, dans le cadre de la mise en œuvre de la composante 2 du Programme Promovilles, pour doter les autres communes de systèmes d’assainissement appropriés, conformément aux instructions du Chef de l’Etat Son Excellence Monsieur Macky Sall.

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais aussi saisir cette occasion pour remercier tous les partenaires techniques et financiers intervenant dans le sous-secteur de l’assainissement et leur renouveler, ici, toute la gratitude du Chef de l’Etat et des populations sénégalaises.

Je tiens également à saluer les Maires des villes concernées par ce programme pour leur présence à cette manifestation et les remercier pour leur soutien sans faille à l’ONAS, dans l’exécution des études et l’élaboration des dossiers d’appels d’offres. Je sais que ce partenariat se prolongera pour se renforcer encore plus durant la phase travaux. Je ne saurais terminer mon propos sans féliciter vivement le Président de la BOAD et tous ses collaborateurs qui n’ont ménagé aucun effort pour que ce programme soit une réalité et, encourager le Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement et ses services pour la réussite de ce programme. Je déclare ce jour, le lancement des travaux du programme d’assainissement des dix villes du Sénégal. Je vous remercie de votre bien aimable attention.

Voir aussi

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ...

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie