AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie

Accueil > Actualités > Discours > 7eme édition de la convention internationale pour le Sport en Afrique (CISA)

7eme édition de la convention internationale pour le Sport en Afrique (CISA)

Discours de Monsieur le Premier Ministre Abdoul Mbaye Vendredi, 03 mai 2013

Le Premier Ministre a présidé ce vendredi 03 Mai à 19h au King Fahd Palace l’ouverture de la 7eme édition de la convention internationale pour le Sport en Afrique, CISA, qui réunit du 3 au 5 mai à Dakar les leaders du sport africain et international pour réfléchir les perspectives du développement du sport sur le continent.

Tout en rappelant la nouvelle politique sportive du Président Macky SALL articulée autour de quatre orientations stratégiques, le Premier Ministre a, dans son discours, souligné l’importance pour les États et les leaders du mouvement sportif de travailler à l’élaboration de politiques sportives ambitieuses mais aussi réalistes, qui répondent à la fois aux exigences du sport moderne et à la très forte demande exprimée par la jeunesse africaine.

- l’intégralité du discours :

Messieurs les Ministres,
Distingués membres du Comité International Olympique,
Messieurs les membres de l’Association des Comités Nationaux Olympiques d’Afrique,
Messieurs les membres de l’Union des Confédérations Sportives d’Afrique,
Monsieur le Président du Comité National Olympique et Sportif du Sénégal,
Messieurs les Présidents des Fédérations Sportives,
Mesdames, Messieurs les représentants de la presse sportive,
Mesdames et Messieurs,

C’est pour moi un réel plaisir de me retrouver parmi les honorables leaders du sport africain et international pour réfléchir ensemble sur les perspectives du développement du sport dans nos différents pays. Mais ce n’est pas seulement le Premier Ministre qui vient vous voir, c’est aussi l’amateur de sport.

Vous comprenez donc la joie qui est la mienne puisque cette session m’offre l’occasion de rendre un hommage mérité aux dirigeants sportifs africains qui ont tout donné pour assurer l’éducation de la jeunesse de notre continent à travers le sport.

En initiant cette convention internationale, les organisateurs ont voulu contribuer à la promotion des valeurs sportives à travers la reconnaissance des « personnes et des institutions qui ont décidé de faire du développement du sport en Afrique une priorité dans leurs actes au quotidien ».

Ainsi, chaque édition de cet important évènement donne l’occasion de célébrer des athlètes et des personnalités au cours de la cérémonie d’intronisation au Panthéon du sport africain, distinction qui magnifie les hautes performances des sportifs africains.

Ces distinctions, au-delà de la reconnaissance sur le plan purement sportif, sont également un moyen d’offrir aux jeunes générations des modèles d’abnégation, de courage et de réussite, de même qu’une source d’inspiration culturelle à travers le sport.

Mesdames et Messieurs,

La septième édition de la CISA présente l’opportunité pour les sommités du sport africain et mondial, réunies à Dakar à cette occasion, de réfléchir, également, sur des thèmes majeurs qui interpellent le développement du sport dans nos pays.

C’est ainsi que :

  • le rôle des collectivités locales dans le développement du sport,
  • le modèle économique et social du football,
  • le financement du sport, avec notamment les conditions de réussite du sponsoring en Afrique,
  • la commercialisation des droits de retransmission télévisuelle,
  • l’organisation des grands événements sportifs,
  • la problématique des jeux africains,
  • Des sujets qui, à n’en point douter, constituent des préoccupations majeures pour le développement du sport africain.

En cela, il importe pour les Etats et les leaders du mouvement sportif de travailler à l’élaboration de politiques sportives ambitieuses mais aussi réalistes, qui répondent à la fois aux exigences du sport moderne et à la très forte demande exprimée par la jeunesse africaine.

Le Gouvernement du Président Macky Sall vient d’adopter une nouvelle politique sportive articulée autour des quatre orientations stratégiques que sont :

  • la modernisation de la gouvernance sportive,
  • la mise en place d’infrastructures multifonctionnelles et d’équipements de qualité,
  • la formation des ressources humaines,
  • le renforcement et la diversification des sources de financement du sport.
  • Cette nouvelle politique sportive doit être l’affaire de toute la Nation, qui doit donner aux sportifs les moyens de participer à la construction du Sénégal d’aujourd’hui et de demain.

C’est là l’expression de la volonté de Son Excellence Monsieur le Président de la République.

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais donc, au nom du Chef de l’Etat et au nom du Sénégal tout entier, souhaiter la bienvenue à nos illustres hôtes venus d’Asie, d’Amérique, d’Europe et d’Afrique.

Je félicite le Comité d’Organisation pour l’initiative prise et la qualité de cette rencontre. J’exprime le souhait pour qu’elle connaisse un succès éclatant.

Au nom du Président de la République, je déclare ouverte la 7e édition de la Convention Internationale pour le Sport en Afrique.

Je vous remercie de votre aimable attention.

Voir aussi

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ...

Actualités

AccueilInfolettreContactPlan du siteMentions légalesRSSMessagerie