AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Discours > Cérémonie de présentation de la certification ISO 22 000 de la Société SIEGEM

Cérémonie de présentation de la certification ISO 22 000 de la Société SIEGEM

Mot de Monsieur le Premier Ministre Abdoul MBAYE, Dakar, le 8 mars 2013.

Le Premier Ministre a présidé vendredi 8 mars la cérémonie de présentation de la certification ISO 22.000 et HACCP de la société SIEGEM SA qui certifie qu’un système de management de la sécurité sanitaire des denrées alimentaires a été élaboré et mise en œuvre par l’entreprise.

La SIEGEM est la première société sénégalaise et la première au sein de l’UEMOA à recevoir ce certificat. Le Premier Ministre, dans son discours a indiqué que "La certification ISO sur la sécurité des denrées alimentaires ne doit pas être une exception au Sénégal mais elle doit devenir la règle, pour renforcer la réputation du « made in Sénégal » sur les marchés internationaux", et a annoncé que l’ETAT y aidera les entreprises par le biais du projet de l’Association sénégalaise de Normalisation (ASN) « label Qualité Sénégal ».

Le mot de Monsieur le Premier Ministre :

Monsieur Alioune Sarr, Ministre du Commerce, de l’Industrie et du Secteur informel,
Honorable député Mansour SY Djamil,
Messieurs les représentants des organisations patronales,
Messieurs les Directeurs Nationaux,
Monsieur les représentants des Associations de Consommateurs,
Monsieur le Directeur Général de la SIEGEM,
Messieurs les directeurs généraux de banques et d’entreprises du Sénégal,
Monsieur le représentant du Cabinet Afrique Emergence Consulting,
Monsieur le Président de l’UNACOIS,
Mesdames, Messieurs,
Chers invités,

C’est avec beaucoup de plaisir que je me retrouve avec vous aujourd’hui pour présider la cérémonie officielle de présentation de la certification ISO 22.000 de l’entreprise SIEGEM.

Cette cérémonie est forte de plusieurs messages car elle est tout à la fois :

  • le symbole d’un secteur privé national responsable et attentif aux attentes de sécurité des consommateurs, trop souvent sacrifiés à l’autel du profit ;
  • celui d’un secteur privé national qui se développe malgré un contexte économique international particulièrement difficile ;
  • celui aussi d’un secteur privé national attentif aux exigences du marché, que l’on pourrait presque résumer dans ce triptyque : innover, s’adapter ou disparaître.

La cérémonie qui nous réunit ce soir célèbre donc notre secteur privé national et en particulier, une entreprise, la SIEGEM, qui dans ses relations avec sa clientèle et ses partenaires, entend faire de la qualité et de la sécurité sanitaire des produits alimentaires mis à la consommation son crédo.

Monsieur le Directeur général, dans un univers aussi concurrentiel que le secteur agro-alimentaire, la sécurisation de la chaîne alimentaire de production est devenue une exigence de compétitivité et de succès.

C’est ce qu’assurément votre Entreprise et ses dirigeants ont bien compris en investissant dans la qualité et la sécurité, et vos efforts viennent d’être couronnés par cette certification ISO 22000, obtenue le 13 décembre 2012.

Aussi, à l’heure où une crise profonde touche le secteur alimentaire de pays pourtant théoriquement en avance sur le nôtre, avec des cas de tromperies sur la qualité et la composition des aliments mis à la disposition des consommateurs comme le rappelle le scandale actuel de la viande de cheval substituée à la viande bovine, il m’est particulièrement agréable de constater qu’une entreprise sénégalaise a choisi le pari de faire de la maîtrise de sa chaine de production alimentaire une exigence irrévocable.

Je tiens, à cet égard, à vous adresser, Monsieur le Directeur général ainsi qu’à tous vos collaborateurs, mes chaleureuses félicitations et mes vifs encouragements, pour cette œuvre pionnière au Sénégal et dans la sous – région.

Diamil, vous êtes pionnier. Vous êtes exemple. C’est pourquoi vous faites notre fierté. C’est pourquoi nous sommes venus aussi nombreux vous le faire savoir.

Au-delà de votre entreprise, cette certification honore tout notre secteur privé et inscrit davantage le Sénégal dans le concert des pays où les bonnes pratiques de fabrication et d’hygiène pour les denrées alimentaires sont une réalité.

Nous ne devons pas, toutefois, nous arrêter en si bon chemin. Cette démarche qualité doit être intégrée et appropriée par toutes les entreprises évoluant dans le secteur agroalimentaire.

La certification ISO sur la sécurité des denrées alimentaires ne doit pas être une exception au Sénégal mais elle doit devenir la règle, pour renforcer la réputation du « made in Sénégal » sur les marchés internationaux.

J’appelle donc toutes les entreprises évoluant dans ce secteur à placer la sécurité sanitaire des aliments au cœur de leurs priorités et à s’inspirer de l’exemple de la SIEGEM. 

L’Etat ne sera pas en reste et les y aidera par le biais du projet de l’Association sénégalaise de Normalisation (ASN) « label Qualité Sénégal », soutenu jusque là par le Programme Qualité Afrique de l’Ouest, qui a permis d’accompagner une dizaine d’entreprises sénégalaises dans la certification de leurs activités.

Mesdames, Messieurs,

S’il est vrai que la certification et le respect d’une norme ne constituent pas à eux seuls des gages suffisants de compétitivité, ils représentent néanmoins des atouts concurrentiels déterminants dans la conquête des marchés.

Comme vous le savez, le respect des normes et standards internationaux, de la certification ISO 22000 en particulier, présente de nombreux avantages et permet :

‒* d’ouvrir de nouveaux marchés puisqu’elle constitue un passeport pour l’exportation ; ‒* de limiter les coûts non productifs de l’entreprise comme les rappels de produits et le retour clients ; ‒* d’instaurer la confiance des clients.

Le succès d’une entreprise ne se mesure plus seulement à l’aune de la rentabilité de ses opérations, mais également et surtout au degré de la satisfaction de ses clients.

Le consommateur se voit assuré d’une plus grande protection contre les avaries et d’un meilleur rapport qualité prix.

Mesdames, Messieurs,

Je voudrais terminer mon propos en relevant, pour m’en réjouir, le parcours très appréciable de la SIEGEM qui, en l’espace d’une décennie, est passée de simple GIE à une SARL, avant de devenir depuis 2007, une Société Anonyme dont le chiffre d’affaires a atteint aujourd’hui plusieurs milliards de F. CFA.

Ce parcours révèle, certes, un esprit d’initiative et une culture d’entreprise marquée des dirigeants de la SIEGEM, mais aussi et surtout, un environnement commercial et des investissements que le Gouvernement que j’ai l’honneur de diriger s’attèlera à rendre plus attractif et favorable au développement des entreprises.

Je renouvelle, au Directeur General et à son équipe, mes félicitations et encouragements ainsi que mes vœux de succès dans la poursuite de leurs objectifs.

Je vous remercie de votre attention.

Voir aussi

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ...

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie